Favoriser le sens coopératif à 3 ans

Favoriser le sens coopératif à 3 ans

Alors qu'ils gagnent petit à petit en autonomie, les petits jouent de plus en plus avec les autres (et non plus en parallèle). En revanche, ils sont aussi en train d'affirmer leur personnalité et sont parfois en plein syndrome du "moi d'abord". C'est justement le meilleur moment pour introduire les jeux collectifs et leur apprendre à s'intégrer avec les autres et à partager. C'est aussi une phase un peu plus calme pour les parents car les enfants cherchent plus l'approbation de l'adulte que la confrontation, ils sont capables d'échanger et de communiquer et ils commencent à comprendre l'impact des émotions sur leur relation avec les autres.

Les points clés

scroll

Gagner et perdre ensemble

Pourquoi devrait-il toujours y avoir un gagnant et un perdant ? On peut aussi favoriser les jeux où on gagne ou perd ensemble, et partager ainsi l’expérience de la victoire ou de la défaite. Les enfants réalisent alors la force du groupe : en mutualisant les connaissances de chaque membre, on apprend les uns des autres, on résout plus facilement les situations problématiques et le sentiment de réussite n’en est que plus grand.

Accords & désaccords

Collaborer c'est travailler ensemble vers un objectif commun mais avant de passer à l'action, il est nécessaire de trouver des méthodes pour se mettre d'accord. Cela implique d'apprendre à faire des compromis, à écouter les autres et à affirmer son point de vue : ce n’est pas simple et pourtant c’est indispensable pour les habiletés sociales de l’enfant. Les activités favorisant la collaboration permettent de donner un temps de parole pour chacun et d’inciter les enfants à s’écouter pour être plus efficaces ensemble dans la réalisation d’un objectif commun. 

Observer

Avoir une approche active pour chercher un terrain d'entente requiert avant tout de savoir observer ce qui se passe : comprendre la situation, identifier les comportements et les émotions.... C'est essentiel pour permettre à la situation de progresser et mettre en place les bonnes actions qui permettront de rééquilibrer la dynamique de groupe. Savoir observer est une habitude à prendre donc ce n'est pas compliqué, il suffit d'être attentif.

Avec les parents

C’est bien beau de vouloir coopérer avec la terre entière mais le rêve c’est des enfants ultra coopératifs avec leurs parents non ? On a parfois l’impression que la maison est le dernier endroit où ils ont décidé de coopérer… La réalité c’est que souvent nous ne leur donnons pas l’opportunité de “collaborer” car nous voulons qu’ils obéissent sans leur donner le temps ou l’attention nécessaire pour qu’ils puissent contribuer. On prend donc le temps de créer un espace pour qu’ils puissent aussi être coopératif avec nous.

Structure et distribution des rôles

Collaborer et coopérer ne va pas de soi. La plupart des groupes démarrent de manière chaotique puis se structurent : au fur et à mesure on apprend à définir les rôles avant même de commencer. Mais c’est un apprentissage qui requiert de faire des expériences et des échecs mais également de savoir faire confiance.  La coopération incite les enfants à trouver leur place au sein du groupe, c’est un sentiment sécurisant et réconfortant.

Transversalité

La coopération est une compétence transversale. En adoptant une attitude plus collaborative, l'enfant apprend à se décentraliser de lui-même et développe à la fois son sens de l’écoute, sa concentration mais apprend aussi à négocier et à argumenter (excellent pour développer la confiance en soi et la communication). L'esprit d'équipe favorise ainsi le sens du partage par la mise en commun des compétences et des ressources de chacun au service de tous.

1,2,3 manières d'encourager la coopération

Tous les détails et notre sélection pour chacune de ces approches sont à retrouver plus bas ou en cliquant sur les images.
scroll
1

Suivre les consignes

La relation aux règles et aux consignes est complexe : c'est à la fois rassurant et contraignant. L'enfant peut par exemple, se sentir tout à coup coupé dans son élan de liberté. Pourtant les règles sont la base d'une bonne collaboration : si tout le monde comprend et respecte les règles, on évite des conflits et on avance ensemble. Les petits jeux de société aide l'enfant à comprendre cette notion.
2

Penser collectif

Pour encourager nos enfants à se montrer plus coopératifs, rien de tel que de favoriser les jeux collectifs, de cette manière, ils apprennent à considérer les autres, à perdre et à gagner mais surtout à se la jouer moins solo. En les incitant à faire des jeux collectifs, on les aide à développer leur esprit d’équipe.
3

S'adapter

Nos petits éprouvent des difficultés à prévoir la suite des choses. Quand on interrompt une activité agréable, c’est souvent frustrant ! La collaboration implique d'être capable de gérer les imprévus engendrés par les autres. On aide donc les plus jeunes à appréhender les imprévus et à s'adapter.
1

La règle, c'est la règle !

On peut se servir du jeu pour familiariser les enfants à l’écoute et au respect des “règles” car l’enfant assimile mieux les informations en jouant. Voici des idées d'activités favorisant l'adoption de consignes... de manière ludique !
Idée astucieuse

Ça ferait quoi, si...?

Quand vous êtes dans une situation dans laquelle vous devez attendre (à la caisse du supermarché, au restaurant, etc.), n'hésitez pas à commenter la situation : "Regarde, tu as vu les gens attendent chacun leur tour" : ça aide l'enfant à se projeter dans ce qui se passerait si personne ne respectait son tour "Comment tu te sentirais toi, si les personnes qui sont derrière nous passaient devant ?","Qu'est-ce qui se passerait si on allait tout devant sans demander aux autres personnes si elles sont d'accord ?". Cela peut sembler anodin mais il est important pour l'enfant de se projeter et de comprendre l'impact que son propre comportement peut avoir sur les autres. 
A faire soi-même

Ok, Capitaine !

Ce jeu consiste à imiter les actions du Capitaine et le Capitaine, c'est celui ou celle qui porte le chapeau sur la tête ! On se passe donc le chapeau à tour de rôle (ou on explique qu'on change toutes les 3 actions par exemple) et on comprend ainsi le rôle du Capitaine, c'est à dire celui qui guide, qui montre les signes à reproduire et donc celui qu'on doit écouter. C'est un bon moyen d'encourager les plus petits à attendre leur tour (vu qu'ils comprennent rapidement qu'ils pourront jouer eux aussi à faire le chef), mais aussi à comprendre le rôle de ceux qui sont en autorité. 

Après une utilisation répétée du chapeau, on n'aura plus besoin de ce symbole pour leur demander d'attendre leur tour.
Matériel Un chapeau
Préparation Aucun
Temps de jeu 10 Minutes

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Les écureuils coquins

Learning Resources

Catégories d'âge
3 ans 4-5 ans
Développement
collaboration coordination
Gamme de prix
€€
Qui sera le premier à faire sa réserve de glands pour l'hiver ? Les joueurs doivent manier une pince en forme d'écureuil pour récupérer leurs glands, mais attention, de petits coquins peuvent venir te piquer ta récolte ! Ce jeu favorise la reconnaissance des couleurs et la motricité fine. C'est aussi un excellent support pour apprendre à jouer à plusieurs en respectant des règles simples. On aime le plateau et l'originalité du jeu, très visuel. C'est juste dommage que les pièces soient en plastique...

1,2,3 Tempo

Auzou

Catégories d'âge
3 ans
Développement
coordination organisation
Gamme de prix
On aime beaucoup ce jeu facilement accessible pour les jeunes et qui a deux avantages : non seulement il aide les enfants à comprendre qu'il faut attendre son tour mais il les aide aussi à se repérer dans le temps et à développer les premières notions de chronologie. Le jeu est assez simple : on démarre une suite de cartes (sur la journée ou pour s'habiller). Les joueurs doivent ensuite chacun leur tour compléter la suite (s'il peuvent) ou piocher. C'est intéressant pour comprendre que l'on doit attendre son tour car on a besoin de l'autre pour compléter les suites.

On joue ?

Bayard Jeunesse

Catégories d'âge
3 ans
Développement
creativite collaboration
Gamme de prix
Ce petit livre est un vrai terrain de jeu : l'enfant suit et guide un point jaune à travers un joli voyage visuel. Il joue à cache cache, fait du manège, des loopings, etc. C'est un peu magique et bourré de belles émotions. On s'attache à ce point jaune que l'on fait voyager. Ce qui est intéressant, c'est de voir que tout se passe une étape à la fois...bien sûr, si on tourne la page sans avoir effectué ce qui est demandé, le résultat sera le même mais on perd la magie et l'impression d'avoir construit quelque chose avec le livre. Il faut l'expérimenter pour le comprendre.
2

L'union fait la force !

Les enfants vers 3 ans se la jouent plutôt perso : normal, ils sont en train d'affirmer leur personnalité et veulent être reconnus pour ce qu'ils sont en tant qu'individu unique. Ok, il suffit de leur montrer qu'on se construit AUSSI avec les autres :-)
A faire soi-même

Dessin à deux mains

Certains enfants sont complexés car ils trouvent qu'ils dessinent mal, ils aimeraient que leurs dessins ressemblent à la réalité. Il est important de décomplexer l'enfant et de lui montrer que la créativité n'a pas de limite. Ce jeu peut-être une manière de faire cela : on se met à plusieurs et chacun son tour, on fait un trait sur la même feuille. Les traits peuvent se toucher ou non. Au début ça ne ressemble à rien, mais au fur et à mesure on finit par y voir des choses et créer ensemble un dessin qui a du sens. La créativité de chacun permet de créer un beau dessin très différent de ce que l'on aurait fait seul. A faire à 2, à 3 ou plus !
Matériel De quoi dessiner
Préparation Aucun
Temps de jeu 20 Minutes
A faire soi-même

Couleur

On demande aux enfants de circuler librement dans la pièce (s'ils sont peu nombreux, on essaye de s'installer dans une pièce pas trop grande et s'ils sont nombreux, on peut s'installer dans une grande pièce). Un adulte crie une couleur et les enfants doivent trouver quelque chose de cette couleur et le toucher avec la main. Un seul enfant doit toucher l'objet et les autres doivent tous se donner la main pour être connectés à l'enfant qui touche la couleur. Au début ce sera chaotique : tous les enfants vont vouloir toucher la couleur. Mais au fur et à mesure les enfants vont s'organiser dans l'espace et comprendre que l'objectif est de se coordonner pour être connectés et non d'être celui qui touche la couleur. Très chouette et génial pour les anniversaires. 
Matériel Au moins 3 enfants, idéal avec un groupe de plus de 5 enfants
Préparation Aucun
Temps de jeu 20 Minutes

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Go Gorilla !

Goula

Catégories d'âge
3 ans 4-5 ans
Développement
collaboration coordination
Gamme de prix
Avec Go Gorilla, les joueurs collaborent pour construire un palmier en intercalant feuilles et troncs d'arbres, mais attention : un gorille rode ! Chacun leur tour, les joueurs lancent le dé qui indique la couleur du tronc à placer, si ils tombent sur la face gorille, il faut faire redescendre la boule gorille de la structure sans faire tout tomber ! Sinon, on recommence... Le but du jeu : intercaler les jetons banane et positionner le singe au sommet du palmier. On gagne ou on perd tous ensemble ! Un jeu coopératif et ludique qui peut aussi se jouer en mode compétitif.

La princesse au petit pois

Haba

Catégories d'âge
3 ans 4-5 ans
Développement
collaboration coordination
Gamme de prix
€€
Voici un jeu d'adresse sur le thème du conte "La princesse au petit pois". Le but ? Faire le lit de la princesse, sur le petit pois ! On jette le dé et, selon le résultat, on ajoute ou on enlève une pièce (coussins, oreillers, matelas) mais attention à ne rien faire tomber ! Les différents éléments sont réalisés en tissu, ce qui rend ce jeu d'autant plus intéressant d'un point de vue sensoriel. C'est un jeu collaboratif (on gagne ou on perd ensemble) qui est bien conçu pour intéresser les plus petits.

Habitadule ARCHITECTE Refuge

Mon Petit Art

Catégories d'âge
3 ans 4-5 ans 6-7 ans
Développement
creativite resolution-problemes collaboration
Gamme de prix
€€€
Parce qu'il est géant, ce jeu de construction modulable à souhait s'adapte parfaitement à de nombreuses activités collaboratrices ! Les enfants peuvent construire ensemble des cabanes, des véhicules, des cachettes... Ils prennent plaisir à inventer, créer, et sont naturellement amenés à mettre en commun leurs efforts pour réaliser leurs constructions. On partage plus facilement un jeu "géant" quand on réalise qu'on a besoin des autres pour porter, assembler et positionner les planches en cartons ! Un joli jeu qui permet de développer la créativité et l'esprit d'équipe.

Happy Bunny

Blue Orange

Catégories d'âge
3 ans 4-5 ans
Développement
collaboration memoire
Gamme de prix
€€
Happy Bunny est un jeu coopératif très engageant où l'on doit ensemble aider le lapin à cueillir plein de carottes sans se faire rattraper par le fermier. Les petites carottes sont plantées dans la boîte de jeu, ce qui le rend plutôt amusant pour les plus jeunes. Comme souvent chez cet éditeur de jeux, l'univers visuel est esthétique et le matériel très pratique. De quoi se serrer les coudes pour aider notre petit lapin !
3

On est Flex !

“On quitte le parc après deux glissades pour rentrer prendre le goûter à la maison” : en mettant l'accent sur le gain de l'action future, on facilite grandement les transitions et on réduit donc les frustrations.
A faire soi-même

Le carré magique

Un jeu où plus on est de fous plus on rit, donc n'hésitez pas à rejoindre vos enfants. On commence par créer un carré soit avec le ruban adhésif si on est sûr de pouvoir le coller par terre et le décoller sans problème, soit avec 4 chaises (on relie les pieds avec une ficelle accrochée pas trop en hauteur). Si on est dehors, on peut utiliser des branches. Ce premier carré sera assez large pour que tous les participants tiennent à l'intérieur sans se bousculer. On met de la musique et tout le monde se balade à l'extérieur du carré : quand la musique s'arrête, tout le monde doit rentrer à l'intérieur du carré en moins de 10 secondes. Pour la deuxième manche, on rétrécie le carré et on recommence. Ainsi de suite... Plus on avance, plus il faut trouver une technique pour tous tenir dans le carré en se serrant les coudes !
Matériel De la musique, des chaises et de la ficelle ou de l'adhésif de couleur.
Préparation 10 Minutes
Temps de jeu 20 Minutes
A faire soi-même

Attention, ça change !

Un jeu assez facile à mettre en place mais qui est très efficace. Les enfants ont une tâche simple à accomplir, aller d'un bout à l'autre de la pièce en marchant doucement mais en allant toujours tout droit (ils ne peuvent pas "sortir du chemin"). Attention, des choses vont se passer qui vont venir troubler leur petit parcours... Avant de démarrer, on explique aux enfants que le jeu est "pour faire semblant", et qu'ils ont le droit de faire et d'inventer tout ce qu'ils veulent. On les laisse partir puis on commence les interventions. Voici quelques exemples pour des très petits :
  1. Obstacle 1: un monstre qui fait très peur se met sur leur chemin, 
  2. Obstacle 2: ils doivent absolument trouver un doudou avant d'arriver 
  3. Obstacle 3: ils se sont fait mal à un pied et ne peuvent plus marcher
Rappelez-vous qu'ils ne peuvent pas quitter le chemin, ils devront donc faire appel à des aides extérieures. Le mieux est de leur demander de jouer la solution (comme au théâtre) : ils vont peut-être sortir une épée magique pour se débarrasser du monstre, appeler leur Doudou par téléphone pour qu'il vienne ou demander à leur Papa de les porter jusqu'à l'arrivée. Bref, c'est un jeu hyper flexible et qui permet aux enfants d'être créatifs face à des situations inattendues.
Matériel Aucun
Préparation 5 Minutes
Temps de jeu 10 Minutes

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Octopus

Djeco

Catégories d'âge
3 ans 4-5 ans
Développement
collaboration coordination
Gamme de prix
€€
Coopération, coordination et rapidité sont à l'honneur avec Octopus ! Voici une pêche à la ligne magnétique où les enfants doivent allier leurs efforts pour sortir les poissons du nuage d'encre de la pieuvre. Arriveront-ils à transférer tous les poissons vers les eaux claires du lagon avant la fin du sablier ? Octopus est un jeu excitant et bien réalisé, une vraie réussite signée Djeco.

Little cooperation

Djeco

Catégories d'âge
2 ans 3 ans
Développement
collaboration
Gamme de prix
Voici un joli petit jeu constitué de deux plateaux (la banquise et l'igloo) et d'un pont. Le but ? Faire traverser tous les animaux pour qu'ils rejoignent l'igloo, mais attention : le pont menace de s'écrouler. C'est un jeu de coopération pour les plus petits où on apprend à jouer et à gagner tous ensemble. Les règles sont simplissimes, ce qui facilitent la prise en main du jeu dès 2-3 ans.

Jeu du parachute

Nowa Szkola

Catégories d'âge
3 ans 4-5 ans
Développement
collaboration coordination
Gamme de prix
Le jeu du parachute est un grand classique des jeux collectifs adaptés aux petits. Parfaitement dédié à développer l'esprit d'équipe et la compréhension du principe des "consignes" à plusieurs, il promet de nombreuses activités ludiques tout en stimulant la motricité et la coordination. Concrètement, le parachute est une toile en polyester dotée de poignées et d'un trou au centre. Les thèmes de jeux possibles sont très variés : le Chat et la Souris, le Parapluie, L’assiette, la Crêpe… On trouve un tas d'exemples d'activités sur Internet. Ce modèle possède 8 poignées et permet donc de jouer à 4 personnes.

Semainier Magnétique

EducaBul

Catégories d'âge
3 ans 4-5 ans
Développement
emotions organisation collaboration
Gamme de prix
Le quotidien est rassurant pour les enfants car c'est un environnement qu'ils maîtrisent. Anticiper les éventuels changements rassure les enfants car ils peuvent se projeter, se préparer. Dans la mesure où ils contrôlent mal leur colère une fois qu'elle a éclaté, il est important pour eux (et pour nous) et de les aider à minimiser les situations angoissantes. Ce petit semainier magnétique permet de visualiser les activités de la semaine (matin, midi et soir) : on peut alors revoir le programme chaque soir ou le matin avant de démarrer la journée. Si quelque chose change, cela permet d'en parler et l'enfant peut mieux comprendre le contexte autour du changement. Un bel outil d'accompagnement.

Notes & références

  1. Wentzel K. Comportement prosocial et scolarisation. Dans: Tremblay RE, Boivin M, Peters RDeV, eds. Knafo-Noam A, éd. thème. Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants [en ligne]. http://www.enfant-encyclopedie.com/comportement-prosocial/selon-experts/comportement-prosocial-et-scolarisation. Publié : Mai 2015. Consulté le 30 janvier 2020
  2. Panitz T. Collaborative versus Cooperative Learning: A Comparison of the Two Concepts Which Will Help Us Understand the Underlying Nature of Interactive Learning. Published November 30, 1999.
  3. Relations entre pairs : Synthèse. Dans: Tremblay RE, Boivin M, Peters RDeV, eds. Boivin M, éd. thème. Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants [en ligne]. http://www.enfant-encyclopedie.com/relations-entre-pairs/synthese. Actualisé : Janvier 2015. Consulté le 30 janvier 2020.
  4. Baudrit Alain, « Apprentissage coopératif/Apprentissage collaboratif : d'un comparatisme conventionnel à un comparatisme critique », Les Sciences de l'éducation - Pour l'Ère nouvelle, 2007/1 (Vol. 40), p. 115-136. DOI : 10.3917/lsdle.401.0115. URL : https://www.cairn.info/revue-les-sciences-de-l-education-pour-l-ere-nouvelle-2007-1-page-115.htm
  5. Herbé Dominique, Tremblay Hélène, Mallet Pascal, « La coopération dyadique entre enfants de 5-6 ans : effets de la complexité cognitive et de l'activité motrice sollicitées par les situations de résolution de problème », Enfance, 2007/4 (Vol. 59), p. 393-413. DOI : 10.3917/enf.594.0393. URL : https://www.cairn.info/revue-enfance1-2007-4-page-393.htm
  6. Baines Ed, Rubie-Davis Christine & Blatchford Peter (2009). Improving pupil group work interaction and dialogue in primary classrooms: results from a year‐long intervention study. Cambridge Journal of Education, vol. 39, n° 1, p. 95-117.
  7. Baker Michael (2008). Formes et processus de la résolution coopérative de problèmes : des savoirs aux pratiques éducatives. In Yviane Rouiller & Katia Lehraus (dir.), Vers des apprentissages en coopération : Rencontres et perspectives. Berne : Peter Lang, p. 107-130.
  8. Gordon Jean et al. (2012). Key competence development in school education in Europe: KeyCoNet 2012 Literature Review. En ligne
  9. Lottici Émilie (2013). Apprentissage coopératif : les représentations et pratiques des enseignants de maternelle. Mémoire de master 2, sociologie, Université d’Orléans.