Astuce

Je canalise mes émotions

4-5
ENSEMBLE
Vers 4 ans, les enfants maîtrisent de mieux en mieux le langage. Ils l'utilisent alors pour exprimer leurs frustrations, les injustices qu'ils ressentent, etc.  Mais cela reste encore compliqué de faire des nuances ou de pouvoir totalement se canaliser. 

Quand l'enfant est effectivement en colère, triste, etc. et qu'il est en pleine crise, rien ne sert d'essayer de le raisonner. A ce moment-là, il faut juste laisser sortir les émotions. Essayer de discuter risque d'ailleurs d'avoir pour conséquence de réactiver la crise car on le replonge dans son ressenti.

En revanche, une fois la crise passée, on peut en reparler - un peu plus tard, sans faire de reproche : le but est d'aider l'enfant à comprendre ce qui l'a mené à cette situation et de se créer des outils qui progressivement vont l'aider à mieux anticiper, voire canaliser.  

On peut aborder la chose de la manière suivante :
  • Sans aborder directement la crise, on peut lui proposer de dessiner ce qu'il ressent avec des crayons de couleurs
  • Puis on commente son dessin pour identifier ses émotions : "ce petit chat a l'air vraiment très malheureux : qu'est-ce qui lui est arrivé ? ".
  • Il est important d'être à l'écoute dans ce moment là : lui donner cet espace lui permettra d'apprendre à exprimer son point de vue tout en gardant la tête froide, car rester calme est nécessaire pour penser avec lucidité.

Cela dit, il faut noter que cette phase de post-rationalisation est inutile avant 3 ans 
Loading...

Dans le même esprit

scroll
Activité

Le Mix & Match des émotions

Voilà un jeu de cartes pour aider vos tout-petits à reconnaître et nommer les émotions : la peur, la colère, la joie, la tristesse, etc. Vous...
Astuce

Le dragon de la colère

Vous allez avoir besoin d'un dragon (si vous n'en avez pas un vrai sous la main, un dessin ou une peluche feront l'affaire ;-). Préparez également...
Astuce

La météo du coeur

Voici une métaphore qu'on peut utiliser pour aider nos enfants à être plus conscients des émotions qui les traversent ! On leur explique qu'à...