Développer le sens de l'empathie à 4-5 ans

Développer le sens de l'empathie à 4-5 ans

À 4-5 ans les enfants sont capables de comprendre que chacun a son propre ressenti. Ils comprennent aussi que leurs actes peuvent avoir un impact sur les autres personnes.  C'est un moment important pour aborder la complexité et la diversité des situations : à cet âge là on apprend encore essentiellement au travers de ce que l'on voit ou de ce que l'on vit. Il est important de communiquer sur ce sujet, d'expliquer et d'exposer les enfants à différents environnements ou raisonnements. 

Les points clés

scroll

C'est quoi ?

L’empathie c’est la capacité à comprendre ce que peut penser ou ressentir une autre personne. C’est en quelque sorte, la capacité à se mettre à sa place. Par exemple : je comprends que tu es triste et je comprends pourquoi. C'est différent de la sympathie qui consiste à  ressentir avec l'autre (par exemple : je suis désolée pour toi): la sympathie implique de partager le ressenti et non de le comprendre. 

Plusieurs étapes

On peut identifier différentes phases de développement de l'empathie . Avant 3-4 ans, ils vont faire preuve d'empathie affective soit identifier les émotions ressenties par l'autre. Vers 4 ans, apparait l'empathie cognitive : les enfants peuvent se mettre intellectuellement à la place de l'autre puis l'empathie mature ( ers 8-12 ans) leur permet de se mettre émotionnellement à leur place.

Ça se cultive

L’empathie est innée dans le sens où tout le monde a la capacité de comprendre ce que l’autre ressent mais cela se travaille. Pour certains, c’est un exercice plus facile que pour d’autres surtout si on a été sensibilisé tardivement à l’approche emphatique. Il est important de montrer les avantages d'un comportement où l'on est plus à l'écoute de l'autre pour permettre aux enfants d'être plus à l'écoute de leur sensibilité.

Le spectre des émotions

C’est la base pour comprendre ce que les autres ressentent : il faut connaître le spectre des différentes émotions, être capable de les identifier et de les nommer. On peut commencer par les 8 émotions de base puis élargir l’éventail en apprenant les différentes nuances qui existent et apprendre à reconnaître ces nuances chez les autres. 

La clé de la communication

Sensibiliser les enfants à l’empathie leur permet de prendre conscience de l’importance de la communication et ses nuances : les gens réagissent à ce qui est dit et fait et non aux intentions ! On peut vouloir être drôle mais finalement offenser la personne en face car elle a l’impression qu’on se moque d’elle. Apprendre à communiquer en s'adaptant à son auditoire est une compétence qui servira toute la vie à vos enfants !

Comme dans les livres

Les livres et les histoires en générale sont un excellent moyen de développer le sens de l'empathie : on y découvre différents personnages dans des situations qui nous sont familières ou non et qui ressentent différentes choses. Cela permet vraiment d'élargir le champs des possibles et d'explorer différents univers, personnages et de faire face à des situations variées. 

1,2,3 manières pour développer le sens de l'empathie

Tous les détails et notre sélection pour chacune de ces approches sont à retrouver plus bas ou en cliquant sur les images.
scroll
1

Communiquer

L'empathie c'est à la fois savoir écouter, interpréter mais aussi savoir dire et exprimer ce qu'il faut au moment où il faut. Bref, un seul maître mot : la communication. À travers de petites activités : on peut apprendre à être à l'écoute mais aussi à dire ce qu'il faut au moment où il faut !
2

Se projeter

Les enfants sont capables désormais d'identifier ce qu'une autre personne peut ressentir. Il est capable de se projeter dans une situation et d'anticiper l'impact que certains actes ou mots vont avoir sur cette personne et même de comprendre les motivations qui ont poussé cette personne à agir de telle ou telle manière. Alors on n'hésite pas à explorer cette compétence pour aller plus loin.
3

Agir

Être emphatique c'est aussi savoir quoi faire pour aider l'autre. Cela implique de savoir quoi faire, pour qui à quel moment. C'est tout un art ! Des petites activités simples permettent aux enfants de sensibiliser les enfants : on ne peut pas aider tout le monde tout le temps mais on peut avoir un vrai impact en étant é à l'écoute.
1

Dis-moi tout

Être à l'écoute, savoir trouver les bons mots, savoir dire ce que l'on ressent : tout cela est fondamental dans le développement de l'empathie. Des petites habitudes et des astuces simples pour apprendre aux enfants à exprimer leur empathie.
A faire soi-même

La cocotte des émotions

Confectionnez une jolie cocotte en papier (si vous ne vous en souvenez plus, voici un petit tuto), sur chacune des 8 languettes, dessinez l'émoticône d’une émotion, voici les 8 émotions que vous pouvez représenter : la joie, l’amour, la peur, la tristesse, la colère, le dégoût, la surprise, la gêne. Sous chacune des languettes, proposez une manifestation de l’émotion. Voici ce que vous pouvez écrire :

  • joie = pendant les vacances, qu'est-ce qui te ferait vraiment plaisir ?
  • amour = qu'est-ce qui tu dirais à une personne que tu aimes et qui est loin en ce moment ?
  • peur = quelle situation te ferait peur pendant ces vacances ?
  • tristesse = qu'est-ce qui t'aide à aller mieux si tu te sens triste ?
  • colère = quelle tête fais-tu quand tu es en colère ? 
  • dégoût = qu'est-ce que tu n'aimes pas manger et pourquoi ?
  • surprise = imagine une surprise : qu'organiserais-tu et pour qui ? 
  • gêne = est-ce qu'il y a des moments où tu te sens pas à l'aise ?

Vous pouvez varier les questions ou adapter le vocabulaire à l'âge de l'enfant mais c'est très facile à faire en voiture et cela permet d'approfondir la question des émotions.
Matériel Une feuille de papier carrée, des feutres ou des images à coller, des feutres de couleur
Préparation 10 Minutes
Temps de jeu Variable
A faire soi-même

Et si j'étais

Cette activité fonctionne mieux si on la fait avec un groupe de 3 personnes minimum et au moins un adulte. 
  • Une joueur pense à une autre personne qui est présente et les autres doivent poser des questions par association pour deviner de qui il s’agit. Par exemple: « Si c’était un animal ce serait : un chat », « Si c’était une couleur, ce serait : orange ».
  • On donne 3 ou 4 analogies et le reste du groupe doit ensuite donner une réponse. Cela signifie qu’il faut discuter pour savoir de qui il s’agit :  « moi je pense que c’est Maman parce qu’elle est câline comme un petit chat » etc.
C’est une manière déguisée de dire à l’enfant « c’est comme ça que je te perçois » mais aussi pour l’enfant une manière d’apprendre à exprimer comment il voit les autres. 
Matériel Aucun
Préparation Aucun
Temps de jeu Aucun

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Zou, les boulons !

BelliFacto

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans
Développement
collaboration empathie
Gamme de prix
€€
Voici un jeu plein d'ondes positives pour resserrer les boulons de toute la famille ! On se met dans la peau de la famille boulons, une famille en panne, qui n'a plus de jus ! Pour éviter qu'elle ne devienne un tas de ferraille, on doit relever des défis et récolter des jetons d'énergie pour gagner des "bons" qui seront effectifs dans la vraie vie : bons pour un gentil mot doux, une petite attention, un moment à deux, un coup de main, etc. De quoi rebooster les démonstrations affectives au sein de votre tribu ! Un jeu qui fait beaucoup rire et qui fait du bien, tout simplement.

Imagine que tu es un animal

Flammarion

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans 8-10 ans
Développement
communication confiance-en-soi
Gamme de prix
7 histoires pour se détendre qui aident les enfants à faire travailler leur capacité d'imagerie mentale. Des histoires à lire, à regarder et à écouter, qui sont comme un petit film à se faire dans la tête, pour permettre aux enfants de dompter leurs émotions afin de grandir en toute confiance. 
2

Je sais pourquoi tu fais ça

Les enfants sont capables de comprendre que leurs actions vont avoir un impact sur les autres mais aussi de savoir pourquoi ce qui a pu pousser quelqu'un à agir de telle ou telle manière. On en profite en essayant de se projeter dans différentes situations.
A faire soi-même

Dessin des p'tites joies

Dans cette activité, il faut au moins être 2. En même temps ou l'un après l'autre, vous allez pouvoir faire un dessin qui représente ce que vous ressentez quand vous vous sentez heureux et joyeux. Quelles couleurs trouvez-vous joyeuses ? Est-ce que ça fait des tourbillons, un arc-en-ciel ? Est-ce que c'est désordonné ou au contraire bien ordonné ? C'est réellement de l'art abstrait pour exprimer un ressenti. Faites-la même chose pour vous-même ou un autre enfant. Ce qui intéressant c'est d'observer avec les enfants que le ressenti de chacun peut avoir des couleurs très différentes et déclenche des sensations qui sont propres à chacun.
Matériel Des crayons de couleurs ou des feutres, du papier.
Préparation Aucun
Temps de jeu 30 Minutes
Idée astucieuse

Mais pourquoi ?

Une petite astuce qui peut devenir un petit rituel pour faire durer le plaisir après la lecture d'un livre ou après avoir regardé un film. Généralement, une fois le livre refermé ou le film terminé, on a tendance à passer à autre chose : cette astuce consiste à engager une discussion autour de ce que l'on vient de voir ou d'entendre. Qu'est-ce que tu as pensé de ce livre ? Comment te sentirais-tu si tu étais le personnage ? Pourquoi at-il fait tel ou tel choix ? Vous verrez que ces conversations sont généralement très riches et que les enfants ont beaucoup de choses à dire et plein de questions à poser ! Cela leur permet d'élargir leurs perspectives et de découvrir différents points de vue.

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Devine à quoi ils pensent ?

Akros

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans
Développement
communication
Gamme de prix
€€
Un atelier pour favoriser l'imagination, le langage et la communication. Chaque carte représente une scène avec des enfants, des adultes et même parfois des animaux dans des situations fréquentes du quotidien (quelqu'un est malade, fait face à un échec, des choix à faire, etc.). A partir des cartes, on entame une discussion pour savoir ce que ressentent les personnages ou ce que l'on ressentirait à leur place. Pour vous guider sur la manière de mener ces ateliers, Arkos propose un guide pour faire différentes types d'activités (ce guide est aussi téléchargeable sur leur site internet). 

La vie pleine d'émotions de la sorcière Camomile

Didémo

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans 8-10 ans
Développement
emotions
Gamme de prix
€€
Ce jeux a été développé comme outil d'accompagnement des professionnels comme les orthophonistes ou les psychologues mais il est idéal pour aider les enfants à canaliser certaines émotions pour face des situations récurrentes, par exemple (peur de spécifique, tristesse liée au malheur des autres, etc.). La boîte contient plusieurs histoires à illustrer avec des images. Quatre fins possibles sont proposées, correspondant à différentes stratégies de régulation émotionnelle. Le choix de la fin se fera sur le critère de la préférence personnelle ou de l'intention de la petite sorcière concernant son émotion (l'apaiser, l'intensifier, ne plus y penser...). Un bon support de discussion pour aider les enfants à mieux comprendre leurs émotions.

Bonjour chez vous, Monsieur Caca !

Saltimbanque

Catégories d'âge
3 ans 4-5 ans 6-7 ans
Développement
communication
Gamme de prix
Tout est dans le titre. Pas besoin de vous expliquer que vos enfants vont adorer cet ouvrage, plein d'humour mais aussi de bienveillance pour ce pauvre Monsieur qui a un nom un peu difficile à porter...Cette histoire complètement loufoque suis le quotidien d’un certain Monsieur Caca. Mais l’objectif du livre est justement d’apprendre l’interdit de la grossièreté et les bonnes manières. Une bonne manière d’aborder aussi un sujet délicat: il y a une différence entre rire et se moquer. Ce livre permet aussi de faire comprendre que pour faire rire il faut aussi se mettre à la place de l’autre.

Devine qui ? Mon imagier des émotions

Milan

Catégories d'âge
3 ans 4-5 ans
Développement
emotions
Gamme de prix
C'est l'histoire de 12 petits personnages qui vivent ensemble diverses situations dans lesquelles ils ressentent des émotions : mais qui ressent quoi ? Il faut donc retrouver qui est en colère, amusé, impatient, triste, effrayé, inquiet, énervé, gêné, surpris, etc. Cet album permet d'explorer les émotions de manière ludique et interactive, en se posant des questions, pratique pour les parents qui peuvent ainsi facilement l'apprentissage de leurs bambins : qui est CONTENT de son nouveau pull ? Qui est EFFRAYÉ par un chien ?
3

Fais un p'tit geste

Comprendre ce que ressent c'est bien mais l'aider c'est mieux ! A cet âge-là, on aide simplement les enfants à constater qu'on peut faire beaucoup de bien en essayant d'aider.
A faire soi-même

L'arbre de la compassion

Demandez à votre enfant de penser à une personne qu'il aimerait aider.
  • On dessine un tronc et on trace un cercle tout en haut
  • On écrit le nom de la personne que l'on souhaite aider au centre du cercle
  • Ensuite on choisit 3 couleurs pour dessiner les feuilles : 
    • Le bleu pour les services que l'on va rendre à cette personne
    • Le rouge  pour ce que l'on a ressenti quand ce service a été rendu
    • Le vert pour ce que cette personne a ressenti quand on l'a aidée
Au début il n'y aura que les feuilles bleues qui seront remplies. Ces services peuvent être très simples comme faire un sourire ou un câlin ou une aide plus sophistiquée comme préparer un repas. L'avantage de dessiner l'arbre, c'est qu'il agit comme une sorte de contrat qui rappelle aux enfants leur engagement envers cette personne. 
Matériel Des feutres, une feuille de papier
Préparation Aucun
Temps de jeu Variable
A faire soi-même

La méthode des 3 dessins

Tirée du livre “la communication positive parents enfants” de Sophie Néel, cette technique des 3 dessins agit directement sur l'inconscient des enfants en dénouant leurs nœuds émotionnels grâce à la visualisation mentale. Voici comment ça marche :

  1. sur la première feuille, on invite l’enfant à dessiner son problème, son émotion négative. Aidez le à prendre du recul en lui posant des questions (comment est ton problème ? de quelle couleur ? Est-il dehors ? Quel temps fait-il ? etc.)
  2. Prenez ensuite la dernière feuille et demandez à votre petit à redessiner la même situation une fois le problème résolu. Invitez le à se projeter avec des détails sur le lieu, les couleurs, les émotions, etc.
  3. C’est maintenant le moment de prendre la feuille n°2, celle qui sert de passerelle entre le dessin 1 et le dessin 3. Demandez à l’enfant de dessiner comment il est passé de l’un à l’autre. Vous pouvez lui souffler des idées comme un escalier, une voiture, un animal, un labyrinthe, etc.

Les effets bénéfiques de cette techniques des 3 dessins se ressentent à divers niveaux : très utile pour canaliser les émotions négatives, elle aide aussi l’enfant à se concentrer et le pousse à faire preuve de créativité pour se dépêtrer d’une situation qui ne lui convient pas.
Matériel 3 feuilles de papier vierges à numéroter de 1 à 3
Préparation 5 Minutes
Temps de jeu 30 Minutes

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Potomac

Djeco

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans
Développement
collaboration
Gamme de prix
€€
Les joueurs doivent s'entraider et faire preuve de stratégie pour gagner tous ensemble contre le loup. Ce jeu collaboratif se joue avec un dé et des cartes "défense" : selon l'action obtenue, on déplace les animaux d'une rive à l'autre grâce à un petit radeau mais celui-ci glisse sur la rivière avec le courant et un loup attend sur l'autre rive, risquant bien de dévorer les animaux qui débarquent (et faisant capoter la partie). Un joli jeu avec des figurines en bois et un beau plateau verdoyant : on gagne lorsque tous les animaux sont en sécurité dans la forêt.

Viva Montanya

Bioviva

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans
Développement
collaboration nature empathie
Gamme de prix
On est touché par ce petit jeu de mémoire collaboratif qui vise aussi à sensibiliser les enfants au respect de l'environnement. Des animaux sont cachés sous des tuiles "déchets", le but est de nettoyer la montagne pour libérer tous les animaux avant la fonte des neiges. Il s'agit d'un jeu assez classique de par son fonctionnement, avec des règles simples, mais très intéressant d'un point de vue éducatif. Les enfants mémorisent et reproduisent ce qu'ils apprennent à travers le jeu dans la vraie vie. Ce jeu transmet de belles valeurs, essentielles, concernant l'importance de l'éducation et du sens de l'empathie pour améliorer la situation écologique existante.

Notes & références

  • Apprendre autrement avec la pédagogie positive, Audrey Akoun, Isabelle Pailleau , Eyrolles, 2013
  • Empathy in early childhood: genetic, environmental, and affective contributions. Knafo A, Zahn-Waxler C, Davidov M, Van Hulle C, Robinson JL, Rhee SH. Ann N Y Acad Sci. 2009 
  • The social neuroscience of empathy. Singer T, Lamm C. Ann N Y Acad Sci. 2009 Mar
  • Enhancing social cognition by training children in emotion understanding: A primary school study, V. Ornaghi, J.Brockmeier, I.Grazzani, Journal of Experimental Child Psychology, Volume 119, March 2014, Pages 26-39
  • L'atelier créatif avec les enfants, 27 activités partagées inspirées de la pédagogie Reggio, Barbara Rucci, Eyrolles, juillet 2017
  • La boîte à idées pour aider nos enfants à apprendre autrement, Eyrolles, février 2020
  • How Children Develop Empathy, Lawrence Kutner, PsychCentral, 2007. http://psychcentral.com/lib/2007/how-children-develop-empathy
  • Young Children’s Understanding of Other People’s Feelings and Beliefs: Individual Differences and Their Antecedents, Dunn J, Brown J, Slomkowski C, Tesla, C et Youngblade L, Child Development 62, 1991.