Apprendre à se concentrer à 6-7 ans

Apprendre à se concentrer à 6-7 ans

Les capacités de concentration augmentent réellement autour de l'âge de 6 ans car le développement des connexions neuronales se ralentit et cela permet au cerveau d'être plus disponible pour se concentrer. Mais l'école utilise beaucoup de cette disponibilité et il faut donc aider les enfants à trouver les ressources pour mobiliser cette concentration mais également ne pas s'épuiser à devoir trop se concentrer.

Les points clés

scroll

Attention ≠ concentration

L’attention est différente de la concentration : d’un point de vue neurologique, ce sont deux zones différentes et opposées du cerveau. Lorsque l’on est attentif, on va ouvrir son esprit pour recevoir de nouvelles informations tandis que si l’on est concentré, on va au contraire se recentrer, se couper des distractions pour exécuter une tâche précise. L’enfant mobilise son attention pour capter les consignes de l’enseignant. Il mobilise sa concentration s’il veut réaliser un exercice jusqu’au bout.

Cela évolue

Entre 1 et 5 ans, cela reste quasi impossible de demander à un enfant de rester assis plus de 15 minutes sur une chaise. C’est normal et l’hyperactivité motrice est nécessaire à l’enfant pour son développement avant 5 ans car cela l'aide à tester ses capacités et à les expérimenter. La maturité cérébrale (entre 6 et 10 ans) va leur permettre de fixer leur écoute et leur attention environ 30 minutes bien que cela puisse varier d’un enfant à l’autre.

Des points de repères

Il est parfois compliqué pour les enfants de se concentrer parce qu’ils ne savent pas vraiment si sera long ou non. Un enfant de 5 ans est capable d'être attentif environ 10 minutes durant une explication et une vingtaine de minutes pour une application. Mais souvent, ils passent plus de temps à se demander combien de temps cela va encore durer qu’à se concentrer sur l’activité en cours. Dans ces cas-là, on n’hésite pas à leur donner des repères de temps visuels comme une montre ou un chronomètre.

Cela ne va pas de soi

Se concentrer sur une activité ne va pas de soi, qui n'est pas innée et qui va demander un peu d’encouragement : on doit guider les enfants vers des activités où ils doivent écouter des consignes, leur apprendre à aller jusqu’au bout de ce qu’ils commencent, leur apprendre à organiser leur temps, à se fixer un objectif ou encore les encourager à réfléchir avant d'agir. Cela va se faire petit à petit et il ne s'agit pas de forcer les enfants mais de les aider à aller dans cette direction.

1 chose à la fois

Nous vivons dans un monde qui nous incite à être multi-tâches et nous avons tendance à aussi demander aux enfants de faire plusieurs choses à la fois consciemment ou inconsciemment. On leur demande donc de faire une seule chose à la fois, en limitant les distractions. Par exemple, on n’allume pas la télé et on sort un jeu à la fois. Si on leur donne des consignes, on leur apprend d'abord à gérer des règles simples, puis on peut ajouter de la complexité et leur apprendre que l'on fait une chose après l'autre. 

Motivation

Évidemment si l’enfant est motivé par une activité il sera plus concentré. C’est facile à dire mais comment faire s’il ne s’intéresse pas à l’activité ? Alors soit on change de manière de faire (par exemple au lieu de faire des additions sur papier, on utilise des Legos ou au lieu d’appeler ça un exercice, on dit que c’est un jeu) soit on essaye de faire une pause et de revenir à l’activité plus tard. Parfois, permettre à l'enfant de savoir combien de temps il doit se concentrer (et de le visualiser sur une horloge), aide à se motiver car il sait quand cela va finir.

1,2,3 approches pour développer la concentration

Tous les détails et notre sélection pour chacune de ces approches sont à retrouver plus bas ou en cliquant sur les images.

scroll
1

Se recentrer

Se concentrer c'est par définition, le fait de centrer ses efforts et de mobiliser son attention vers une seule chose, un seul objectif. Faire une seule chose à la fois, cela s'apprend et s'entretient : il faut donner le goût aux enfants de se concentrer sur une tâche à la fois et d'aller jusqu'au bout des choses.
2

S'organiser

Pour se concentrer, il faut pouvoir s'organiser un peu . Par exemple, avoir une notion de temps : on se concentre mieux quand on est capable de savoir combien de temps on doit le faire. On se concentre également mieux quand on comprend à quoi servent les tâches que l'on accomplit ou lorsque l'on a plusieurs petites tâches à faire plutôt qu'une seule grosse tâche.
3

Travailler sa mémoire

La mémoire est l'une des zones du cerveau les plus sollicitées dans les efforts de concentration. Toutes les activités autour de la mémoire sont généralement bien appréciées à cet âge et vont donc entrainer le cerveau à se concentrer.
1

Faire une seule chose

Nous vivons dans un monde où faire plusieurs choses à la fois semble être tout à fait normal. À 6 ans, les enfants sortent juste de la phase d'hyperactivité motrice : il faut donc les guider vers le fait de faire une chose à la fois. Plus ils apprendront à se concentrer sur une seule chose à la fois, plus cela sera facile.
A faire soi-même

Le plateau de dégustation

Cette activité se pratique normalement à l'aveugle. Dans cette activité les enfants vont concentrer leur attention sur leurs sens pour deviner ce qu'ils sont en train de déguster. Préparez un plateau avec différents aliments : des fruits, des légumes, du chocolat, etc. Bref un petit peu de tout. Les enfants ne doivent pas voir ce que vous avez préparé : bandez-leur les yeux et invitez-les à goûter un premier aliment : ils devront se concentrer sur la texture, l'odeur, le goût pour deviner de quoi il s'agit. Encouragez-les à décrire à voix haute. Ils risquent d'être surpris par certaines choses car on se rend vite compte que la vue joue un rôle central dans la perception du goût.
Matériel Un bandeau, des aliments divers
Préparation 10 Minutes
Temps de jeu 10 Minutes
Idée astucieuse

L'alphabet sur le tableau

Un exercice qui permet d'apprendre à se recentrer et qui se révèle très efficace. Demandez à votre enfant de fermer les yeux et d'essayer de visualiser un tableau (blanc ou noir, peu importe). Il faut que cela soit suffisamment clair dans sa tête. Quand il le visualise, demandez-lui d'essayer d'écrire lettre après lettre l'alphabet sur ce tableau. Il faut vraiment essayer d'aller jusqu'au bout de l'alphabet. S'ils perdent le fil, ils doivent recommencer. Ce n'est vraiment pas facile d'aller jusqu'au bout mais c'est une sorte de gym pour l'esprit pour apprendre à se concentrer. Quand les enfants sont particulièrement excités et qu'ils doivent se lancer dans une activité qui demande de la concentration, cet exercice permet d'apprendre à se recentrer très rapidement.
Idée astucieuse

La boîte à ruminations

Pour pouvoir se concentrer, il faut se débarrasser des pensées parasites qui nous occupent l'esprit. Si votre enfant est en train de faire un exercice de math, et qu'il est en train de se demander si après il pourra faire une partie de FIFA, cela risque d'être compliqué de se focaliser sur ce qu'il est en train de faire. Une manière de l'aider à vider sa tête est de mettre toutes ses préoccupations dans une boîte : avant de commencer un exercice, demandez à votre enfant d'écrire ce qui le préoccupe et de le mettre dans la boîte à rumination. Le fait de l'avoir exprimé et écrit, aide à alléger l'esprit de ces préoccupations et donc à être plus disponible pour la tâche qu'il doit accomplir.

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Panic Lab

Gigamic

Catégories d'âge
8-10 ans
Développement
concentration
Gamme de prix
€€
Voici un jeu d'ambiance évolutif où il n'y a pas de temps mort : tout le monde joue en même temps ! Le but du jeu, c'est de rattraper les amibes qui se sont échappées et qui courent dans tous les sens. Il faut du sang froid, un sens de l’observation pointu et un maximum de rapidité pour gagner. Lancez les 4 dés très spéciaux qui vous indiqueront quel laboratoire a laissé s’échapper l’Amibe et à quoi elle ressemble. Le premier qui désigne la bonne amibe gagne un point, mais attention aux apparences... 

Je joue et j'apprends à me concentrer

Nathan

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans
Développement
concentration
Gamme de prix
€€
Un kit en forme de petite valisette pour vous donner des outils et accompagner votre enfant pour qu'ils puissent mieux se concentrer. La valise contient un livre avec 7 histoires de la vie quotidienne pour comprendre ce que c’est qu’être attentif et pourquoi c’est parfois si difficile. et avec des astuces pour surmonter l’agitation, la distraction, la fatigue ou ses émotions mais également des cartes avec des petits jeux à partager avec son papa ou sa maman, pour aider l'enfant à canaliser son énergie et à trouver ses propres solutions pour être attentif. Créé par une orthophoniste ce kit contient beaucoup de solutions concrètes pour les enfants qui éprouvent des difficultés à se concentrer.

Waterlily challenge

Janod

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
concentration coordination
Gamme de prix
€€
Waterlily challenge est un joli jeu d'adresse en bois. Un plateau suspendu représente un nénuphar au dessus d'une mare. Le but du jeu : positionner un maximum d'insectes et de petits animaux en équilibre, sans les faire tomber dans l'eau. Il faut donc être habile et faire preuve de minutie pour ajouter les pions en bois un à un sur le nénuphar. On se concentre, on respire et on retient son souffle pour bien placer nos pions : si ça bascule, c'est perdu !
2

Se structurer pour s'organiser

Se concentrer demande de l'organisation pour faciliter la tâche au cerveau : déterminer pendant combien de temps on doit se concentrer, sur quelle activité, pourquoi, etc. Poser des bases claires aide le cerveau à activer sa capacité de concentration.
Idée astucieuse

Mesurer le temps

"Finis tes devoirs et dans 10 minutes, tu pourras retourner jouer". Généralement, on se dit que cela les motivera à se concentrer car finalement 10 minutes, ce n'est pas grand chose. Mais 10 minutes ou 60 pour un enfant, c'est pareil. Ils passent donc généralement ces dix minutes à se demander si ça va être encore long plutôt que de se concentrer sur son activité. Visualiser le temps peut l'aider : utilisez un timer ou montrez lui sur une horloge à aiguilles ce que cela représente. Cela les rassure et leur permet de libérer leur esprit pour se concentrer sur le travail à faire.
Idée astucieuse

Les escaliers

Les escaliers sont un moyen parfait de visualiser l’approche étape par étape. C’est un élément concret (on arrive pas en haut des escaliers d’un seul coup) que l’on peut utiliser pour introduire des notions abstraites : pour atteindre un objectif qui se trouve en haut des escaliers, quelles sont les étapes (c’est-à-dire les marches) qui vont nous mener à notre objectif ?
  • On demande à l’enfant de nous parler de quelque chose qu’il aimerait faire mais qui lui semble très difficile. Il n’y a pas de restrictions sur le type d’objectifs : cela peut être quelque chose de très simple comme construire une tour de kapla très haute ou de plus sérieux, comme d'aller dormir seul chez sa mamie.
  • Ensuite, on se met devant la première marche et on réfléchit au petit pas qui va nous permettre d'arriver à la seconde marche. On note de quoi il s'agit. On fait la même chose pour les marches suivantes. Chacune de ces étapes doit sembler accessible à l'enfant.
  • Une fois arrivé en haut de l'escalier, on relit la liste de toutes les petites étapes : l'enfant va se rendre compte qu'en découpant l'activité tout semble beaucoup plus accessible.  
Si on n'a pas d'escaliers, on peut en dessiner un. L'approche sera la même mais monter les marches est quand même plus efficace pour qu'il constate que c'est facile finalement. Alors n'hésitez pas à aller dehors pour trouver des marches !
A faire soi-même

Ranger et créer

Un super atelier créatif qui permet de mettre de l'ordre dans sa tête ! Cette activité est inspirée de l'Art du rangement de l'artiste Ursus Wehrli. Pour lancer ce défi à votre enfant, trouvez quelque chose en désordre et demandez lui de... le remettre en ordre de la manière dont il le souhaite ! On prend une petite photo avant puis après...et voilà le travail l’artiste ! Il peut ranger les fruits, ranger des jouets, des livres : tout l'effet visuel réside dans la photo avant/ après. C'est peu de travail mais les possibilités sont illimitées et le résultat super chouette. De quoi bien ordonner son esprit également.  
Matériel Des objets divers de la maison, un appareil photo
Préparation 5 Minutes
Temps de jeu 30 Minutes

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Time Timer

Time time

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans 8-10 ans
Développement
concentration
Gamme de prix
€€
Ce timer est utilisé par les spécialistes pour les enfants ayant beaucoup de difficultés à se concentrer. Il permet à l'enfant de prendre conscience du temps qui passe et qui diminue. Cette visualisation du temps qui passe grâce à la zone rouge est très utile pour les enfants qui ont beaucoup de mal à se concentrer. Ce timer peut être utilisé de nombreuses manières pour permettre aux enfants de comparer les moments de concentration, ceux de détentes et ainsi de mieux se projeter et de se libérer l'esprit des contraintes de temps.

Panic diner

Blue orange

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
collaboration
Gamme de prix
C'est le coup de feu au restaurant : vous avez une semaine pour sauver l'établissement et pour cela, il faut honorer les commandes des clients dans le temps imparti. Mais pas seulement ! Il faut aussi faire la vaisselle, récupérer les assiettes et s'adapter à toutes les situations car chaque journée apporte son lot de surprises. Panic diner est un jeu d'ambiance coopératif dans lequel tous les membres de l'équipe vont devoir s'organiser et se structurer pour remplir à bien chacune de leurs missions. Prêt à relever le défi en famille ?
3

Solliciter sa mémoire

La concentration mobilise la mémoire. On peut également penser que lorsque l'on utilise sa mémoire, on est du coup, concentré. L'avantage c'est que les enfants adorent ce type de jeu qui va leur permettre d'entrainer leur capacité de concentration.
Idée astucieuse

Le dessin identitque

Un exercice qui demande de la concentration car il mobilise la mémoire tout au long du processus. Choisissez un dessin que votre enfant puisse à peu près reproduire mais qui ne soit pas trop simple non plus : il faut qu'il ait pas mal de détails dont il devra se rappeler. Montrez-le à votre enfant et demandez lui de l'observer pendant 30 secondes minimum et 1 minute maximum. Il devra ensuite reproduire le dessin de mémoire. Le plus intéressant est de reproduire un dessin avec des traits simples. Essayez aussi de faire cette exercice en même temps que lui : vous verrez que vous n'avez pas toujours la même manière de mémoriser et surtout que vous ne vous souvenez pas des mêmes choses. Dans tous les cas, c'est une activité qui permet de recentrer car elle mobilise la mémoire du début à la fin.
A faire soi-même

La guirlande d'images

Un petit exercice de mémoire assez simple à mettre en place et qui demande peu de préparation. On essaye de réunir entre 10 et 20 images : on peut utiliser des cartes d'un jeu de mémory par exemple ou des images découpées dans un magazine ou encore les dessiner. On aligne ces images dans un certain ordre. Essayez de noter l'ordre dans lequel vous avez positionné ces images ou de prendre une photo. Demandez à votre enfant d'observer cette suite d'images environ 1 minute. Ensuite ramassez toutes les cartes, mélangez-les et il doit essayer de les remettre dans le bon ordre. Si la première fois il a des difficultés, dites-lui de se raconter une histoire avec les images pour les lier entre elles : vous verrez que cela leur permettra de se rappeler très facilement.
Matériel Une vingtaine d'images ou de photos
Préparation 10 Minutes
Temps de jeu 20 Minutes

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Mia London et L'affaire des 625 Fripouilles

Scorpion masqué

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
concentration
Gamme de prix
€€
Mia London et L'affaire des 625 Fripouilles est un jeu simple qui fait appel à la mémoire immédiate. Le but c'est de retrouver le suspect parmi les 625 combinaisons possibles caractérisées par 4 accessoires : chapeau, lunettes, moustache et nœud papillon. Le chef enquêteur fait défiler les accessoires des fripouilles, lesquels apparaissent chacun deux fois, sauf celui du coupable, qui n’apparaît qu’à une seule reprise. Il faut donc être attentif pour identifier le bon accessoire, et reconstituer petit à petit le visage du brigand !

Pic Pic Garden

Janod

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans 8-10 ans
Développement
concentration memoire
Gamme de prix
€€
Chaque joueur tire une carte et découvre alors quel trésor il devra trouver dans le jardin. Il faut ensuite faire glisser les carrés de pelouse jusqu’à tomber dessus. Il y a évidemment des cartes pièges ! Dès qu'un joueur a trouvé un trésor, il re-pioche une carte et tente d'en découvrir un autre. Celui qui en comptabilise le plus à la fin de la partie a gagné. C'est donc un jeu de vitesse dans le lequel on doit bien observer et se souvenir des images dissimulées sous la pelouse. Quel jardinier a bonne a mémoire chez vous ?

Notes & références

  • Jeu : Synthèse. Dans: Tremblay RE, Boivin M, Peters RDeV, eds. Smith PK, éd. thème. Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants [en ligne]. http://www.enfant-encyclopedie.com/jeu/synthese. Actualisé : Juin 2013. Consulté le 11 mai 2020.
  • Calme et attentif comme une grenouille, Eline Snell, Editions Les Arènes. Août 2017
  • Jonas ne tient pas en place. Didier Dufresne et Agathe Hennig. Éditions Mango Jeunesse, coll. Je suis comme ça, 2015.
  • J’aide mon enfant à se concentrer : une méthode pour favoriser sa réussite. Edwige Antier. Éditions Robert Laffont, format poche, 2016
  • https://archiclasse.education.fr/Un-espace-de-classe-pour-reconquerir-l-attention
  • Maman, Papa, j'y arrive pas ! Comprendre et agir sur les causes physiologiques des difficultés scolaires et comportementales de son enfant. Marie-Claude Maisonneuve. Editions Quintessence, 2008.

Tous les enfants ne se développent pas tous au même rythme dans tous les domainesNos contenus abordent les thèmes de manière générale à des fins d’information et cela ne remplace pas l’opinion d’un professionnel de la santé ou du développement des enfants.