Poppik, ou comment découvrir le monde grâce à des stickers

Parfois on découvre un produit que l'on trouve très chouette. Mais il n'est pas rare de d'apprendre que derrière un beau projet, se cachent de belles personnes. C'est le cas de Poppik. Au départ, une jolie idée : réinventer les stickers pour mieux en tirer les vertus pédagogiques. Et à l'arrivée ? Une marque originale qui a trouvé sa place dans l'univers des arts créatifs : Poppik (https://www.poppik.com/)

J'ai eu la chance d'échanger avec Delphine, l’une des 2 fondatrices : c’est important de le préciser parce que Poppik, c’est vraiment l'histoire d'une belle collaboration. On entend beaucoup parler des collaborations malheureuses; des chemins qui se séparent pour cause de visions différentes. Mais pas chez Poppik : j’ai beaucoup aimé l’histoire de Delphine et de Françoise qui ont allié leurs complémentarités pour construire une belle entreprise, avec ses hauts et ses bas.
 

Pour commencer, Poppik c’est quoi ?

 
Poppik ce sont des activités manuelles originales à faire en famille : au cœur de ce concept, la réinvention du sticker et des gommettes. Les activités Poppik sont faites pour être accessibles à tous les âges et le format poster permet non seulement de s’y mettre à plusieurs mais aussi de créer un contenu qui peut être affiché qu’il soit artistique ou pédagogique.
 

Et Poppik, ça a été inventé comment et pourquoi ?

 
Françoise et Delphine sont des collègues de longue date : elles ont travaillé ensemble dans des maisons d’édition puis leurs chemins se sont séparés jusqu’au jour où elles décident de monter ensemble Jaune Citron, en 2013, une agence qui créée des contenus pédagogiques pour les marques. 
 
Dans le cadre d’un travail pour un client, elles s’intéressent aux stickers car elles trouvent qu’on ne tire pas assez parti de leur contenu pédagogique. On colle, puis on jette : mais est-ce qu’il n’y aurait pas autre chose à faire ? Si le client pour lequel elles ont fait cette démarche n’a pas forcément souhaité poursuivre dans cette direction, elles pensent toutes les deux que l’idée vaut la peine d’être explorée.
 
Delphine et Françoise créent alors 7 produits différents autour d'un même concept qu’elles font produire, le tout en parallèle de leur activité à l’agence. 
 
Comme me l’explique Delphine, elles se sont lancées tête baissée : elles font produire 1000 exemplaires de chacun des produits. Quand le camion de livraison arrive, elles se retrouvent alors avec 7'000 unités au milieu de leur salon qu’elles vont devoir écouler … C’est la prise de conscience que le projet ne consiste pas juste à créer un produit mais qu’il va falloir construire une marque, se créer ses canaux de distribution et gérer une logistique complexe. Pas démotivées, elles croient en leur projet et décident de s’attaquer à ce challenge et font la transition progressivement pour faire de Poppik le centre de leurs activités.
 

Une marque qui s'est fait sa place.

 
Après 3,5 ans d’existence, Delphine m’affirme que l’entreprise commence à trouver sa place. Ce qu’elles ont démarré en suivant leur intuition s’est structuré, elles ont beaucoup plus confiance en elles, et surtout une meilleure capacité à articuler ce qu’est Poppik, quelles sont leurs valeurs et plus de certitudes sur l’avenir. Au centre de la philosophie Poppik, l’envie de donner aux parents des outils pour partager des bons moments avec les enfants. Poppik c’est une activité qui se fait en autonomie ou en famille, c’est un moment de partage qui doit plaire à tous et surtout être beau !
 

Le secret de la réussite : s’épauler et avoir des valeurs communes

 
Delphine me l’affirme : jamais Poppik n’aurait pu exister si elle avait été seule. D’abord Françoise et Delphine ont des compétences complémentaires : l’une est plus commerciale et gestionnaire, l’autre est plus en charge de la communication et de la création de contenu. Les tâches se divisent naturellement. 
 
Mais si elles se rejoignent sur une chose ce sont leurs valeurs et les priorités qui en découlent. La famille passe d’abord, par exemple : 1 an après la création de Poppik, Delphine a l’opportunité de déménager au Maroc, pays d’origine de son mari, pour permettre à ses enfants de mieux connaître leurs origines. C’est le bon timing pour la famille, mais ce n’est pas idéal pour Poppik. Françoise a soutenu Delphine à 100% dans ses choix même si cela impliquait qu’elle gère seule la lourde logistique de démarrage.
 
Protéger l’équilibre de ce binôme est aujourd’hui primordial pour les deux fondatrices. Cela passe d’abord par l’écoute et la bienveillance. « Nous évitons, l’une comme l’autre, de faire passer des décisions en force. Nous cherchons plutôt les compromis, pour que chacune trouve sa place et ne se sente pas frustrée. Nous dirigeons vraiment à 50-50. Aucune n’a l’ascendant sur l’autre. C’est un modèle fragile, selon les dires des spécialistes, mais pour nous, au fur et à mesure du temps, il a fait ses preuves et nous a vraiment renforcées. » 
 
Leur démarche faite d’honnêteté et de confiance est ce qui leur a permis d’avoir l’endurance nécessaire pour construire la marque, passer outre les difficultés et savoir quand prendre de nouvelles directions.
 
Il y a des jours où l’on est très fatigués, au bord de l’épuisement et ce jour-là, en plus, on n’entend pas ce que l’on a envie d’entendre et on constate que les chiffres ne décollent pas… ces jour-là Françoise et Delphine savent qu’elles peuvent compter l’une sur l’autre et c’est fondamental.  Et quand ça devient difficile ? Delphine a cité Jenny Chammas et son podcast Femmes et Ambitieuses, qui dit que, quand c’est dur, on peut se dire : « Ça fait partie du deal ». Effectivement, les difficultés font partie de la vie d’entrepreneur ! Quand on les accepte, alors cela devient plus facile de ne pas se décourager. 
 
Même s’il est parfois difficile de se projeter à long-terme, ce qui est sûr c’est que Delphine et Françoise regorgent d’idées pour l’avenir et on leur souhaite le meilleur parce qu’on a déjà adopté Poppik à la maison et on ne voudrait pas que ça s’arrête !
 

Chez 1,2,3 kiD, on a testé Poppik !

 
Nous avons adopté Poppik à la maison il y a quelques temps. Cela a produit plusieurs effets inattendus :
  • Ils collaborent pour de vrai ! Mes deux aînés sont en conflit permanent… sauf quand on a sorti les activités Poppik. J’en avais pris un pour chacun mais ils ont spontanément voulu le faire ensemble.
  • Ils apprennent vraiment des choses ! Nous avions choisi Poppik étoiles. Mes enfants sont fascinés par l’espace et les étoiles de ce poster sont phosphorescentes. Les enfants étaient vraiment motivés mais presque trop : ils se sont fixé l’objectif de tout finir en 2 soirées. Je trouvais ça un peu dommage car je me suis dit que cela ne leur donnerait pas le temps d'apprendre les constellations. Une fois le projet fini, on s’installe tous dans le noir pour voir le résultat final. Et là, je suis scotchée : je ne vois qu’un amas de points lumineux (certes c’est joli) mais mes enfants, eux, arrivent à voir et citer toutes les constellations ! C’est vraiment incroyable. 
Nous en avons d’autres à tester mais le produit tient vraiment ses promesses et c’est chouette à faire à tous les âges.

Retrouvez tous les produits Poppik sur https://www.poppik.com/