Développer le sens de l'organisation à 3 ans

Développer le sens de l'organisation à 3 ans

À 3 ans, il est tout à fait possible de donner de nombreuses base à l'enfant pour apprendre à s'organiser. Par exemple : il est capable de trier donc de ranger ses affaires au bon endroit si on le laisse faire. Il peut aussi commencer à lui donner des repères temporels (comme les saisons, les moments de la journée, etc.). Enfin, la mise en place des routines vont être précieuses pour son autonomie et pouvoir gérer certaine tâche de A à Z sereinement. Ces bases seront précieuses quand il grandira et il vous en remerciera !

Les points clés

scroll

Réduire le stress

Un enfant mal organisé va être bien plus stressé quand il devra faire face au moindre problème. Faire ses devoirs, préparer un examen, ou même aller dormir chez un ami va devenir bien compliqué à gérer s’il n’a pas un minimum de sens de l’organisation. Cela peut même l'empêcher de faire des choses qu'il aime s'il renonce à faire des choses car pour y arriver il faut se structurer et s'organiser. 

Apprendre les maths et la lecture

Les apprentissages fondamentaux comme les maths et la lecture demande un certain sens de l'organisation afin de permettre au cerveau de traiter les informations et les organiser. La mémoire est également centrale pour ces apprentissages : il faut intégrer l'information, la stocker et la retrouver quand cela est nécessaire. Les compétences en organisation vont donc faciliter ces apprentissages en aidant le cerveau à mieux structurer l'information.

La routine

Se tenir à une routine est souvent associé à l’ennui ou considéré comme une source de stress. Au contraire, les routines vont être rassurantes pour les enfants et leur permettre de gagner en autonomie. Une fois en place, on ne peut plus s’en passer. Il est aussi plus facile pour les enfants de comprendre et d''accepter les exceptions.

Faciliter la tâche

Pour pourvoir ranger et organiser il faut être un peu équipé… difficile de ranger quand les armoires débordent, par exemple. Il existe des tas d’astuces pour aider à organiser même dans des petits espaces : boîtes, étiquettes, classeurs…cela facilitera grandement la tâche pour tout le monde. Essayez également d'observer les points de tensions et de réfléchir à l'aspect matériel qui permettrait de faciliter l'organisation à ce moment.

Responsabiliser

Évidemment montrer l’exemple est important car on ne peut pas exiger d’un enfant qu’il fasse ce que nous-mêmes ne faisons pas. Cependant, il ne s’agit pas de faire à sa place : on lui montre la voie et on le laisse trouver sa propre approche. On continue tout de même d'observer de loin pour les accompagner là où cela semble plus compliqué pour eux mais il est important qu'ils expérimentent directement les bénéfices de la bonne organisation. 

Gestion du temps

Le temps est souvent élastique pour les enfants : les tâches rébarbatives sont trop longues et les temps de jeux trop courts. On peut les aider à améliorer leur perception de la gestion du temps grâce à un timer ou en leur mettant des repères sur une horloge de la maison. La visualisation du temps qui passe est rassurante et plus concrète pour eux.

1,2,3 manières d'apprendre à s'organiser

Tous les détails et notre sélection pour chacune de ces approches sont à retrouver plus bas ou en cliquant sur les images.
scroll
1

Organiser

Pour permettre aux enfants de comprendre ce qu'est l'organisation, il faut déjà pouvoir leur montrer....Par exemple : on organise l'espace autour d'eux pour qu'il soit logique et leur permettre d'être autonomes en limitant les dangers. Cliquez pour voir nos astuces et nos idées d'activités.
2

Ne pas exiger

L'organisation ne s'impose pas... en revanche, l'organisation est une stratégie qui se met en place pour répondre à un besoin. Par exemple : quand le cerveau reçoit beaucoup d'information, il va l'organiser. Les enfants appréhendent le monde en organisant leurs apprentissages à leur manière : on peut donc leur montrer que l'organisation les aide, leur facilite la vie. Cliquez pour voir les astuces et des idées d'activités.
3

Créer des routines

La répétition est un mécanisme d'apprentissage clé pour les enfants. Les routines sont donc rassurantes et leur permettent d'apprendre mais surtout de gagner en autonomie. Si les tâches sont toujours les mêmes, ils vont pouvoir les exécuter seuls. Loin de les rendre inflexibles : les routines vont également leur permettre de mieux s'adapter et d'accepter l'exception dans la règle.
1

On va s'organiser

Les enfants nous imitent. Leur référence de ce monde, c'est notre mode. Si le point de départ est le chaos, il va être compliqué pour eux de s'y retrouver. En revanche si le point de départ est un environnement structuré et organisé, ils pourront plus facilement s'y retrouver et garder cette habitude.
Idée astucieuse

Rotation et tri

Il est important de faciliter la tâche aux enfants pour qu'ils s'y retrouvent.  Par exemple, aidez-les en ne sortant pas tous les jeux à la fois.
La règle des 20 jouets
Sur une période donnée, sortez une vingtaine de jouets avec lesquels ils peuvent jouer. Puis le mois suivant, cachez ces jouets et sortez-en d'autres. Non seulement cela sera plus facile à gérer pour lui mais en plus votre enfant aura plaisir à redécouvrir certains jouets qu'il avait peut-être oublié.
Une entrée, Une sortie
Essayez de faire du tri aussi régulièrement que possible et de respecter au maximum la règle du one in / one out, c'est-à-dire que chaque fois qu'il y a un anniversaire ou Noël, on essaye au maximum de donner autant de jouets/jeux qu'ils reçoivent de cadeaux. Vous pouvez faire ce tri ensemble.

Conseil de Marion, coach et experte en rangement et organisation @
eazen.ch
A faire soi-même

Les petites choses

Une activité qui peut se décliner en deux parties :
  • 1ère partie : la collecte. On part en balade et on ramasse tout ce que l'on peut trouver en quantité : des feuilles, des brindilles, des coquillages (si on habite en bord de mer). Si vous vivez dans une grande ville où c'est compliqué de ramasser autre chose que des crottes de chiens et des vieux chewing-gum,  vous pouvez aussi chercher à faire ces petites collectes dans la maison : que ce soit des figurines, des bouchons en liège (on en a pas mal chez nous...) ou encore des trombones. 
  • 2ème partie : l'organisation. Commencez par préparer des petits bols contenant les "petites choses" que vous aurez trouvées.
    Installez votre enfant devant un espace libre :  une  grande feuille ou un  plateau. Mettez les bols à proximité. Dites-lui de répartir toutes les petites choses sur la feuille ou sur le plateau comme il le sent. La seule règle est que cela doit lui plaire et occuper le plus d'espace possible sur le plateau : il peut essayer de créer un dessin ou simplement les repartir à son goût.
Vous verrez que votre enfant va organiser sa manière de répartir les petits objets que ce soit pour créer des dessins (comme reproduire un arbre) ou simplement créer une jolie harmonie de formes et de couleurs. Cet exercice encourage vraiment à apprendre à organiser dans l'espace, regrouper, trier mais tout en laissant place à la créativité. 
Matériel Des petites pierres, de feuilles, des pâtes, des perles, bref des petites choses + un grand plateau ou une grande feuille.
Préparation 10 Minutes
Temps de jeu 20 Minutes

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Tapis / Coffre

Wesco

Catégories d'âge
2 ans 3 ans
Développement
emotions
Gamme de prix
€€€
Ce tapis coffre est une solution 2 en 1 : il permet de créer un espace d’activités sécurisant ainsi qu’un coffre de rangement une fois replié. En lui proposant un espace de jeu dans lequel l’enfant se sent bien : on le laisse s’approprier son corps, ses jouets et tout ce qui l’entoure. Le jeu libre renforce la confiance en soi et permet à l’enfant de faire face à de nouveaux apprentissages, notamment celui de réguler ses émotions. Mou et confortable, ce tapis en toile enduite est disponible en 3 coloris. fabrication française. 
2

Tu va pas m'obliger !?

On oblige pas un enfant à s'organiser. En revanche, on lui permet de prendre conscience des bénéfices d'une bonne organisation.
Idée astucieuse

7 idées pour encourager les enfants à ranger

Si on ne peut pas exiger que les enfants avancent à notre rythme en terme de rangement, on peut trouver des astuces pour les motiver . Voilà les 7 approches pour que le rangement deviennent un jeu !
  1. Musique ! « Choisis une musique et on va ranger en dansant !  »
  2. La course : « qui va finir de ranger toutes les voitures ou autre en premier ?  »
  3. Le chrono : « Va-t-on réussir à finir de ranger avant la fin du chrono ? »
  4. Le détective : «il va falloir enquêter pour retrouver 12 voitures qui ne sont plus dans leur boîte. Vas-tu pouvoir résoudre ce mystère ?»
  5. Le déguisement :  « On se déguise en nettoyeur super-héros et on doit remplir une super mission de nettoyage »
  6. La magie :  « Je suis sûre que si je compte ferme les yeux et je compte jusqu’à 10, tu peux faire disparaitre 10 voitures du plancher. »
  7. La carotte :  « Dès qu'on aura fini de ranger, on aura la place pour jouer à ce jeu que tu adores »
Idée astucieuse

C'est ta responsabilité

Il faut avouer qu'on tire une certaine fierté lorsque quelqu'un nous donne une responsabilité (à part quand il s'agit de devenir responsable des parents d'élèves). Imaginez... Vous avez 2 ans : votre vie c'est jouer, manger correctement, avoir un peu d'hygiène. Et là on vous donne une tâche importante à faire... comme trier les chaussettes, mettre la table ou ranger les courses au bon endroit. Y'a de quoi être très fier de participer au bon fonctionnement de la maison. Cela fonctionne encore mieux si cette tâche est récurrente et lui est toujours donnée. C'est encore mieux s'il y a un nouveau challenge de temps en temps (par exemple au début il ne met que les couverts sur la table, puis on ajoute les assiettes, etc.). Alors on se retient de le faire à sa place et on lui laisse sa zone d'action.

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Kit de tri du potager

Learning Resources

Catégories d'âge
3 ans 4-5 ans
Développement
maths
Gamme de prix
€€
Un kit ludique qui permet d'aborder le tri et le classement avec les tout-petits tout en les familiarisant avec les premières notions de calculs. Les plus jeunes aborderons ce jeu d'abord au travers du tri par couleur et au fur et à mesure, on peut ajouter de la complexité avec les chiffres. Un excellent outil da familiarisation aux chiffres et aux associations.
3

C'est le même rituel

Les routines sont structurantes et rassurantes pour les enfants. Elles vont les aider à être plus autonome mais également plus flexibles : il est effectivement plus facile de comprendre une exception si la règle est claire.
A faire soi-même

Fabriquer une horloge à repères

Avant tout, il faut s'assurer que vous puissiez accéder au cadran de l'horloge en la démontant. Ensuite le principe est simple : on va permettre aux enfants de visualiser les différents temps de la journée grâce à un système de couleur. Cela peut s'appliquer à toute la journée mais nous vous conseillons de vous concentrer sur les périodes les plus compliquées comme entre 16h et 20h (à tout hasard). Pour chaque créneau horaire, on va utiliser une couleur qui représente une activité. On colorie la zone qui montre la position de la grande aiguille.
  • 16h à 16h30  : On goûte >> rouge
  • 16h30 à 17h30 : On fait les devoirs >> vert
  • 17h30 à 18h30 : On joue >> bleu
  • 18h30 à 19h00 : Toilette >> rose
  • 19h00 à 19h30 :  Diner >> orange
  • 19h30 à 20h00 : Temps calme avant Dodo >> Jaune
On affiche la légende des couleurs à côté de l'horloge. On peut utiliser des pictos pour les enfants qui ne savent pas lire.
Matériel Une horloge simple avec un fond blanc, des feutres comme ceux de la marque sharpie
Préparation 20 Minutes
Temps de jeu Aucun

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

César panneau ma journée

Lilliputiens

Catégories d'âge
2 ans
Développement
collaboration
Gamme de prix
€€
Le panneau César ma journée est un calendrier journalier qui permet d'instaurer une petite routine avec papa ou maman autour des activités de la journée passée ou à venir. Les pastilles César illustrent divers moments de la journée (je m'habille, je fais du vélo, je déjeune, je joue, etc.), on peut donc constituer et structurer sa journée avec César. Au fur et à mesure, votre enfant va identifier et reconnaître les différentes actions, il comprendra par exemple qu'on prend le bain avant de manger et qu'on joue avant d'aller au dodo : de petits repères qui l'aideront à se montrer plus coopératif.

Ouikili

ouikili

Catégories d'âge
3 ans 4-5 ans 6-7 ans
Développement
organisation
Gamme de prix
€€
Le calendrier Ouikili est notre petit coup de coeur : c'est un calendrier qui permet de faciliter l'organisation familiale et qui utilise des pictogrammes pour être compréhensible par tous les membres de la famille, même ceux qui arrivent encore à se tenir debout sous la table ! Le petit plus de Ouikili est que le calendrier est entièrement personnalisable pour correspondre à votre véritable emploi du temps et répondre aux besoins de chaque famille. Alors que vous soyez parents séparés, que vos enfants enchainent les activités ou qu'ils soient juste un peu tête en l'air, Ouikili répond à tous vos besoins. Vous choisissez vous même vos pictogrammes et le nombre dont vous avez besoin. C'est vraiment génial, utile et ludique. 

Notes & références

  • Memory updating in working memory : The role of the central executive. Morris, N., & Jones, D. British Journal of Psyhcologie (1990). 
  • The Organized Child: An Effective Program to Maximize Your Kid's Potential--in School and in Life Richard Gallagher, Elana G. Spira, Jennifer L. Rosenblatt, Guilford Press (2018) 
  • Raising an Organized Child, 5 Steps to Boost Independence, Ease Frustration, and Promote Confidence, Damon Korb
  • Petits trucs pour aider votre enfant à bien s’organiser, Sophie Boisvert. École L’Envolée. Sainte-Rose (2013). www2.cslaval.qc.ca