Comment mieux communiquer à 8-10 ans ?

Comment mieux communiquer à 8-10 ans ?

On se rapproche tout doucement de la période délicate pendant laquelle on espère qu'on arrivera à toujours communiquer avec notre enfant.  Il est donc important qu'il puisse être à l'aise pour s'exprimer avec les autres mais aussi qu'il continue de nous parler et de nous confier ses préoccupations et ses questions.

Les points clés

scroll

La portée des mots

Un vocabulaire riche ainsi qu’une bonne compréhension de la définition des mots sont essentiels dans la bonne communication. Le vocabulaire quotidien varie entre 300 et 3000 mots en fonction des individus ! C'est dire le fossé qui peut exister...Si d'un point de vue pratico-pratique 300 mots suffisent à s'exprimer, la richesse du vocabulaire ouvre de nombreuses opportunités : développement de l'esprit critique, capacité à gérer un groupe, ouverture sociale, etc. C'est l'autonomie et la richesse des relations sociales qui sont en jeux.

Le non-verbale

S’exprimer c’est également s’exprimer avec son corps et la tonalité de sa voix. Le langage non-verbale peut représenter jusqu'à 90% de la communication ! Il est important d’en prendre conscience et de savoir l’utiliser à bon escient. Nous vivons dans un monde d'image : comprendre que ce que l'on exprime avec le langage corporelle et la tonalité sont aussi importants voire plus que les mots, est essentiel pour être un bon orateur. Dans un monde où on est filmés, même à la radio, il vaut mieux comprendre cela rapidement avant faire face à des erreurs d'interprétation.

Les images mentales

La capacité à visualiser et à se constituer des images mentales est extrêmement utile pour être un bon orateur particulièrement pour préparer une conversation difficile ou une présentation orale. En effet, non seulement une bonne capacité à se créer des "scénarios" dans sa tête permet de pallier à certaines difficultés de communication (si je ne trouve pas les mots, je peut trouver une analogie ou expliquer un ressenti) mais cela permet aussi de mieux gérer les potentielles émotions qui découlent de cette conversation (peur, stress, faire rire, etc.)

Le bon moment

"Allô, la terre ? J'essaye de joindre mon enfant pour lui dire qu'il faut passer à table, mais visiblement la communication ne passe pas ?!". Avez-vous déjà vécu cette situation où vous avez l'impression de parler dans le vide ? Choisir le bon moment (et apprendre à choisir le bon moment) est essentiel pour faire passer un message. Il faut trouver le bon moment pendant lequel l'enfant est prêt à recevoir le message qu'on veut lui faire passer (et vice-versa). C'est d'ailleurs aussi la base pour les messages de publicité !

Des émetteurs et des récepteurs

La communication c'est un émetteur, qui a certaines intentions et un récepteur qui va avoir sa propre interprétation, Un communication réussie, c'est donc de limiter au maximum le décalage entre intention et interprétation. Cela se cultive, que ce soit en étant plus observateur au quotidien ou en s'intéressant à différentes histoires dans lesquelles il y a des relations complexes entre les personnages, par exemple. C'est donc en apprenant à être emphatique que l'on pourra mieux anticiper comment le message sera reçu et l'adapter en fonction de cela.

Le silence

Savoir user du silence est capitale dans la communication mais c'est aussi très important pour les parents de parfois laisser place au silence pour donner de l'espace aux enfants afin qu'ils puissent s'exprimer. C'est pour cela que les repas en famille sont importants : c'est un moment où l'on s'assoit tous ensemble et on laisse l'espace aux enfants pour communiquer avec nous. Contrairement à ce que l'on pense, beaucoup d'enfants ne communiquent pas car ils manquent d'espace pour nous parler : on peut donc leur donner le privilège de briser nos moments de silence. 

1, 2, 3 manières d'apprendre à mieux communiquer

Tous les détails et notre sélection pour chacune de ces approches sont à retrouver plus bas ou en cliquant sur les images.
scroll
1

Créer

Être capable de bien communiquer c’est savoir transmettre une message qui a du sens (autrement dit: une histoire !). Les enfants peuvent créer leurs propres histoires, des les strcuturer et de les faire vivre. La création doit impliquer de partager son histoire et de voir quel impact elle a eu sur les autres : est-ce qu'ils ont compri ? Qu'ont-ils ressentis ? Etc.
2

Se confier

L'enjeu est de taille : il est important que les enfants se sentent libre d'exprimer leurs ressentis dans un cadre familial ou amical. La communication, c'est rester en contact avec les autres et ne pas s'isoler mais ce n'est pas toujours si évident. Il faut les aider à trouver ce contexte dans lequel ils peuvent parler librement.
3

Interpréter

La communication c'est avant tout un émetteur qui envoie de l'information et un récepteur qui l'interprète. Ces décalages d'interprétations sont la source de la plupart des problèmes à travers le monde !! Alors on ne va pas résoudre les conflits internationaux mais on peut sensibiliser les enfants à cette problématique.
1

C'est mon histoire

Créer une histoire, c'est faire passer un message, des émotions, utiliser des mots, etc. Rien de mieux pour apprendre à communiquer efficacement !
A faire soi-même

Oui je sais, même que

Ce petit exercice théâtrale permet de démontrer de manière simple comment développer une histoire en construisant sur les propositions de quelqu'un d'autre. Le jeu se joue à 2 ou 3 (ou plus !) comme une petite scène de théâtre improvisée. Un premier joueur commence par faire une affirmation simple : "Hier, j'ai mangé une orange". Le second joueur doit lui démarrer sa phrase par "Oui je sais même que..." et construire sur la proposition du premier joueur. A la fin de sa proposition, le premier joueur reprend également avec "Oui je sais, même que...". Ca peut donner quelque chose comme ça :"Hier, j'ai mangé une orange". "Oui je sais, même que j'arrivais pas à l'ouvrir". "Oui je sais, même que j'ai demandé à mon chien de m'aider". "Oui, je sais même que il s'est enfuit avec le fruit", etc. Un jeu simple et amusant qui démontre qu'en acceptant les idées des autres, on peut construire une histoire drôle et loufoque.
Matériel Aucun
Préparation Aucun
Temps de jeu 10 Minutes

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Speech

Cocktail Games

Catégories d'âge
8-10 ans
Développement
communication creativite collaboration
Gamme de prix
Un jeu d'ambiance pour les plus grands qui permet de s'exprimer et de débattre ! A partir d'images on invente des histoires ou on lance des débats (de société ou complètement décalés). Il existe 4 modes de jeux différents. Place à l'improvisation et à la communication avec ce jeu dont le format permet de l'emporter partout.

Dream on

CMON

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
memoire communication collaboration
Gamme de prix
€€
C'est un jeu différent des autres : à la fois coopératif, créatif mais aussi (très) intelligent. Les joueurs doivent créer ensemble un rêve en fonction de cartes piochées : ils construisent leur récit puis doivent s’en souvenir dans un temps imparti. C'est un super jeu d’ambiance qui est souvent drôle et parfois absurde mais qui développe la communication et la créativité. Il faut ainsi être bien à l'écoute de ses coéquipiers pour réussir mais aussi trouver un moyen de les aider à mieux retenir la partie de l'histoire que l'on a inventée.

La Fabrique à Histoires

Milan

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
lecture creativite
Gamme de prix
Comment on fait pour inventer une histoire? Eh bien on joue à la Fabrique à Histoires  ! C’est plus qu’un livre et plus qu’un jeu mais quoi qu’il arrive ça les incite à la créativité, à l’écriture. Quand ils n’ont plus d’idées, le jeu possède pleins de petites astuces pour faire avancer leurs histoires. Un jeu extrêmement ludique où l’on peut focaliser sur la lecture en écrivant pour eux ou les laisser en autonomie pour lire et écrire leurs idées. Quoi qu’il arrive cela va vraiment les aider à comprendre et apprécier  la construction d’une histoire. 

Rôlagogo

Lily Poule

Catégories d'âge
8-10 ans
Développement
communication creativite collaboration
Gamme de prix
Ces petites cartes à emporter partout demande aux enfants de bien réfléchir à comment créer une histoire intéressante en partant de la situation donnée sur la carte. Sur chaque carte: une situation à jouer et 3 variantes. C’est le public qui va choisir quelle variante jouer. On peut tout à fait donner l’exemple pour décomplexer les enfants et leur montrer qu’il s’agit d’un jeu, et donc qu'ils peuvent lâcher prise. Ils vont vite découvrir que, finalement, devoir raconter une histoire autour de contraintes peut être très drôle et stimulant pour la créativité. Si on joue le jeu, on est rarement déçu du résultat. Ce jeu est même recommandé par la comédie française !
2

Dis-moi tout

Garder la communication ouverte et faire en sorte que les enfants se sentent en confiance pour s'exprimer est capital avant l'adolescence. Alors, on leur donne l'opportunité de pouvoir parler...
Idée astucieuse

La boîte à suggestions

Pas facile de trouver le bon moment pour se parler et discuter surtout si on a une fratrie nombreuse. On peut créer ensemble un bureau des plaintes. Le principe est simple : on installe un bocal ou une boîte dans laquelle on peut glisser un papier. Pendant la semaine, chacun peut faire des réclamations qu'il écrit sur un papier et glisse dans la boîte. A la fin de la semaine, on s'assoit en famille et on lit les différentes plaintes. Il s'agit alors de définir comment résoudre le problème. Pouvoir écrire ses plaintes est déjà un bon début se sentir soulagé et écouter et au final ces problèmes seront faciles à résoudre car dédramatiser au moment de la lecture. 

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Le livre qui fait parler les parents et les enfants 7-10 ans

Flammarion

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
communication
Gamme de prix
Un livre pour répondre aux grandes questions de "l'âge de raison" et favoriser les premiers débats d'idées ; un ouvrage à lire seul ou à partager en famille et entre copains ; des illustrations pleines d'humour et des bandes dessinées pour rire à plusieurs ! Un livre-dialogue pour échanger et apprendre à mieux communiquer que cela soit en famille ou avec ses amis.

Bullet carnet

Usborne

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans 8-10 ans
Développement
communication
Gamme de prix
Pour les enfants moins enclins à s’exprimer oralement on adore le bullet journal de Usborne. Le principe est simple : le journal contient déjà des informations insolites, des textes, des images mais laisse beaucoup d’espace libre pour pouvoir raconter ses propres histoires, garder les faits importants, coller des souvenirs, etc. Une autre manière de raconter son histoire. Pour les plus petits cela peut être un rituel fait avec les parents qui écrivent à leur place et pour les plus grands, c'est comme une sorte de journal intime auquel on confie ses ressentis.

#Distavie

Placote

Catégories d'âge
8-10 ans
Développement
communication
Gamme de prix
€€
Un jeu conçu pour permettre aux ados de s'exprimer mais que l'on peut commencer à utiliser avec les plus jeunes en famille. Le jeu permet d'aborder des questions comme Quel est ton rêve le plus fou ? Quel est ton meilleur souvenir de vacances. Il faut répondre pour se débarrasser de ses cartes et donc gagner. Chez les plus grands, l'objectif est de jouer entre amis mais c'est aussi intéressant en famille car finalement cela nous oblige nous aussi à nous dévoiler à nos enfants.
3

Ce que j'ai compris

Ce que moi je comprends, n'est pas forcément ce que toi tu entends. Les enfants n'ont pas toujours conscience de ces différences d'interprétation : les sensibiliser à cela peut aider à développer plus d'empathie et de bienveillance.
A faire soi-même

Le combat des sorciers

Un autre jeu typique du théâtre d'improvisation. Généralement les enfants se donnent à cœur joie dans cette activité. Il s’agit de reproduire des combats virtuels. Il faut deux joueurs au minimum qui vont s’affronter. Ils se tiennent loin l’un de l’autre. L’un lance une attaque par exemple un coup de point ou un tir de pistolet. Il mime ce geste. L’autre joueur doit faire comme s’il avait reçu ce coup en vrai. Une fois l’attaque fini le second joueur répond par une autre attaque, etc. C’est très amusant à regarder (encore un fois vous pouvez filmer les enfants) et on peut être très créatif quand au type d’attaque (envoi de bombes ou d’araignées). Les deux joueurs doivent être très attentif à l’autre pour comprendre ce qu’il essaye de faire et pour réagir au bon moment. 
Matériel Aucun
Préparation Aucun
Temps de jeu 10 Minutes
A faire soi-même

Je suis ton miroir

Un petit jeu couramment utilisé en théâtre d’improvisation pour s’entrainer à "écouter" l’autre. Le miroir consiste à se mettre l’un en face de l’autre. Une personne se met à bouger et l’autre doit reproduire exactement ses gestes. Cette partie de l’exercice demande déjà d’être très à l’écoute de l’autre.  Pour augmenter la difficulté il faut qu’à un moment ou à un autre ce soit l’autre personne qui prenne les commandes et guide les gestes. Si l’écoute est bonne, il sera presqu’impossible pour une personne extérieure de savoir qui décide des gestes et qui suit ou de voir les changements. Filmez vos enfants pendant cet exercice pour qu’ils comprennent bien comment cela est perçu de l’extérieur.
Matériel Aucun
Préparation Aucun
Temps de jeu 10 Minutes

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Unanimo

Cocktail Games

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
communication
Gamme de prix
Un jeu très sympathique où l'on doit à tout prix essayer de comprendre les autres. Chaque joueur inscrit sur une feuille 8 mots que lui inspire une illustration. Mais attention, l’originalité est à éviter car seules comptent les réponses communes avec les autres joueurs ! Facile de penser comme tout le monde ?

Ta bouche

Le droit de perdre

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
communication
Gamme de prix
€€
On adore ce jeu qui s'adresse aux enfants dès 7 ans : c'est un jeu de répliques qui se joue volontiers en famille dans lequel on doit combiner des inattendues et très drôles. Un meneur prend des cartes réflexions pour lire une réflexion différente à chacun des autres joueurs, qui lui répondent aussitôt avec la meilleure réplique de leur carte. A la fin de son tour, le meneur dit «Ta bouche !» au joueur qui lui a donné, à son avis, la moins bonne réplique. A chaque «Ta bouche !» reçu, un joueur baisse d’un cran sur son compteur et, au bout de cinq « Ta bouche !», il atteint le stade Aaaaarg et la partie est terminée ! Un jeu de spontanéité hilarant et qui se joue même avec de très grands groupes !! Les enfants adorent et apprennent à être pertinents et spontanés dans leur communication. Si vous aimez, la version adulte s'appelle Taggle.

Just One

Repos Production

Catégories d'âge
8-10 ans
Développement
communication collaboration
Gamme de prix
Just One est un jeu de coopération où les joueurs doivent découvrir tous ensemble le plus de mots mystères possibles. Pour ce faire, on doit donner des indices à son coéquipier : un seul mot, par écrit. Il faut trouver le meilleur indice possible mais attention, il faut être original car s'il y a deux indices similaires, ceux-ci ne pourront pas être divulgués. Bref, de la stratégie, de la réflexion, de l'empathie... toutes les qualités d'un bon communiquant. Un jeu qui se joue mieux à partir de 4 mais on peut adapter les règles si on est moins nombreux.

Notes & références

  1. Owens R. Language development: An introduction. 5th ed. Boston, Mass: Allyn and Bacon; 2001.
  2. Kern S., Le développement du langage chez le jeune enfant, Théorie, clinique, pratique, De Boeck supérieur; 2019
  3. Alaria L. & Pr. Gentaz P., Le développement du langage oral chez les jeunes enfants mono ou multilingues, repères théoriques et pratiques destinés aux professionnel-les de l'enfance à Genève; 2018
  4. Mayette M.,  Petit précis d'oralité pour mieux s'exprimer en public, Tedx Paris 2013
  5.  Vidal C. Nos cerveaux, tous pareils, tous différents. Le sexe du cerveau : au delà des préjugés (Egale à égal), Belin, 2015.
  6. Néel S., La communication positive parents-enfants : Une méthode douce et ludique pour aider votre enfant à dépasser ses peurs, cauchemars, émotions négatives, timidité, Josette Lyon ; 2016.
  7. Rosenberg M. B,, Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs), La Découverte, 2016
  8. Bourcier S.. Le grand monde des petits de 0 à 5 ans. Éditions du CHU Sainte-Justine, 2006.

Tous les enfants sont différents et chacun évolue à son rythme. Nos contenus abordent les thèmes de manière générale à des fins d’information et cela ne remplace pas l’opinion d’un professionnel de la santé ou du développement des enfants