Idée astucieuse

Et si, et si ?

Dès que l’on entame une activité avec les enfants, on essaye autant que possible de leur montrer puis de les laisser faire. Cependant, on peut aussi faire un petit exercice d’anticipation avec eux : « Et si je faisais ça, que se passerait-il ? ». Par exemple, si on essaye de construire une tour : « Et si je mettais cette pièce sur le côté que se passerait-il ? Et si je la mettais au milieu, etc. ». Evidemment on commence par les « mauvaises réponses ». Cela permet à l’enfant de mieux se projeter sur le processus d’essai et d’erreur et de se sentir plus confiant pour mettre à exécution la solution choisie. Cela marche encore mieux lorsque l'on rit de ses erreurs : vous verrez qu'ils passeront de la frustration à l'amusement en voyant que vous aussi, vous êtes à l'aise avec les erreurs.