Apprendre à collaborer à 6-7 ans

Apprendre à collaborer à 6-7 ans

Vers 6-7 ans, les enfants sont en plein dans l'apprentissage du vivre ensemble. Ils sont amenés à collaborer dans de nombreux contextes (à l'école, avec les copains, à la maison...), ils apprennent beaucoup des autres tout en cherchant à affirmer leur place au sein des groupes dans lesquels ils évoluent. Il est néanmoins important de respecter le rythme de chaque enfant. Certains sont des leaders-nés quand d’autres ont besoin d’une plus longue phase d’observation, bénéficiant tout autant de l’apprentissage collectif.

Les points clés

scroll

Gagner et perdre ensemble

Pourquoi devrait-il toujours y avoir un gagnant et un perdant ? On peut aussi favoriser les jeux où on gagne ou perd ensemble, et partager ainsi l’expérience de la victoire ou de la défaite. Les enfants réalisent alors la force du groupe : en mutualisant les connaissances de chaque membre, on apprend les uns des autres, on résout plus facilement les situations problématiques et le sentiment de réussite n’en est que plus grand.

Accords & désaccords

Collaborer c'est travailler ensemble vers un objectif commun mais avant de passer à l'action, il est nécessaire de trouver des méthodes pour se mettre d'accord. Cela implique d'apprendre à faire des compromis, à écouter les autres et à affirmer son point de vue : ce n’est pas simple et pourtant c’est indispensable pour les habiletés sociales de l’enfant. Les activités favorisant la collaboration permettent de donner un temps de parole pour chacun et d’inciter les enfants à s’écouter pour être plus efficaces ensemble dans la réalisation d’un objectif commun. 

Observer

Avoir une approche active pour chercher un terrain d'entente requiert avant tout de savoir observer ce qui se passe : comprendre la situation, identifier les comportements et les émotions.... C'est essentiel pour permettre à la situation de progresser et mettre en place les bonnes actions qui permettront de rééquilibrer la dynamique de groupe. Savoir observer est une habitude à prendre donc ce n'est pas compliqué, il suffit d'être attentif.

Avec les parents

C’est bien beau de vouloir coopérer avec la terre entière mais le rêve c’est des enfants ultra coopératifs avec leurs parents non ? On a parfois l’impression que la maison est le dernier endroit où ils ont décidé de coopérer… La réalité c’est que souvent nous ne leur donnons pas l’opportunité de “collaborer” car nous voulons qu’ils obéissent sans leur donner le temps ou l’attention nécessaire pour qu’ils puissent contribuer. On prend donc le temps de créer un espace pour qu’ils puissent aussi être coopératif avec nous.

Structure et distribution des rôles

Collaborer et coopérer ne va pas de soi. La plupart des groupes démarrent de manière chaotique puis se structurent : au fur et à mesure on apprend à définir les rôles avant même de commencer. Mais c’est un apprentissage qui requiert de faire des expériences et des échecs mais également de savoir faire confiance.  La coopération incite les enfants à trouver leur place au sein du groupe, c’est un sentiment sécurisant et réconfortant.

Transversalité

La coopération est une compétence transversale. En adoptant une attitude plus collaborative, l'enfant apprend à se décentraliser de lui-même et développe à la fois son sens de l’écoute, sa concentration mais apprend aussi à négocier et à argumenter (excellent pour développer la confiance en soi et la communication). L'esprit d'équipe favorise ainsi le sens du partage par la mise en commun des compétences et des ressources de chacun au service de tous.

1, 2, 3, manières de développer le sens collaboratif

Tous les détails et notre sélection pour chacune de ces approches sont à retrouver plus bas ou en cliquant sur les images.
scroll
1

Echanger

Savoir échanger (un point de vue, des arguments, etc.) c’est primordial pour collaborer avec les autres, et dieu sait qu’on en a besoin plus tard ! On a donc besoin d’apprendre à s’exprimer, à argumenter, à négocier. Prenons le temps d’expliquer pourquoi on est d’accord… ou pas d’accord !
2

Respecter

Pour respecter les autres et faire preuve de tolérance (on sait qu’il en faut ne serait-ce que pour accepter qu’on n’a pas toujours raison), il faut d’abord se respecter soi-même, croire en soi. C’est pourquoi la coopération d’un enfant est intimement liée à sa confiance en lui.
3

S'organiser

A plusieurs, on est plus fort, l’union fait la force, etc. Oui, certes mais sans un minimum de structure, c’est vite le chaos ! Avant toute chose les enfants doivent apprendre à s’organiser et à se faire confiance. Chacun doit trouver sa place au sein du groupe et identifier son rôle (ainsi que celui des autres).
1

Dis moi ce que tu en penses, toi !

Chaque occasion de dialogue est une opportunité d'échanger avec nos enfants, et pour eux, le meilleur des exercices.
Idée astucieuse

Le petit train aveugle

On constitue un parcours d’obstacles avec ce qu’on a sous la main : les chaises, tables, coussins, etc. C’est encore mieux dehors car on peut aussi se servir des arbres, des angles de la maison, des pots de fleurs, etc. Les enfants constituent un ou des petits trains de 3 ou 4 wagons, le dernier wagon étant en fait la locomotive. Tous les wagons, sauf la locomotive, ont les yeux bandés. Ils avancent donc à l’aveugle. La locomotive doit rapidement mettre au point un système de communication tactile avec ses coéquipiers car elle ne pourra pas leur parler de vive voix. Les wagons se tiennent par les épaules et peuvent donc se transmettre des informations : une pression à gauche pour aller à gauche, à droite pour éviter un obstacle à droite, des deux côtés pour dire stop, etc. Pas le choix, il faut faire confiance et écouter la locomotive pour suivre le parcours et prendre le bon chemin.

On embarque ?

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Hero Town

Djeco

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
collaboration memoire
Gamme de prix
Mémoire et coopération seront de mise pour venir à bout des Super-Méchants de Hero Town. On dispose les cartes accessoires des Super-Héros sur la table : on les mémorise et on les retourne. On pioche ensuite 2 cartes Super-Méchants. Pour les combattre, les joueurs doivent retourner les cartes accessoires correspondant aux Super-Héros capables de triompher. Ils peuvent se concerter. Si ils se trompent, on retourne une carte du puzzle building face building en feu. La partie se joue en 6 manches mais si l'immeuble prend feu, c'est toute l'équipe des Super-Héros qui est vaincue !

La Tour Froebel

Waelderspielzeug

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
collaboration
Gamme de prix
€€€€
La tour Froebel est un incontournable des jeux d'équipe ! Ce modèle (original) peut réunir jusqu'à 24 joueurs mais on peut y jouer à partir de 4 personnes. Ce jeu est constitué de plusieurs pièces en bois qu'il faut empiler pour former la fameuse tour... sauf qu'on ne peut pas les toucher ! Pour y parvenir, il faut utiliser une chaîne dotée d'une barre en métal, laquelle va venir s'encastrer dans les entailles prévues dans chacune des pièces pour les déplacer. La chaîne est suspendue à une toile de fils et au bout de chacun d'entre eux doit se placer un joueur. C'est grâce à leur coopération qu'ils parviendront, ensemble, à attraper les différents éléments de la tour pour la constituer. Un jeu d'adresse grandeur nature qui demande de l'adresse, de la concentration et un excellent travail d'équipe !

Master Mime

Janod

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans
Développement
communication collaboration
Gamme de prix
€€
Voici un jeu de mime bien conçu et d'une belle qualité qui se joue en famille ou entre amis. Il s'agit de faire deviner un animal, un métier, un objet ou personnage aux membres de son équipe en mimant et en faisant des bruitages. Ce jeu demande concentration, déduction et surtout d'apprendre à communiquer sans utiliser le langage ! Une belle façon d'éveiller l'esprit d'équipe de nos bambins.

Cacophony

Djeco

Catégories d'âge
4-5 ans
Développement
musique collaboration
Gamme de prix
€€
Cacophony est un jeu de coopération, de mémoire et d’imitation, mais c’est surtout un jeu hilarant à faire en famille. Le but : ramener un petit chat à la maison. L’un des joueurs a les yeux bandés, il avance à l’aveugle sur le plateau à l’aide d’un bâton en bois. Les autres joueurs doivent le guider en imitant les cris des animaux disposés ici et là, jusqu’à ce qu’il trouve le chat…
2

Respecte toi, toi-même

Pour apprendre le respect, il faut d'abord savoir s’écouter et reconnaître sa propre valeur, un indispensable pour l’enfant qui pourra seulement ensuite reproduire ce schéma pour respecter les autres et se faire respecter.
A faire soi-même

Comme des saucissons !

On attache le bout de la corde au pied de l’un des participants, celui-ci doit ensuite entortiller une partie de son corps dans la corde : un bras, une épaule, le bassin, une main, etc. (tout sauf le cou !), puis il passe la bobine au joueur suivant, qui fait la même chose et ainsi de suite jusqu’au bout de la corde. Il faut bien sûr adapter un minimum la longueur de la corde au nombre de participants. 

Une fois que toute l’équipe est ficelée, lancez-lui des défis : attraper un ballon, se déplacer vers un endroit spécifique, déplacer un objet, etc. Tout le monde va devoir se coordonner (et faire preuve de patience !) pour que le groupe puisse bouger. 

Enfin, les enfants saucissonnés peuvent terminer le jeu en essayant de se libérer tout seuls de la corde. Ils vont d’ailleurs naturellement s’entraider pour y parvenir.
Matériel Une corde (longueur à adapter au nombre de joueurs), quelques objets (un ballon, une boîte, etc.)
Préparation 5 Minutes
Temps de jeu 30 Minutes

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Bandido

Helvetiq

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
collaboration
Gamme de prix
Avec Bandido, on unit nos forces pour piéger le bandit : il s'échappe en creusant des tunnels, il faut donc ruser et se concerter pour choisir la meilleure stratégie et le bloquer ! Bandido est un jeu hyper facile à comprendre où les joueurs ont un but commun. Il faut faire preuve d'observation et d'intuition mais rassurez-vous c'est loin d'être ennuyeux ! C'est même très drôle et dynamique, un jeu d'ambiance parfait pour divertir toute la famille.

Viva Montanya

Bioviva

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans
Développement
collaboration nature empathie
Gamme de prix
On est touché par ce petit jeu de mémoire collaboratif qui vise aussi à sensibiliser les enfants au respect de l'environnement. Des animaux sont cachés sous des tuiles "déchets", le but est de nettoyer la montagne pour libérer tous les animaux avant la fonte des neiges. Il s'agit d'un jeu assez classique de par son fonctionnement, avec des règles simples, mais très intéressant d'un point de vue éducatif. Les enfants mémorisent et reproduisent ce qu'ils apprennent à travers le jeu dans la vraie vie. Ce jeu transmet de belles valeurs, essentielles, concernant la nécessité de protéger la planète et de trier nos déchets.

La petite casserole d'Anatole

Bilboquet

Catégories d'âge
6-7 ans
Développement
collaboration empathie
Gamme de prix
Anatole traîne derrière lui une petite casserole, et au lieu de s'intéresser à ses qualités, les gens qui le croisent regardent surtout sa casserole... Ce petit livre permet d'aborder la question du handicap et de l'acceptation de la différence. C'est un beau message de tolérance et un outil intelligent pour sensibiliser les enfants. En effet, dans un groupe : tout le monde est différent et ce n'est pas parce qu'un autre enfant n'est pas ou ne pense pas comme moi qu'il n'est pas normal ou légitime dans sa pensée et ses actions. Apprendre à collaborer c'est aussi apprendre à écouter les autres, à les intégrer dans le groupe sans les juger.

Blablabla

Djeco

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
logique confiance-en-soi creativite collaboration
Gamme de prix
Blablabla est un jeu d'ambiance convivial qui demande aux joueurs de justifier leurs choix. En effet, parmi les différents modes de jeux, on doit associer des images entre elles ou associer des images à un autre joueur (ou à soi-même), ce qui implique de se connaître un minimum. Il faut être logique mais aussi mesuré et bienveillant dans ses propos. Chaque décision doit s'accompagner de son argumentaire, c'est donc aussi une bonne manière de stimuler l'expression orale. De beaux moments de partage à la clé !
3

Qui fait quoi ?

Commençons par les bases ! Comme dans n'importe quel plan d'actions, on doit d'abord s'organiser et se répartir les missions (apprendre à déléguer, ça vous dit quelque chose ?).
Idée astucieuse

La ronde des chaises

Voici une activité parfaite pour divertir un groupe d'enfants (à partir de 5-6 participants).

Pour réussir ce petit jeu collectif, il va falloir s’organiser et faire confiance à ses coéquipiers. Le but ? Trouver un équilibre avec ses partenaires pour s’asseoir mais… sans chaise ! On forme un cercle (assez rapproché) et on se tourne tous vers la gauche (ou vers la droite). On commence par poser les mains sur les épaules de celui de devant. On pense à garder les jambes et pieds bien serrés. Quand tout le monde est prêt, on se baisse ensemble de manière à ce que chaque participant s'assoit sur les genoux de celui qui se trouve derrière lui. Et attention, dès qu'on pense être à peu près stable : on lâche les épaules de celui de devant ! Bravo ! On essaie de se déplacer maintenant ? de tourner ? 

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Panic diner

Blue orange

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
collaboration
Gamme de prix
C'est le coup de feu au restaurant : vous avez une semaine pour sauver l'établissement et pour cela, il faut honorer les commandes des clients dans le temps imparti. Mais pas seulement ! Il faut aussi faire la vaisselle, récupérer les assiettes et s'adapter à toutes les situations car chaque journée apporte son lot de surprises. Panic diner est un jeu d'ambiance coopératif dans lequel tous les membres de l'équipe vont devoir s'organiser et se structurer pour remplir à bien chacune de leurs missions. Prêt à relever le défi en famille ?

Find the code - l'île des pirates

Haba

Catégories d'âge
6-7 ans
Développement
collaboration
Gamme de prix
On part pour une chasse au trésor sur l'île des pirates et on doit découvrir un code à trois chiffres pour ouvrir le cadenas d'un coffre contenant un trésor inestimable. Bien sûr, un certain nombre d'épreuves attendent les aventuriers. Ils devront notamment résoudre des énigmes afin d'avancer sur la carte au trésor, mais celle-ci est découpée en un puzzle de 9 pièces. Comment faire ? Tous les indices sont là, mais il faudra probablement plus d'un cerveau pour venir à bout du mystère ! Fort heureusement, vous êtes une équipe et vous allez pouvoir joindre vos forces pour y parvenir !

Magic Maze Kids

Sit Down

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
collaboration
Gamme de prix
€€
Magic Maze Kids est un jeu dans lequel les enfants coopèrent simultanément pour sauver le Roi. Pour progresser dans le labyrinthe, chaque enfant dispose d’une action à laquelle les autres n’ont pas accès. Les joueurs doivent donc coopérer et se coordonner pour parvenir au bout de la mission proposée dans chaque niveau. Magic Maze Kids évolue avec votre enfant, en proposant pas moins de 4 niveaux de difficulté.

Pacha Kuri

Pachamama

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
collaboration
Gamme de prix
€€
Un coup de coeur absolu pour ce jeu très original et développé de manière éthique et durable. Pacha Kuri c'est une chasse au trésor où il faut gagner des épreuves pour recevoir des lingots d'or mais en fait de partie il faut avoir équilibré la balance pour permettre une répartition équitable des richesses. C'est un très beau jeu et chaque boîte est unique puisque les paniers de la balance ont été tissés à la main. Tout a été imprimé dans une imprimerie écologique. C'est un vrai beau jeu intelligent qui permet de sensibiliser efficacement à la notion de partage.Cet article est en précommande (sortie en mai) mais on l'aime tellement qu'on voulait déjà en parler

Notes & références

  1. Wentzel K. Comportement prosocial et scolarisation. Dans: Tremblay RE, Boivin M, Peters RDeV, eds. Knafo-Noam A, éd. thème. Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants [en ligne]. http://www.enfant-encyclopedie.com/comportement-prosocial/selon-experts/comportement-prosocial-et-scolarisation. Publié : Mai 2015. Consulté le 30 janvier 2020
  2. Panitz T. Collaborative versus Cooperative Learning: A Comparison of the Two Concepts Which Will Help Us Understand the Underlying Nature of Interactive Learning. Published November 30, 1999.
  3. Relations entre pairs : Synthèse. Dans: Tremblay RE, Boivin M, Peters RDeV, eds. Boivin M, éd. thème. Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants [en ligne]. http://www.enfant-encyclopedie.com/relations-entre-pairs/synthese. Actualisé : Janvier 2015. Consulté le 30 janvier 2020.
  4. Baudrit Alain, « Apprentissage coopératif/Apprentissage collaboratif : d'un comparatisme conventionnel à un comparatisme critique », Les Sciences de l'éducation - Pour l'Ère nouvelle, 2007/1 (Vol. 40), p. 115-136. DOI : 10.3917/lsdle.401.0115. URL : https://www.cairn.info/revue-les-sciences-de-l-education-pour-l-ere-nouvelle-2007-1-page-115.htm
  5. Herbé Dominique, Tremblay Hélène, Mallet Pascal, « La coopération dyadique entre enfants de 5-6 ans : effets de la complexité cognitive et de l'activité motrice sollicitées par les situations de résolution de problème », Enfance, 2007/4 (Vol. 59), p. 393-413. DOI : 10.3917/enf.594.0393. URL : https://www.cairn.info/revue-enfance1-2007-4-page-393.htm
  6. Baines Ed, Rubie-Davis Christine & Blatchford Peter (2009). Improving pupil group work interaction and dialogue in primary classrooms: results from a year‐long intervention study. Cambridge Journal of Education, vol. 39, n° 1, p. 95-117.
  7. Baker Michael (2008). Formes et processus de la résolution coopérative de problèmes : des savoirs aux pratiques éducatives. In Yviane Rouiller & Katia Lehraus (dir.), Vers des apprentissages en coopération : Rencontres et perspectives. Berne : Peter Lang, p. 107-130.
  8. Gordon Jean et al. (2012). Key competence development in school education in Europe: KeyCoNet 2012 Literature Review. En ligne
  9. Lottici Émilie (2013). Apprentissage coopératif : les représentations et pratiques des enseignants de maternelle. Mémoire de master 2, sociologie, Université d’Orléans.