Comment Bizzy a changé notre manière de gérer les écrans

La première fois que j’ai entendu parlé de Bizzy, j’ai été intriguée : à quoi peut bien servir ce petit objet, certes bien mignon, mais qui ne fera jamais le poids face à Harry Potter, la Pat’ patrouille et autres héros Disney. J’ai 3 enfants et le problème de la gestion des écrans se pose avec le deuxième qui a 7 ans. Dès qu’il se retrouve face à un écran (quel qu’il soit et quel que soit le programme,) il semble devenir immédiatement abruti. Il n’entend plus quand on lui parle, il a le regard hagard et la langue pendante. C’est d’autant plus choquant que c’est, par ailleurs, un garçon joyeux et très intelligent : il a appris à lire de manière autodidacte à l’âge de 4 ans, c’est un enfant plutôt calme et plein d’imagination. Mais dès que la télé ou la tablette s’allume, c'est autre chose... Et c’est encore pire quand ça s’éteint, il devient irritable et presque incapable de trouver une occupation alors que le reste du temps, ce n’est pas un problème. 
 
Alors je m’intéresse à Bizzy : la méthode est plutôt intéressante car elle leur donne la possibilité de décider, de se responsabiliser face à la consommation d’écrans. J’ai pourtant des doutes : en sera-t-il capable ? Ne sera-t-il pas tenté de tricher ? Le jour où je lui ai donné son Bizzy, je lui ai bien fait comprendre que c’était son objet et que c’était précieux. Et là, cela a été magique … J’ai vraiment eu plusieurs moments de surprises tout au long de l’adoption de notre Bizzy : 

  • « C’est MON Bizzy ».  D’abord mon fils s’est très vite attaché à cet objet. C’est à lui. Le fait de devoir le monter et de partager ce moment a vraiment facilité l’appropriation.
  • « C’est beaucoup ! ». Nous avons compté les pièces qui représentent le crédit de temps. Le total est de 5h. Je dis à mon fils que ce sera son maximum par semaine. Il a trouvé que c’était beaucoup et pourtant…. C’est la moitié du temps qu’il y passe aujourd’hui (1h par jours en semaine et environ 4h le week-end)
  • « C’est MON trésor ». Les pièces qui servent pour le crédit temps, c’est comme un trésor pour lui. Et cela vaut bien plus qu’une vraie pièce de monnaie car il comprend concrètement à quoi ces pièces vont lui servir, ce qu’elles lui achètent. Bien entendu 30 minutes de télé, c’est plus q’un kilo d’orange pour lui !
 
Nous avons fixé quelques règles comme : pas le droit d’allumer la télé le matin avant d’être habillé et d’avoir pris le petit déjeuner. Ou encore, le fait que si chaque semaine il lui reste des crédits, il a le droit de les épargner. Quand il a épargné 2h de temps d’écran, il a le droit à une sortie ciné. Toutes ces règles, nous les avons créées ensemble et elles lui conviennent. 
 
Un dernier point : la qualité du produit. J’ai eu peur de casser des pièces lors du montage mais c’est très bien fait et très solide et le mécanisme de chronométrage est vraiment beau et agréable à manipuler. 
 
Bizzy c’est une philosophie et elle colle aux parents comme aux enfants : faire confiance à nos enfants, les aider à prendre conscience de leurs actes et les accompagner pour s’autogérer. Une belle idée, une belle exécution qui je vous recommande sans hésitation. Bizzy est disponible uniquement en Suisse pour le moment chez Nature et Découvertes pour la version à construire soi-même ou sur le site peacefulfamily.ch pour la version mais nous lui souhaitons beaucoup de succès car le monde ne devrait pas s’en priver !