Comment mieux communiquer à 3 ans ?

Comment mieux communiquer à 3 ans ?

A l'âge de 3 ans le langage est bien établi : votre enfant produit des phrases complètes, il sait utiliser des adjectifs pour être plus précis, etc. Il est désormais capable de gérer plus de complexité : comprendre des consignes doubles, poser des questions complexes, donner des explications. Alors on profite de cet âge idéal pour nourrir son engouement pour les activités qui le font parler et stimulent ses capacités de communication.

Les points clés

scroll

La portée des mots

Un vocabulaire riche ainsi qu’une bonne compréhension de la définition des mots sont essentiels dans la bonne communication. Le vocabulaire quotidien varie entre 300 et 3000 mots en fonction des individus ! C'est dire le fossé qui peut exister...Si d'un point de vue pratico-pratique 300 mots suffisent à s'exprimer, la richesse du vocabulaire ouvre de nombreuses opportunités : développement de l'esprit critique, capacité à gérer un groupe, ouverture sociale, etc. C'est l'autonomie et la richesse des relations sociales qui sont en jeux.

Le non-verbale

S’exprimer c’est également s’exprimer avec son corps et la tonalité de sa voix. Le langage non-verbale peut représenter jusqu'à 90% de la communication ! Il est important d’en prendre conscience et de savoir l’utiliser à bon escient. Nous vivons dans un monde d'image : comprendre que ce que l'on exprime avec le langage corporelle et la tonalité sont aussi importants voire plus que les mots, est essentiel pour être un bon orateur. Dans un monde où on est filmés, même à la radio, il vaut mieux comprendre cela rapidement avant faire face à des erreurs d'interprétation.

Les images mentales

La capacité à visualiser et à se constituer des images mentales est extrêmement utile pour être un bon orateur particulièrement pour préparer une conversation difficile ou une présentation orale. En effet, non seulement une bonne capacité à se créer des "scénarios" dans sa tête permet de pallier à certaines difficultés de communication (si je ne trouve pas les mots, je peut trouver une analogie ou expliquer un ressenti) mais cela permet aussi de mieux gérer les potentielles émotions qui découlent de cette conversation (peur, stress, faire rire, etc.)

Le bon moment

"Allô, la terre ? J'essaye de joindre mon enfant pour lui dire qu'il faut passer à table, mais visiblement la communication ne passe pas ?!". Avez-vous déjà vécu cette situation où vous avez l'impression de parler dans le vide ? Choisir le bon moment (et apprendre à choisir le bon moment) est essentiel pour faire passer un message. Il faut trouver le bon moment pendant lequel l'enfant est prêt à recevoir le message qu'on veut lui faire passer (et vice-versa). C'est d'ailleurs aussi la base pour les messages de publicité !

Des émetteurs et des récepteurs

La communication c'est un émetteur, qui a certaines intentions et un récepteur qui va avoir sa propre interprétation, Un communication réussie, c'est donc de limiter au maximum le décalage entre intention et interprétation. Cela se cultive, que ce soit en étant plus observateur au quotidien ou en s'intéressant à différentes histoires dans lesquelles il y a des relations complexes entre les personnages, par exemple. C'est donc en apprenant à être emphatique que l'on pourra mieux anticiper comment le message sera reçu et l'adapter en fonction de cela.

Le silence

Savoir user du silence est capitale dans la communication mais c'est aussi très important pour les parents de parfois laisser place au silence pour donner de l'espace aux enfants afin qu'ils puissent s'exprimer. C'est pour cela que les repas en famille sont importants : c'est un moment où l'on s'assoit tous ensemble et on laisse l'espace aux enfants pour communiquer avec nous. Contrairement à ce que l'on pense, beaucoup d'enfants ne communiquent pas car ils manquent d'espace pour nous parler : on peut donc leur donner le privilège de briser nos moments de silence. 

1, 2, 3 manières d'apprendre à mieux communiquer

Tous les détails et notre sélection pour chacune de ces approches sont à retrouver plus bas ou en cliquant sur les images.
scroll
1

Dialoguer

Une des meilleures manières d’appréhender la communication dans la vie de tous les jours est d’en parler! Chaque occasion est une bonne excuse pour avoir une bonne discussion. Pour structurer le dialogue (autour des consignes par exemple), on peut également leur donner des petites tâches. Il apprendra alors le vocabulaire spécifique à un certain contexte et le mode de communication dans ce contexte.
2

Jouer avec les émotions

Les émotions ont un impact direct sur la communication : cela peut tout changer dans la manière dont on reçoit l'information. Si l'enfant est encore trop jeune pour comprendre ces nuances complexes, il peut néanmoins apprendre à lier le contenu du message avec une émotion : par exemple la même phrase peut être interprétée différemment selon qu'on la dise avec un ton triste ou un ton heureux.
3

Imaginer

La communication ne passe pas uniquement par les mots mais également par la capacité à se créer des images mentales que cela soit sur ce que l’on nous dit ou pour mieux exprimer l’information que l’on transmet. L’imagerie mentale c’est comme pour le vocabulaire : plus elle est riche, plus le cerveau a d’outils pour pouvoir travailler et être précis. Au travers d’histoires et d’images on peut facilement aider les enfants à stimuler l’imagerie mentale.
1

Parlons-en !

Encourager le dialogue c'est permettre à l'enfant d'une part, de parler et d'autre part d'écouter. A travers des petites activités. on peut aider l'enfant à mieux structurer sa pensée et la manière dont il s'exprime.
A faire soi-même

La cabane à histoires

On attrape 2-3 personnages trouvés dans les placards (un nounours, un bonhommes playmobil, un lego, une poupée), quelques objets au hasard (une cuillère, une brosse et un téléphone, par exemple) et on se prépare une petite cabane que l'on appelle, le coin à histoires (2 chaises et1 drap feront l'affaire). On se met bien à l'abri dans sa cabane et on invente une histoire avec nos petits personnages et nos objets.  C'est d'abord le parent qui raconte pour donner l'exemple : une histoire courte et rigolote. Puis c'est au tour de l'enfant d'aller chercher 3 nouveaux objets pour raconter une autre histoire ou continuer celle de son parent. De quoi délier les langues !
Matériel Des doudous, des poupées ou des petits personnages de n'importe quel jeu
Préparation 5 Minutes
Temps de jeu 20 Minutes

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Les mots formidables

Odette&Jeannette

Catégories d'âge
3 ans 4-5 ans 6-7 ans
Développement
communication
Gamme de prix
Un très beau livre pour recueillir les mots d'enfants : ces petites phrases qui nous étonnent et nous font sourire sont précieuses pour nous et pour nous faire des souvenirs mais également pour nos enfants. Parcourir ce livre et ce que l'on aura recueilli avec eux est un formidable moyen d'échanger : pourquoi cette phrase nous a paru drôle ? Que dirais-tu aujourd'hui ? Qu'est-ce que tu penses que tu voulais dire ? Un beau moyen de parler du pouvoir des mots et de l'interprétation.

Arrête ton bla-bla

Haba

Catégories d'âge
3 ans 4-5 ans
Développement
communication
Gamme de prix
Parler, raconter, imiter des cris et des bruits, toucher et classer les figurines ... Une boîte de jeux qui permet de stimuler différentes facultés autour du langage, du toucher et de l'ouïe. Que savez-vous sur les différents animaux de la ferme ? Qui reconnaitra les différents cris des animaux ainsi que d'autres bruits ? Et qui pourra dire, en les reconnaissant au toucher, les noms des figurines cachées dans le sac, sans se tromper.

Le livre qui parler les parents et les enfants 3-6 ans

Flammarion

Catégories d'âge
3 ans 4-5 ans
Développement
communication logique
Gamme de prix
Un livre pour parler de la vie, de ses joies, de ses petits soucis. Un livre pour partager en famille, au fil des pages ou des envies, questions, émotions et rêves du quotidien. Des scènes de vie illustrées, des poèmes, une bande dessinée, des photos et des dessins d'enfants... On aime beaucoup le parcourir avec ses enfants et échanger. Encore un coup du Père Castor qui décidément nous fait du bien.

Barbecue en bois

Sevi

Catégories d'âge
3 ans 4-5 ans
Développement
communication
Gamme de prix
€€
Rien de mieux que de discuter autour d'un barbecue. Alors certes, on ne sort pas le rosé pour papoter pendant l'apéro mais on reproduit volontiers les connexions sociales qui se créent autour d'un steak et de légumes qui grillent. Ca à l'air bête mais ces scènes d'imitation sont l'idéal pour communiquer et discuter librement : alors on joue le jeu avec nos enfants !! Ce petit barbecue en bois Sevi est parfait pour faire comme les grands : des accessoires réalistes et de quoi manger pour les carnivores comme les végétariens.
2

Communiquer ses intentions

Si je suis triste quand je dis "Allons faire les courses", j'aurai peu de chances de rallier les troupes pour m'accompagner. Mais avec un ton enjoué, je peux changer l'impact de cette phrase. C'est cette nuance que les enfants peuvent saisir dès 3 ans.
A faire soi-même

Je suis ton miroir

Un petit jeu couramment utilisé en théâtre d’improvisation pour s’entrainer à "écouter" l’autre. Le miroir consiste à se mettre l’un en face de l’autre. Une personne se met à bouger et l’autre doit reproduire exactement ses gestes. Cette partie de l’exercice demande déjà d’être très à l’écoute de l’autre.  Pour augmenter la difficulté il faut qu’à un moment ou à un autre ce soit l’autre personne qui prenne les commandes et guide les gestes. Si l’écoute est bonne, il sera presqu’impossible pour une personne extérieure de savoir qui décide des gestes et qui suit ou de voir les changements. Filmez vos enfants pendant cet exercice pour qu’ils comprennent bien comment cela est perçu de l’extérieur.
Matériel Aucun
Préparation Aucun
Temps de jeu 10 Minutes

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Il était 3 fois

Nathan

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans
Développement
communication humour
Gamme de prix
Une histoire que l'on connaît bien mais avec 3 versions bien différentes ... Et si Boucle d'or était vétérinaire et les trois ours très très méchants ? Et si Boucle d'Or et les trois ours habitaient la banquise ? Et si Boucle d'Or était un caniche ? Un conte classique réinventé trois fois, pour trois fois plus de rigolade. On comprend ainsi que certains détails peuvent tout changer à l'histoire : le même personnage ne parle plus pareil et ne suscite pas les mêmes réactions en fonction du contexte.

Devine à quoi ils pensent ?

Akros

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans
Développement
communication
Gamme de prix
€€
Un atelier pour favoriser l'imagination, le langage et la communication. Chaque carte représente une scène avec des enfants, des adultes et même parfois des animaux dans des situations fréquentes du quotidien (quelqu'un est malade, fait face à un échec, des choix à faire, etc.). A partir des cartes, on entame une discussion pour savoir ce que ressentent les personnages ou ce que l'on ressentirait à leur place. Pour vous guider sur la manière de mener ces ateliers, Arkos propose un guide pour faire différentes types d'activités (ce guide est aussi téléchargeable sur leur site internet). On ne va pas se mentir, le packaging n'est pas des plus attractifs mais cela reste un atelier très complet et efficace pour générer des discussions.

Mets-toi à ma place

Akros

Catégories d'âge
3 ans 4-5 ans
Développement
emotions communication
Gamme de prix
€€
Un jeu très amusant qui favorise le développement des compétences sociales telles que l'empathie, l'identification des émotions et aide à développer la conscience émotionnelle. Cela permet à l'enfant de bien comprendre que dans une situation spécifique, les personnes présentes ressentent différentes choses. C'est extrêmement bénéfique pour les enfants de comprendre cela et le support de ce jeu est idéal pour aborder cette thématique de manière ludique.
3

Imagine-toi !

Tout ce qu'on ne sait pas exprimer, on peut l'imaginer. Quand on a pas les mots, on qu'on ne comprend pas les mots, on peut les imaginer. Mais les capacités d'imagerie mentales, ça demande un peu d'exercice (plus pour certains que pour d'autres), même si des activités simples comme raconter des histoires peuvent déjà aider significativement à développer cette compétence.
Idée astucieuse

Rituel imaginaire

Il faut parfois profiter de petits moments de calme pour aider les enfants à comprendre le pouvoir de leur imagination. Lors d’un moment de calme ou au moment du coucher, on peut demander à l’enfant de parler de quelque chose qu’il n’a pas beaucoup aimé pendant sa semaine (ou qu’il lui fait peur). Ensuite on lui demande de fermer le yeux et de reprendre son histoire et d’imaginer comment il aurait aimé transformé ce moment (ou cette chose) s’il avait une baguette magique. On peut l’aider un peu s’il ne se sent pas suffisamment en confiance (moi si je pouvais je pendrais tous les poils de ce chien qui t’as fait peur en rose! Il aurait l’air d’un gros bonbon non? Et toi tu ferais quoi ?). Dans tous les cas ils vont faire travailler leur capacité à imaginer des scènes et changer la perception qu’ils en avaient au départ. 

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Souffleur de rêves

Souffleur de rêves

Catégories d'âge
3 ans 4-5 ans 6-7 ans
Développement
communication
Gamme de prix
Les histoires bienveillantes de Souffleur de rêves amènent un peu de calme dans ce monde de brutes. Pour divertir ou pour s’endormir ces histoires ont toutes une morales ou un objectif d’apprentissage. La manière dont elles sont racontées permet de vraiment engager sur cette thématique de la tonalité car elles ont pour but de calmer les enfants… et la manière dont l’histoire est racontée y contribue grandement. Une belle invention qui nous accompagne partout !

Imagine que tu es un animal

Flammarion

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans 8-10 ans
Développement
communication confiance-en-soi
Gamme de prix
7 histoires pour se détendre qui aident les enfants à faire travailler leur capacité d'imagerie mentale. Des histoires à lire, à regarder et à écouter, qui sont comme un petit film à se faire dans la tête, pour permettre aux enfants de dompter leurs émotions afin de grandir en toute confiance. Le livre s'accompagne d'un CD pour ceux qui aiment écouter les histoires de cette manière.

Dans la maison de ma Grand-mère

Albin Michel

Catégories d'âge
2 ans 3 ans 4-5 ans
Développement
communication vocabulaire
Gamme de prix
Dans la maison de ma Grand-Mère est l'un de ces beaux livres que l'on aime parcourir encore et encore. Dans la maison de cette Grand-Mère, il y a beaucoup d'objets : c'est comme un trésor pour une petite fille qui explore cette maison et ses recoins. C’est pour cette raison que l’on aime beaucoup ce livre qui, au-delà de l’histoire très poétique, possède de belles illustrations d’une maison pleine d’objets que l’ont peut regarder, découvrir et nommer avec ses enfants. Ils sont généralement fascinés : des rabats et des volets à soulever révèle des secrets et plein de nouveautés. Un livre qui ramènera certains d’entre nous à leur propre enfance…

Notes & références

  1. Owens R. Language development: An introduction. 5th ed. Boston, Mass: Allyn and Bacon; 2001.
  2. Kern S., Le développement du langage chez le jeune enfant, Théorie, clinique, pratique, De Boeck supérieur; 2019
  3. Alaria L. & Pr. Gentaz P., Le développement du langage oral chez les jeunes enfants mono ou multilingues, repères théoriques et pratiques destinés aux professionnel-les de l'enfance à Genève; 2018
  4. Mayette M.,  Petit précis d'oralité pour mieux s'exprimer en public, Tedx Paris 2013
  5.  Vidal C. Nos cerveaux, tous pareils, tous différents. Le sexe du cerveau : au delà des préjugés (Egale à égal), Belin, 2015.
  6. Néel S., La communication positive parents-enfants : Une méthode douce et ludique pour aider votre enfant à dépasser ses peurs, cauchemars, émotions négatives, timidité, Josette Lyon ; 2016.
  7. Rosenberg M. B,, Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs), La Découverte, 2016
  8. Bourcier S.. Le grand monde des petits de 0 à 5 ans. Éditions du CHU Sainte-Justine, 2006

Tous les enfants sont différents et chacun évolue à son rythme. Nos contenus abordent les thèmes de manière générale à des fins d’information et cela ne remplace pas l’opinion d’un professionnel de la santé ou du développement des enfants.