Astuce

Il était une fois

2-7
ENSEMBLE
Les enfants raffolent les histoires de loups, d'ogres, de sorcières, de fantômes... toutes les choses qui leur font peur ! Cela peut paraître un peu étrange aux yeux des adultes voire même contre-intuitif. On voudrait plutôt protéger nos petits de tout ce qui est terrifiant. Surtout que certains contes d'une autre époque semblent cruels et très violents à nos yeux. Pourtant ces personnages imaginaires et leurs histoires font partie du développement normal des enfants. 

Alors pourquoi les contes et les histoires qui font peur sont si importantes pour les enfants ?

  • Dans les histoires, les peurs sont contenues dans le récit

Les angoisses sont souvent quelque chose de très abstrait : ce qui fait peur, c'est souvent ce que l'on ne peut pas contrôler, imaginer concrètement ou qui peut débarquer à n'importe quel moment. Dans les histoires, la peur est contenue : elle fait partie d'une histoire structurée et il y a un début et une fin. Cela permet aux enfants d'être également rassuré que ces personnages effrayants sont contenus dans les livres. C'est pour cela qu'il y a une différence fondamentale entre les films qui font peur et les livres : dans les films, c'est plus compliqué pour les enfants de les dissocier de leur réalité alors que dans les livres, ils arrivent plus facilement à comprendre que c'est pour de faux.

  • L'identification au personnage est thérapeutique pour les enfants 

On peut donc vivre cette histoire, s'identifier aux personnages, partager leur ressenti mais tout en restant bien au chaud chez soi ! L'identification avec le héros est essentielle pour les enfants : le méchant qui fait peur est souvent fort et effrayant et le héros est apparemment plus faible -physiquement, par exemple - mais pourtant il trouve une issue. Cela permet aux enfants de comprendre que l'on peut surmonter ses peurs, de faire preuve de courage et de ne pas se laisser submerger par des émotions négatives. L'issue heureuse est quand même importante pour aider les enfants à se construire (mais on est bien d'accord que l'issue heureuse peut être autre chose que "ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants...").

  • Les histoires comme une échappatoire de la réalité

Les enfants sont capables de faire la différence entre la fiction et la réalité des livres.  L'imaginaire est donc une manière de s'échapper et plus on lit des histoires, plus on est capable d'en créer et d'en comprendre les mécanismes. C'est un outil extraordinaire pour pouvoir tromper le quotidien et trouver un moyen de s'apaiser quand on fait face à des difficultés. Si les enfants savent ce qui est vrai de ce qui est faux, le cerveau lui est beaucoup plus facile à tromper : le ressenti lui est réel et si l'enfant se sent la force d'un personnage qui a réussi à surmonter ses peurs, il pourra en tirer les bénéfices comme s'il avait vécu la situation lui-même !

  • Les histoires permettent aux enfants de ne pas avoir peur de leurs ressentis 

Les contes peuvent également aborder des sujets délicat : le conflit entre le parent et l'enfant (par exemple la jalousie ressentie d'un point de vue oedipien), l'attirance envers une personne du même sexe, etc. Il ne faut pas avoir peur de lire ce genre d'histoire aux enfants : plus grande est la variété, plus les enfants vont pouvoir se construire en comprenant qu'il ne faut pas avoir peur de son ressenti. La symbolique des contes et des histoires pour enfant permet de simplifier l'approche à des sujets complexes et d'aider les enfants à se projeter dans différentes situations.

En fait ces contes leur permettent de surmonter leurs angoisses, car beaucoup de peurs de l'enfance y sont exprimées et c'est rassurant de voir que les protagonistes, auxquels ils s'identifient, s'en sortent quand même à la fin ! Alors on n'hésite pas à proposer la lecture de contes à nos tout-petits. On peut s'intéresser aux classiques comme Boucle d'or et les trois ours, les Trois petits cochons ou essayer des contes plus modernes
Loading...

Dans le même esprit

scroll
Astuce

Ca, c'est moi !

Parfois les enfants n'entendent pas vraiment quand on leur fait des compliments ou ils oublient vite. Pour certains enfants être capables de...
Astuce

L'histoire imaginaire

Les récits ont souvent une dimension psychologique qui aident l’enfant à se développer par le biais de l’évasion, de l’imagination. Raconter des...