Développer le sens de l'humour à 4-5 ans

Développer le sens de l'humour à 4-5 ans

La plupart des enfants de 4-5 ans sont de vrais clowns ! D'abord parce qu'ils maîtrisent le langage. D'ailleurs, il ne faut pas hésiter à en abuser car jouer avec les mots, même pour rire, est définitivement utile pour l'apprentissage de la lecture et de l'écriture. Ensuite parce qu'ils sont désormais en mesure de faire eux-mêmes des connexions inattendues : et quoi de mieux que de faire rire ses parents pour vraiment gagner en confiance ! L'humour, c'est un muscle qui se cultive, alors on s'assure qu'ils exploitent ces capacités à fond pour ne pas les perdre en grandissant.

Les points clés

scroll

Rire & Humour

Le rire n'implique pas l'humour. Les enfant rient d'ailleurs beaucoup plus que nous : 300 fois par jour contre 20 fois par jour pour les adultes. Le rire a un caractère involontaire alors que l'humour implique de proposer une réflexion différente et enjouée face à une situation spécifique. Ainsi développer le sens de l'humour est une vraie démarche intellectuelle et si les enfants prennent l'habitude de faire de l'humour, ils garderont peut-être aussi l'habitude de rire en grandissant !

Imiter

L'imitation est clé pour développer le sens de l'humour quand on est petit. Vous êtes donc le modèle principal dans ce domaine. Cela commence dès qu'ils sont bébés : le fait de sourire est au départ un réflexe d'imitation avant que les vrais rires ne se déclenchent. Plus tard, c'est la capacité à faire des blagues, à utiliser le second degré qui sera imitée. Alors, on n'hésite pas à se détendre et faire des blagues : c'est bon pour les enfants !

Chaque âge son humour

L'humour est en réalité quelque chose de très complexe ! Chez les plus petits, le rire sera déclenché par des stimulations sensorielles (les chatouilles, les grimaces), puis vers 18 mois ils commencent à vouloir provoquer le rire chez nous, en imitant nos comportements qui nous font rire. A 3 ans, l'humour pipi-caca fait son apparition. A 4-5 ans, ils commencent à comprendre les jeux de mots et apprécient de faire des connexions inattendues. L'ironie et le sarcasme viendront encore un peu plus tard.

L'humour contre la peur

Il est important de rire des tentatives d'humour des enfants car cela leur procure confiance en eux et leur permet d’appréhender leurs peurs. En effet, l'humour permet de voir les choses sous un angle différent et de dédramatiser.  Selon Freud, l’humour consiste à présenter une situation vécue comme traumatisante, de manière à en dégager les aspects plaisants, ironiques, insolites. C'est donc crucial pour se construire et se reconstruire en cas de traumatisme.

Comique de répétition

Pour les adultes, c'est souvent la surprise et la spontanéité qui vont rendre une situation drôle. Les tout-petits, eux, peuvent rire 20 fois de suite de la même blague ! La répétition les rassure et les aide à prévoir certaines situations pour mieux s’en amuser. C'est donc réellement un sens de l'humour différent qui va évoluer au fur et à mesure des années. La chose principale qui ne fera PAS rire un enfant : une blague d'adulte (et accessoirement les clowns).

Les limites

Si l'on peut s'amuser de nombreuses situations, il est aussi important de mettre des limites. Par exemple, il faut bien montrer quand une blague est offensante et ne pas rire. Les enfants apprennent vite cette nuance mais ils peuvent aussi rapidement prendre de mauvaises habitudes s'ils voient que l'on s'amuse de leurs gros mots ou des leurs blagues pipi/caca (on n'y échappe pas à cette phase là !). C'est comme pour le reste : pour bien maitriser l'humour, il faut en connaitre les limites.

1,2,3 manières de développer le sens de l'humour

Tous les détails et notre sélection pour chacune de ces approches sont à retrouver plus bas ou en cliquant sur les images.
scroll
1

Connecter

Le monde n'a plus vraiment de secrets pour eux : les enfants savent distinguer ce qui est normal de ce qui est incongru. Et ça les fait rire ! Cela leur donne également confiance dans leur capacité de maîtriser et comprendre le monde.
2

Dédramatiser

L'humour est là pour ça aussi : apporter un peu de légèreté dans des situations qui peuvent faire peur ou qui angoissent les tout-petits. Dédramatiser grâce à l'humour est avant tout une question d'exemple : montrer aux enfants que la gravité des choses est relative en fonction de la manière dont on les voit.
3

Jouer avec les mots

C'est le début des jeux de mots mais les enfants vont vraiment commencer à s'amuser autour des mots qui n'existent pas, de rimes et autres homophones. Bien sûr, c'est encore plus drôle si le mot en question contient pipi-caca... mais ça, ça leur passera (enfin jusqu'à l'adolescence...)
1

Mais ça va pas la tête ?

C'est la première chose que les enfants maîtrisent quand il s'agit de faire des blagues : faire des connexions inattendues. Un chien avec des lunettes de soleil ? Fou-rire garanti !
A faire soi-même

L'intrus dans la maison

Un jeu très facile à mettre en place mais que les enfants vont adorer faire (surtout que cela peut les occuper pendant un bon bout de temps). On choisit un objet spécifique à une pièce (par exemple une casserole) qu'on va aller mettre dans une pièce où il n'a rien à faire (par exemple la salle de bain). Vous pouvez faire cela avec plusieurs objets : essayez de les disposer de manière à ce que ce ne soit pas évident tout de suite. Ensuite, vous dites aux enfants qu'il y a des intrus dans chaque pièce de la maison et qu'ils doivent les retrouver. Quelques idées : la casserole dans la baignoire, le shampoing dans les placards de la cuisine, un livre dans le frigo, des chaussettes de Papa dans l'armoire du bébé (celle-là est plus complexe...) 
Matériel Des objets de la maison
Préparation 5 Minutes
Temps de jeu 20 Minutes
Idée astucieuse

C'est qui les enfants ?

Parfois pour se lâcher sans crier gare, vous pouvez commencer à agir comme si vous étiez les enfants. Juste avec des détails au départ : en sautillant au lieu de marcher ou en vous essuyant le nez avec la manche (ils ne font pas ça vos enfants ?), puis vous poussez le jeu un peu plus loin et vous leur demandez "Il est où le balai ? J'me souviens plus de où il est rangé ?". Bref vous agissez ainsi et vous attendez de voir combien de temps ils vont mettre à comprendre que les parents sont devenus les enfants ! Jouez le jeu à fond. Cela va les faire rire jusqu'au moment où ils auront vraiment besoin de vous ! Là, ils vont trouvé ça moins drôle mais au moins ils auront compris qu'il faut quand même quelqu'un qui se comporte en adulte dans la maison...

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Batameuh

Djeco

Catégories d'âge
3 ans 4-5 ans 6-7 ans
Développement
memoire
Gamme de prix
Mine de rien, les cris d’animaux : c’est de la musique et c’est plein de rythmes. Batameuh est parfait pour faire travailler la mémoire car au cours de la partie l’enfant doit reconnaître les animaux et rapidement y associer le bon cri (Meuuh pour la vache, Rooooaar pour le lion, etc.). Il faut être plus rapide que l’adversaire, ce qui rend la tâche plus difficile... On finit donc avec des perroquets qui font des bruits de singe et des ânes qui font rooooaaarrrr. On rigole beaucoup tout en entraînant son cerveau à mieux utiliser sa mémoire.

Le machin

Didier Jeunesse

Catégories d'âge
2 ans 3 ans 4-5 ans 6-7 ans
Développement
humour
Gamme de prix
C'est un livre délicieusement construit dans laquelle un éléphant trouve un machin. Tout au long du livre il cherche ce que c'est ce machin. Sa petite enquête va le mener jusqu'à un petit garçon qui lui sait très bien ce que c'est ce machin... C'est un livre qui permet de comprendre que l'on peut voir les choses d'un angle différent quand on n'a pas toutes les informations. Une histoire qui illustre parfaitement ce qu'est l'humour (une manière de voir les choses de manière différente) et avec une chute qui plaira à coups sûr à vos petits bouts.
2

Mais c'est pas grave !

L'humour ne sert pas seulement à faire rire, il peut être utile pour ne pas pleurer. Les enfants vont vraiment apprendre à faire face à des situations compliquées à gérer pour eux grâce à l'humour.
Idée astucieuse

Le ridicule ne tue pas (nos histoires)

On a tous eu des moments de mega honte ! Les enfants ont parfois du mal à nous imaginer dans ces situations ou à se projeter dans le fait que nous avons, nous aussi, été des enfants (en tout cas je crois). Le but est de leur montrer que nous avons nous aussi vécu des moments qui ont pu être embarrassants mais qu'avec le temps, on arrive à en rire. Alors on n'hésite pas à se remémorer nos anecdotes traumatisantes et à leur raconter dans les moindres détails en insistant sur la manière dont on s'est senti à ce moment là ! L'important est de mettre en évidence qu'il y a une différence entre ce que vous avez pu ressentir et l'impact que cela aura eu au final sur votre vie. 
A faire soi-même

Le monstre qui fait rire

Le but est de dessiner ensemble un monstre le plus drôle possible. On commence par le corps : est-ce qu'il sera gros ou tout long et grand ? Il sera de quelle couleur ? Ensuite les yeux : combien en a-t-il ? Où ? La même chose pour les bras : est-ce qu'il en a beaucoup ? Où sont ils situés ? A-t-il de doigts ? Vous pouvez répondre à ces questions ensemble et une personne dessine ou alors chacun est responsable d'une partie du corps (le nez, les jambes, les cheveux, etc.) et ajoute sa petite touche au dessin. 

Une alternative est de chercher et d'imprimer un dessin de monstre qui fait vraiment peur à votre enfant. Ensuite, on essaye ensemble de rendre ce méchant monstre le plus ridicule possible pour nous faire plus rire que pleurer : on lui fait porter un slip jaune, des fleurs sur la tête ou toute autre technique qui rende ce méchant monstre bien plus amusant.
Matériel Un feuille, des feutres ou des crayons de couleur
Préparation Aucun
Temps de jeu 20 Minutes

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Michel, Maman oie

Albin Michel

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans 8-10 ans
Développement
humour
Gamme de prix
L'histoire d'une Maman oie ? Il n'y a rien de drôle là-dedans ! Sauf que Maman Oie est un ours.... Cet ours grognon qui aimerait qu'on le laisse un peu tranquille se retrouve responsable d'une fratrie de bébés oies. Et bien qu'il ait démarré sa journée en rêvant d'une belle omelette, il se plie finalement en quatre pour aider ses nouveaux petits. Un livre plein d'humour qui fait aussi ben rire les enfants que les adultes ! 

Les adultes ne font jamais ça

Helium

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
humour
Gamme de prix
Il est certain que les adultes ne se trompent JAMAIS. Nous sommes bien placés pour le savoir. On encourage donc les enfants à lire bien attentivement ce livre pour se rendre compte que nous disons vrai... Un livre qui permet de montrer que même les grands ne se prennent pas toujours au sérieux et que parfois, on a le droit de se moquer (gentiment) des adultes.
3

Les jeux de mots

La maîtrise du langage, des mots, des sons et la capacité à jouer avec les mots facilitent vraiment l'apprentissage de lecture et le goût pour l'écriture. Alors on n'hésite pas à s'amuser avec les mots, les sons, les syllabes, etc.
A faire soi-même

J'ai perdu ma saucisse

Une petite activité qui va certainement déclencher des fous-rire. Vous choisissez un texte : par exemple une poésie ou un texte plutôt sérieux et vous remplacez tous les noms par un mot rigolo comme saucisse ou encore mieux slip. Pourquoi c'est drôle ? Imaginez
Maître Corbeau, sur un slip perché,
Tenait en son bec un slip
Maître Renard, par le slip alléché.
Lui tint à peu près ce slip.


Une variante est de poser des questions et l'autre personne peut uniquement prononcer le mot slip pour répondre. Cela se décline à l'infini... C'est un franc succès à tous les coups.
Matériel Aucun
Préparation Aucun
Temps de jeu 20 Minutes
A faire soi-même

La langue fourchue

Un petit jeu de devinettes mais pimenté par des problèmes de prononciation. Les enfants doivent vous faire deviner un mot, une phrase ou une expression mais sans prononcer les voyelles par exemple. Essayez de faire deviner : "aoir u'e éoire e oi'on ou'e" (c'était "avoir une mémoire de poisson rouge"). C'est drôle et ça se joue partout !

Si vous êtes nombreux, vous pouvez même faire une chaîne où le premier joueur fait deviner au deuxième joueur le phrase pendant que les autres se bouchent les oreilles ou sont dans une autre pièce, le second doit répéter (toujours sans les voyelles) ce qu'il a compris, etc. On va ainsi jusqu'au dernier joueur qui doit dire ce qu'il a compris ! 
Matériel Aucun
Préparation Aucun
Temps de jeu Variable

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Zouk Abracadanimaux

Bayard

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans
Développement
memoire lecture vocabulaire humour
Gamme de prix
Qui se ressemble, s’assemble ? Pas pour Zouk Abracadanimaux : dans ce jeu assez unique, les enfants doivent trouver des paires d’animaux imaginaires tel que le Lapingouin. Cette activité force le cerveau à faire des exercices d’associations qui ne sont pas habituelles (ni naturelles). On doit bien avouer que le jeu est très drôle (nos enfants l'adorent) ce qui, rappelons-le, facilite grandement l’apprentissage.

Les mots formidables

Odette&Jeannette

Catégories d'âge
3 ans 4-5 ans 6-7 ans
Développement
communication humour
Gamme de prix
Un très beau livre pour recueillir les mots d'enfants : ces petites phrases qui nous étonnent et nous font sourire sont précieuses pour nous et pour nous faire des souvenirs mais également pour nos enfants. Parcourir ce livre et ce que l'on aura recueilli avec eux est un formidable moyen d'échanger : pourquoi cette phrase nous a paru drôle ? Que dirais-tu aujourd'hui ? Qu'est-ce que tu penses que tu voulais dire ? Un beau moyen de parler de l'humour et des associations incongrues que l'on peut faire involontairement qui deviennent très drôles des années plus tard.

Tous les mots n'existent pas

Frimousse

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans
Développement
lecture humour
Gamme de prix
C’est un livre qui plait à coup sûr aux enfants. Un livre dans lequel on invente des mots aux sonorités rigolotes et on essaye de leur donner un sens. C'est drôle d'inventer un mot avant d'inventer ce qu'il veut dire. Un Gloubidou, ça n’existe  pas mais si ça existait, qu’est-ce que cela pourrait être ? C’est livre drôle qui invite les enfants à réfléchir sur la structure et l’origine des mots et sur la manière de jouer avec les mots. C’est tout droit sorti d’une autre planète mais c’est ce qui rend ce livre très « spatial ».

Notes & références