Bien utiliser sa mémoire à 8-10 ans

Bien utiliser sa mémoire à 8-10 ans

La mémoire sert à de nombreux apprentissages. A partir de 8 ans, les enfants sont désormais capables de gérer et de coordonner plusieurs activités en même temps. On peut les accompagner pour leur montrer comment user au mieux de leur mémoire dans cette approche multi-tâches.

Les points clés

scroll

Encodage, stockage, rappel

Pour se rappeler, le cerveau va d'abord encoder et stocker les nouvelles informations puis il va consolider plus durablement cette information. En revanche, tout ce qui est stocké ne sera pas consolidé (c'est à dire que le cerveau ne garde pas en mémoire à long-terme tout ce qu'il a stocké). Enfin, la mémoire fait un travail de restitution pour retrouver efficacement l’information quand cela est nécessaire. 

Tous les sens

Plus nous stimulons différents sens, plus nous améliorons la capacité du cerveau à stocker l‘information et à se la rappeler. Il ne faut donc pas hésiter à encourager les enfants à trouver différentes stratégies pour apprendre (lire, écouter, réciter à voix haute, etc…) et penser à utiliser le toucher et l’ouïe chez les plus petits. La meilleure méthode : expliquer aux autres. On se rappelle de 90% de ce que l'on explique contre 5% de ce que l'on entend dans une conférence.

Répéter, répéter, répéter.

Le cerveau doit trier les informations. La mémoire à court-terme a une capacité limitée (pas plus de 7 informations à la fois en moyenne). La répétition aide le cerveau à comprendre qu’une information est importante et donc à la garder. C’est donc important de répéter. C’est donc important de répéter. Une excellente méthode pour se rappeler où on a mis ses clés : j'ai mis mes clés dans mon sac. J'ai mis mes clés dans mon sac. J'ai mis mes clés dans mon sac.

Bouger et dormir

Le cerveau a besoin de s’oxygéner et de se reposer ! Bouger aide le cerveau à évacuer le stress et à mieux dormir. Pendant qu’on dort, le cerveau fait le tri et crée des stratégies pour mieux utiliser l’information apprise plutôt que de simplement la retenir. C'est aussi le moment où l'information circule entre les deux hémisphères. Un enfant qui dort bien, raisonne donc mieux.

Le langage pour ranger

L’apparition du langage est très importante pour le fonctionnement de la mémoire : pouvoir mettre des mots sur les choses permet aussi de mieux les classer et de mieux les retrouver. La richesse du vocabulaire contribue donc également au bon fonctionnement de la mémoire. 

Comprendre avant tout

La mémoire dite "de travail" est celle qui stocke les informations à court-terme. Cette mémoire est relativement limitée et ne permet que de retenir 5 à 7 informations à la fois : lorsque l'on comprend les limites de capacité de cette mémoire, on peut commencer à mettre en place des stratégies pour lier les informations entre elles ou grouper les éléments afin de retenir plus de choses à la fois.

1, 2, 3 manières de développer sa mémoire

Tous les détails et notre sélection pour chacune de ces approches sont à retrouver plus bas ou en cliquant sur les images.
scroll
1

Expliquer

On retient 90% de ce que l’on enseigne ou de ce que l’on doit expliquer aux autres contre seulement 5% de ce que l’on entend pendant une conférence ! Alors il n’y a pas de meilleur exercice que celui qui consiste à encourager les enfants à devenir les professeurs. Peut-être même que cela créera des vocations qui sait ?
2

Déstresser

Détendre l’ambiance ! C’est la clé pour une bonne capacité à mémoriser. Le système scolaire traditionnel oblige les enfants à apprendre beaucoup de choses par cœur et c’est déjà une source de stress en soi. Alors le secret d’une bonne mémorisation c’est avant tout de déstresser.
3

Connecter & Visualiser

La meilleure technique pour être capable d'apprendre une grande quantité d’informations est d’apprendre à grouper les éléments entre eux ou de se créer des moyens mnémotechniques. En testant différentes techniques dans le cadre du jeu, on apprend à appliquer ces techniques dans la vraie vie !
1

Explique-moi tout ça

Pour expliquer, il faut savoir. Devoir expliquer un concept ou une idée à quelqu’un d’autre est le meilleur moyen de retenir une information nouvelle de manière très rapide. Alors on oublie que nos enfants sont des élèves et on les fait jouer au professeur.
A faire soi-même

J'ai entendu dire

Cette activité est très amusante à partir de 4 participants. Le but ? La première personne doit faire deviner une expression connue à la dernière personne du groupe mais pour cela elle doit passer par les autres joueurs. C’est une sorte de téléphone arabe amélioré. On donne l’expression au premier joueur (par exemple : il pleut comme vache qui pisse) et celui-ci doit essayer de faire retrouver l'expression au second joueur en lui chuchotant à l’oreille sous forme d'une devinette. Sans donner de réponse, le second joueur doit suivre le même processus avec le prochain joueur ou du moins essayer de faire deviner ce qu'il a compris, et ainsi de suite. Le dernier joueur doit donner sa réponse en disant à quelle expression il pense. Pas mal de fous rires garantis avec ce jeu mais c'est aussi un excellent moyen de mieux comprendre des expressions françaises. Par contre, quand on doit les expliquer, c’est une autre histoire !
Matériel Aucun
Préparation Aucun
Temps de jeu 10 Minutes
Idée astucieuse

C'est toi le prof

Un petit truc pour les leçons difficiles à apprendre : au lieu de répéter en boucle le concept ou la liste de verbes aux enfants, on leur laisse la possibilité de jouer au maître ou à la maîtresse. C'est à eux de nous expliquer la leçon. L’avantage c’est que cela permet également aux enfants d’apprendre à structurer leur pensée et leur manière de communiquer.

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Dream on

CMON

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
memoire communication collaboration
Gamme de prix
€€
C'est un jeu différent des autres : à la fois coopératif, créatif mais aussi (très) intelligent. Les joueurs doivent créer ensemble un rêve en fonction de cartes piochées : ils construisent leur récit puis doivent s’en souvenir dans un temps imparti. C'est un super jeu d’ambiance qui est souvent drôle et parfois absurde mais qui développe la communication, la créativité et bien sûr, la mémoire ! Définitivement à tester !

Time's up family

Asmodée

Catégories d'âge
8-10 ans
Développement
memoire communication
Gamme de prix
€€
On ne peut pas parler de mémoire sans évoquer le Time’s up. Dans ce jeu, deux équipes s’affrontent. Un joueur dans chaque équipe doit faire deviner un maximum de mots à ses coéquipiers dans un temps imparti. Cela se joue en 3 manches : dans la première, on peut expliquer tout ce que l'on veut pour faire deviner le mot. Dans la seconde manche, on garde la même série de mots mais on a le droit a seulement 1 mot pour la faire deviner à son équipe (il faut donc bien se souvenir des mots et des explications pour retrouver rapidement les bonnes correspondances). Dans la troisième manche, on a seulement le droit de mimer. Le Time’s up est un jeu qui demande de la concentration et de l'attention, mais qui est aussi bien connu pour être aussi drôle que convivial !
2

On va se détendre !

Le système scolaire traditionnel oblige les enfants à apprendre beaucoup de choses par cœur et c’est déjà une source de stress en soi. La clé d’une bonne mémorisation, c’est donc avant tout de déstresser.
A faire soi-même

Ecoute les bruits

Voici un petit exercice de concentration et de relaxation assez efficace. On s’installe confortablement dans un endroit calme. L’enfant ferme les yeux et doit se concentrer sur l’environnement sonore. On fait alors défiler différents sons (cuillère sur un bol, ciseaux qui coupent, aluminium que l’on froisse, de l’eau qu’on verse dans un verre, etc.). Plus que de retrouver de quel son il s’agit, on demande à l’enfant ce qu'il évoque pour lui : la colère, la peur, la détente ? Ça lui permet de vraiment se recentrer sur son ressenti et de libérer éventuellement les émotions négatives qui pourraient polluer son activité suivante qu'il s'agisse de faire un exercice de maths ou d'apprendre une poésie. 
Matériel Différents objets qui font du bruit : ciseaux, aluminium, cuillère et tasse, etc.
Préparation 5 Minutes
Temps de jeu 10 Minutes

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Embout crayon et collier anti-stress

Ark Therapeutic

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans 8-10 ans
Développement
memoire
Gamme de prix
Un anti-stress ça sert vraiment à quelque chose. Vos enfants reviennent de l'école avec des crayons tellement mâchouillés qu'on dirait qu'un castor est passé par là ? Ils n’arrivent pas à apprendre une leçon sans agiter leurs jambes ? Le besoin de toucher, bouger, mâchouiller peut être physiologique pour de nombreux enfants même sans trouble de l’attention particulière. On n’hésite pas à adopter un fidget (objet dé-stressant à mâchouiller ou manipuler) qui peut faire une réelle différence. On aime les colliers à mâchouiller discrètement ou les embouts de crayons mais n’hésitez pas à explorer la vaste gamme de Hop Toys pour trouver le fidget qui correspond le mieux à votre enfant.

Houlala

Flip Flap

Catégories d'âge
8-10 ans
Développement
memoire concentration
Gamme de prix
Houlala est un jeu pour apprendre à se concentrer et mémoriser des actions malgré un ensemble de contraintes et de stress. Le principe est simple : il s’agit de compter jusqu’à 20 mais selon des contraintes indiquées. Par exemple : si le nombre contient un "1", il faut le remplacer par un "bip". Si la série est réussie, on ajoute une contrainte et ainsi de suite jusqu’à 4 contraintes ! C'est un jeu pour s’amuser, évacuer le stress et se recentrer !
3

Connectez-moi tout ça !

Il faut parfois tromper la mémoire et apprendre à grouper et lier les informations entre elles pour mieux les intégrer. Quelques petits jeux peuvent aider à faire ce travail de connexion.
A faire soi-même

Insertion de mots

Il y a plusieurs manières de faire ce jeu : dans tous les cas, on donne une liste de 5 mots qui n’ont rien à voir les uns avec les autres. Ensuite, le but est de relever le défi qui consiste à replacer ces mots en allant parler avec quelqu’un qui n’est pas au courant du jeu et qui ne doit pas se rendre compte de la supercherie. L’enfant doit faire en sorte d’amener le bon contexte pour placer ses mots sans que son interlocuteur ne s'en rende compte. L’autre option est de jouer une petite scène de 5 minutes à 2 au cours de laquelle il faut placer les fameux mots. Seul un joueur ou les deux peuvent avoir des mots à placer. Pour rendre l’exercice un peu plus difficile on peut rallonger la liste de nouveaux mots au cours du jeu.
Matériel Aucun
Préparation 5 Minutes
Temps de jeu 20 Minutes
Idée astucieuse

Les cartes mentales

Cette technique (appelée Mind map en anglais) se développe de plus en plus pour capitaliser sur la visualisation et le groupement d'idées. L’objectif est de créer un carte avec, au centre, un concept ou un mot et autour toutes les idées qui y sont reliées. Il est également important d’utiliser des éléments visuels (par exemple des couleurs, des icônes, etc.).

On part d’une feuille blanche et on écrit le concept au milieu par exemple « Les volcans ». Ensuite on crée des branches qui chacune correspondent à un autre concept en lien avec le mot central (par exemple origine, activité, classification, manifestations) et ensuite on crée d’autres branches qui illustrent le propos (par exemple pour activités on écrit éruption, volcan endormi, etc.). Il n’y a pas de juste ou de faux : l’essentiel est le processus de visualisation et de connexion qui permet de mieux retenir les éléments. Les enfants doivent dessiner le tout eux mêmes car c'est en faisant qu'ils apprennent.

Pour en savoir plus Mind map, Dessine-moi l’intelligence de Tony & Barry Buzan

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Tandem

Flip Flap

Catégories d'âge
8-10 ans
Développement
memoire
Gamme de prix
Tandem est un petit jeu bien adapté pour faire des associations d’idées. Les joueurs doivent tenter d’associer deux mots pour créer une expression (manger comme un cochon), un nom de chanson ou de film (la reine des neiges) ou des mots composés (sèche-linge), etc. L’objectif est que l’association de mots soit reconnue par tous les autres joueurs pour être acceptée. Il faut être rapide et concentré.

Notre ecool

Ecool

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
memoire
Gamme de prix
On y regarde à deux fois généralement avant de proposer une application sur notre site. Ecool c’est la meilleure manière d’intéresser les enfants à des sujets de culture générale et surtout de les aider à les mémoriser. Les sujets (de la révolution française au big bang) sont présentés en 10 vidéos de 3 à 5 minutes. L’approche visuelle (sytle BD) et synthétique permet une mémorisation et une compréhension facile. Pour les enfants ET pour les adultes.

Brain Box Voyage Autour du Monde

Asmodée

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
memoire culture-generale
Gamme de prix
Voici le top du top pour visualiser et créer des stratégies de mémorisation tout en apprenant de nouveaux concepts. A force de jouer, on finit par développer des techniques pour retenir le plus d’informations possibles. Les brain box se déclinent sous de nombreux thèmes mais avec un même principe : on a un temps limité pour observer une carte avec différents éléments. On doit répondre ensuite à des questions au hasard en essayant de se rappeler ce que l’on a vu sur la carte.

Notes & références

  1. Episodic memory in 3‐ and 4‐year‐old children Harlene Hayne & Kana Imuta. Developmental psychology. 2011
  2. Neuroscience and Biobehavioral Reviews 30 (2006) 718–729 Review Brain development in children and adolescents: Insights from anatomical magnetic resonance imaging Rhoshel K. Lenroot, Jay N. Giedd
  3. Marie-Pascale Noël, Mardaga, 2007, Bilan Neuropsychologique de l’enfant.