Astuce

4 actions pour faciliter les journées à la maison avec un enfant en bas-âge

2-3
parents

Quand on se retrouve coincé à la maison avec un enfant de 2 ou 3 ans - que cela soit parce qu'il ne fait pas beau ou parce que l'on doit télé-travailler avec un enfant à la maison - cela peut s'avérer très intense. On pensait que les enfants allaient devenir plus autonomes en grandissant mais leur envie de liberté semble demander beaucoup plus de vigilance de notre part.

En réalité, avec un peu de préparation et de structure, on peut gagner en tranquillité tout en aidant les enfants à se sentir plus autonomes et plus confiants.

1- On organise l'espace

  • ÉTAPE 1 : On sécurise l'espace. Pour être tranquille tout en donnant à l'enfant a une sensation de liberté, on s'assure que l'enfant puisse atteindre tout ce dont il a besoin sans se blesser. 
  • ÉTAPE 2 : On crée différents espaces de jeux si on a de la place ou on utilise des cartons ou des sacs. Chaque sac/carton/zone correspond à un type de jeux. 
  • ÉTAPE 3 : On remplit les cartons avec l'enfant avec ce qu'il faut pour faire une activité. Par exemple : de quoi faire du dessin et du découpage dans un carton, de quoi lire et écouter des histoires dans une autre, des doudous et de la dinette dans un autre, etc. On peut rajouter des jeux ou des objets sans que l'enfant soit là pour créer de la surprise. L'objectif ici est de favoriser le jeu libre et que l'enfant puisse jouer en autonomie. Dire à l'enfant : "tu as plein de jouets, choisis ce que tu veux...", cela a peu de chances de marcher ! En revanche, l'organisation de l'espace donne un cadre et au moment du jeu libre, l'enfant peut choisir son carton de jeu et avoir tout ce qu'il faut sous la main pour démarrer seul (et ranger ensuite...).

2- On crée des rituels

Quand on est à la maison, que ce soit le mercredi ou quand on est coincé à la maison parce que l'école est fermée. on a beaucoup moins de points de repères. Alors on n'hésite pas à créer des rituels pour démarrer la journée : une petite chanson, une petite histoire, une danse... tout ce qui peut permettre de marquer le début de la journée de manière très claire. Essayez également de créer des moments de défoulement : 15 à 30 minutes où on danse, on écoute de la musique ou on fait du yoga. On fait comme on peut avec l'espace à disposition mais si vous avez besoin d'idées pour bouger, vous pouvez retrouver un petit kit d'olympiades de la motricité à organiser avec juste un peu de papier journal.

3- On varie les activités

A 2 ans, c'est compliqué de se concentrer sur une activité sur la durée. On varie les plaisirs et, si on doit travailler à la maison, on essaye de tout préparer avant. La préparation sera la seule manière d'être en mesure de gérer les 2 choses de front (cela n'évitera pas les mauvaises surprises, malheureusement...). Prévoyez 6 à 8 activités par jour et laissez l'enfant choisir ce qu'il veut faire parmi ces activités pour être sûr qu'il soit motivé.

4- On fractionne la journée

Au delà de la variété des activités, votre enfant va devoir comprendre que vous n'êtes pas à disposition tout le temps (particulièrement en cas de télé-travail). Alors ce qui est important pour le rassurer c'est de lui donner du temps pendant lequel on ne regarde pas son téléphone, ni son ordinateur et que l'on est pleinement disponible. On alterne avec des phases de jeu libre (grâce à nos petites boîtes préparées auparavant...). L'important est d'alterner suffisamment (à cet âge ce serait toutes les 30 à 45 minutes) pour que l'enfant puisse patienter et qu'il soit rassuré de savoir que vous serez vraiment disponible bientôt.

Loading...

Dans le même esprit

scroll
Activité
10 MIN

Trier les chaussettes

On peut transformer cette activité en jeu (comme quoi il est possible de se responsabiliser tout en s'amusant) ! Après une lessive, rassemblez toutes...
Astuce

À la bonne hauteur

Dans plusieurs maisons, l'espace est avant tout pensé pour les adultes : beaucoup d'objets et de meubles quotidiens sont plutôt hauts et...
Astuce

Les activités en autonomie

A 2 ans, les enfants découvrent le monde surtout en nous imitant et ils ont besoin de sentir qu'ils peuvent aussi être utiles. Il existe un certain...