Comment mieux communiquer à 6-7 ans ?

Comment mieux communiquer à 6-7 ans ?

Quand notre enfant commence à aller à l’école, il gère de plus en plus de choses seul et nous ne sommes plus aussi souvent à ses côtés pour l’aider à exprimer ce dont il a besoin. Son autonomie à ce niveau est donc capitale. Il est important de l'aider à se sentir à l'aise pour s'exprimer mais également de savoir être à l'écoute et faire preuve de bienveillance envers son entourage.

Les points clés

scroll

La portée des mots

Un vocabulaire riche ainsi qu’une bonne compréhension de la définition des mots sont essentiels dans la bonne communication. Le vocabulaire quotidien varie entre 300 et 3000 mots en fonction des individus ! C'est dire le fossé qui peut exister...Si d'un point de vue pratico-pratique 300 mots suffisent à s'exprimer, la richesse du vocabulaire ouvre de nombreuses opportunités : développement de l'esprit critique, capacité à gérer un groupe, ouverture sociale, etc. C'est l'autonomie et la richesse des relations sociales qui sont en jeux.

Le non-verbale

S’exprimer c’est également s’exprimer avec son corps et la tonalité de sa voix. Le langage non-verbale peut représenter jusqu'à 90% de la communication ! Il est important d’en prendre conscience et de savoir l’utiliser à bon escient. Nous vivons dans un monde d'image : comprendre que ce que l'on exprime avec le langage corporelle et la tonalité sont aussi importants voire plus que les mots, est essentiel pour être un bon orateur. Dans un monde où on est filmés, même à la radio, il vaut mieux comprendre cela rapidement avant faire face à des erreurs d'interprétation.

Les images mentales

La capacité à visualiser et à se constituer des images mentales est extrêmement utile pour être un bon orateur particulièrement pour préparer une conversation difficile ou une présentation orale. En effet, non seulement une bonne capacité à se créer des "scénarios" dans sa tête permet de pallier à certaines difficultés de communication (si je ne trouve pas les mots, je peut trouver une analogie ou expliquer un ressenti) mais cela permet aussi de mieux gérer les potentielles émotions qui découlent de cette conversation (peur, stress, faire rire, etc.)

Le bon moment

"Allô, la terre ? J'essaye de joindre mon enfant pour lui dire qu'il faut passer à table, mais visiblement la communication ne passe pas ?!". Avez-vous déjà vécu cette situation où vous avez l'impression de parler dans le vide ? Choisir le bon moment (et apprendre à choisir le bon moment) est essentiel pour faire passer un message. Il faut trouver le bon moment pendant lequel l'enfant est prêt à recevoir le message qu'on veut lui faire passer (et vice-versa). C'est d'ailleurs aussi la base pour les messages de publicité !

Des émetteurs et des récepteurs

La communication c'est un émetteur, qui a certaines intentions et un récepteur qui va avoir sa propre interprétation, Un communication réussie, c'est donc de limiter au maximum le décalage entre intention et interprétation. Cela se cultive, que ce soit en étant plus observateur au quotidien ou en s'intéressant à différentes histoires dans lesquelles il y a des relations complexes entre les personnages, par exemple. C'est donc en apprenant à être emphatique que l'on pourra mieux anticiper comment le message sera reçu et l'adapter en fonction de cela.

Le silence

Savoir user du silence est capitale dans la communication mais c'est aussi très important pour les parents de parfois laisser place au silence pour donner de l'espace aux enfants afin qu'ils puissent s'exprimer. C'est pour cela que les repas en famille sont importants : c'est un moment où l'on s'assoit tous ensemble et on laisse l'espace aux enfants pour communiquer avec nous. Contrairement à ce que l'on pense, beaucoup d'enfants ne communiquent pas car ils manquent d'espace pour nous parler : on peut donc leur donner le privilège de briser nos moments de silence. 

1, 2, 3 manières d'apprendre à mieux communiquer

Tous les détails et notre sélection pour chacune de ces approches sont à retrouver plus bas ou en cliquant sur les images.
scroll
1

Construire une histoire

Avant tout être capable de bien communiquer c’est savoir transmettre une message qui a du sens (autrement dit: une histoire !). Dès 6 ans, s’ils ont été sensibilisés à travers des livres ou des contes, ils vont être capables de construire leurs propres histoires. On peut les aider à les structurer mais en leur laissant enrichir leur contenu pour comprendre comment les liens, les mots, les nuances aident à la construction d’un récit.
2

Apprendre à écouter

Savoir écouter, ce n'est pas évident (même pour les adultes) et cela demande patience et concentration, deux compétences dont les enfants manquent parfois. Alors on les accompagne, en leur montrant le pouvoir d'une bonne écoute car cela n'est pas si simple : cela requiert de faire preuve de concentration et d'empathie (c'est-à-dire distinguer ce qu'il a voulu me dire vs. ce qu'il a dit)
3

User le bon ton

«Ce n’est pas ce que tu as dit, c’est la manière dont tu l’as dit ». Ça ne vous rappelle rien ? Encore une fois même les adultes sont capables de démarrer une dispute uniquement sur le ton qui a été employé plutôt que ce qui a été dit. Vous pouvez être sûr que les futurs conjoints de vos enfants vous remercieront d’avoir pensé à les sensibiliser à cette question….
1

Raconte-moi ton histoire...

Créer une histoire, c'est faire passer un message, des émotions, utiliser des mots, etc. Rien de mieux pour apprendre à communiquer efficacement !
Idée astucieuse

Ma petite journée

Trop heureux de retrouver nos enfants le soir, nous ne pouvons nous empêcher de leur demander « Ca c’est bien passé ta journée » et nous sommes généralement tellement déçu par le réponse exhaustive que nous recevons « Oui ».  Pas démotivé, on enchaine « Et tu as fais quoi ? ». Et là, non plus on est pas déçus de la réponse : « J’me souviens plus ». Bon, nous on avait une super histoire à lui raconter sur Michel de la compta qui a renversé son café sur son ordinateur mais on voudrait pas qu’il se sente complexé parce que notre journée a été bien plus excitante que la sienne. Alors comment on fait pour leur sortir les vers du nez ? On essaye la version « il était une fois »

« Il était une fois un petit garçon de 7 ans qui habitait à Trouville quitta sa maison pour se rendre à l’école. Il avait avalé ses 2 tartines et son chocolat chaud comme d’habitude mais il sentait bien que sa journée allait être différente des autres jours. D’abord quand il arrive à l’école…. » et là vous expliquez à votre enfant que vous ne pouvez pas continuer l’histoire parce que vous ne connaissez pas la suite ! Seul lui la connait… il peut vous la raconter ou vous donner les éléments pour que vous continuiez votre récit. Alors il n’est pas certain que cela nous apprenne réellement ce qui s’est passé mais il y aura certainement des éléments de vérité dans cette histoire. On peut utiliser cette petite technique comme rituel du coucher ou juste pour se parler de la journée. 

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Le jeu de la Vraie Maîtresse

Janod

Catégories d'âge
3 ans 4-5 ans 6-7 ans
Développement
communication
Gamme de prix
€€
Devoir expliquer une leçon à toute une classe...en voilà un défi de communication. Il est certain que si les peluches font office d'élèves, on pourra difficilement savoir si le procédé a été efficace ou non. Mais c'est la démarche qui compte ! Rien de mieux que ce beau set de Janod pour jouer à la maîtresse : des élèves, des cahiers, un tableau, etc. Tout y est pour pouvoir recréer l'ambiance d'une salle de classe.

Bullet carnet

Usborne

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans 8-10 ans
Développement
communication
Gamme de prix
Pour les enfants moins enclins à s’exprimer oralement on adore le bullet journal de Usborne. Le principe est simple : le journal contient déjà des informations insolites, des textes, des images mais laisse beaucoup d’espace libre pour pouvoir raconter ses propres histoires, garder les faits importants, coller des souvenirs, etc. Une autre manière de raconter son histoire. Pour les plus petits cela peut être un rituel fait avec les parents qui écrivent à leur place et pour les plus grands, c'est comme une sorte de journal intime auquel on confie ses ressentis.

Imagination

Janod

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans
Développement
communication
Gamme de prix
Un jeu de mémoire dans lequel il s'agit de créer ensemble l'histoire la plus longue possible. La difficulté réside dans le fait qu'à chaque fois, il faut reprendre l'histoire depuis le début. Dans la mesure où c'est un jeu coopératif, les enfants se prennent volontiers au jeu et les langues se délient au fur et à mesure que des nouvelles cartes sont tirées. De quoi faire parler tout le monde....

Plot Blocks

Learning Resources

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans 8-10 ans
Développement
communication
Gamme de prix
€€
Un kit d'activité original développé pour aider les enfants à créer des histoires, favoriser l'imagination, la parole et l'écoute. C'est une sorte de kit de dés à histoires avec de nombreuses possibilités : faire deviner aux autres un dé que l'on aura choisi au hasard, créer des histoires courtes ou très longues... il y a 18 gros dés et la possibilité de créer ses propres illustrations.
2

T'as entendu ?

Quand on n'a pas envie qu'ils entendent, ils écoutent...et quand on a envie qu'ils écoutent, ils n'entendent rien ! Alors on accompagne nos petits bout'chous à avoir une écoute plus active.
A faire soi-même

Je suis ton miroir

Un petit jeu couramment utilisé en théâtre d’improvisation pour s’entrainer à "écouter" l’autre. Le miroir consiste à se mettre l’un en face de l’autre. Une personne se met à bouger et l’autre doit reproduire exactement ses gestes. Cette partie de l’exercice demande déjà d’être très à l’écoute de l’autre.  Pour augmenter la difficulté il faut qu’à un moment ou à un autre ce soit l’autre personne qui prenne les commandes et guide les gestes. Si l’écoute est bonne, il sera presqu’impossible pour une personne extérieure de savoir qui décide des gestes et qui suit ou de voir les changements. Filmez vos enfants pendant cet exercice pour qu’ils comprennent bien comment cela est perçu de l’extérieur.
Matériel Aucun
Préparation Aucun
Temps de jeu 10 Minutes
A faire soi-même

Le jeu à l'envers

Un jeu simple à à faire à table ou en voiture mais qui encourage à réfléchir à ce que l’on dit. La règle est simple : pendant toute l’heure du repas ou du voyage, on doit dire le contraire de ce que l’on veut. Par exemple: « je n’ai plus soif » pour dire « je voudrais encore de l’eau » ou « je n’aime pas le chocolat » pour dire «  je voudrais un dessert au chocolat ». Et nous devons jouer le jeu en ne répondant que à l’opposé de la demande. C’est un petit exercice qui amuse beaucoup les enfants et les oblige à réfléchir à ce qu’il vont dire et comment ils vont pouvoir faire en sorte que leur demande soit comprise. C’est très pratique aussi pour les enfants qui se plaignent tout au long du repas  car on transforme les « Ça sent pas bon «  par des «  Quel délicieuse odeur ! »
Matériel Aucun
Préparation Aucun
Temps de jeu 20 Minutes

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Maki stack

Blue Orange

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
communication
Gamme de prix
€€
Un nouveau jeu original qui tombe à pic pour aider les enfants à comprendre qu'écouter les autres peut avoir une vraie utilité surtout quand on a les yeux bandés. Le jeu se présente comme un set de sushi avec un plateau et des pièces en bois. Pour pouvoir réaliser les défis, il faut donc bien écouter ses partenaires de jeu. C’est un jeu drôle et qui favorise vraiment la communication. Les enfants sont généralement aussi heureux d’être celui qui guide que celui qui a les yeux bandés. Il existe plusieurs variantes au jeu, ce qui le rend d’autant plus intéressant.

Devine Tête

Mégableu

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
communication
Gamme de prix
€€
Devine-tête est un jeu simple mais très amusant dans lequel on doit découvrir ce qu'il y a sur la carte fixée sur notre tête (à l'aide de bandeaux fournis dans le jeu). En posant des questions aux autres joueurs (qui ne pourront répondre que par ''oui'', ''non'' ou ''peut-être''), devinez en un temps limité ce qui est sur votre carte. Pour chaque carte devinée, vous éliminez un jeton. Le premier joueur qui n'a plus de jeton a gagné. Un jeu amusant pour les petits et pour les grands.

Ne mange pas la consigne

Cat's family

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
memoire communication reperage-espace
Gamme de prix
Voici un jeu aux possibilités multiples et à l'esthétique très réussie. Les différentes règles du jeu reposent sur l’attention visuelle et le langage. Quelques exemples des jeux possibles : retrouver un clown selon sa description, faire reproduire la posture d’un clown en la décrivant à un autre joueur ou encore retrouver un élément commun entre deux affiches. En résumé, ce jeu offre de nombreuses possibilités d’observer, d'être à l'écoute et de coopérer grâce à une communication efficace.

Talkie Walkie Mini Science Junior

Buki

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans
Développement
communication
Gamme de prix
€€
Des talkies-walkies spécialement conçus pour les tout-petits : facile d'utilisation avec ses LED d'indication et sa taille adaptée aux petites mains. Un outil idéal pour aider les plus petits être à l'écoute et communiquer plus efficacement. De quoi créer des missions et les mener à bien dans la joie et la bonne humeur. La portée théorique est de ces talkies-walkies très mignons est de 2 km.
3

Comment tu parles ?

Un même message, plusieurs interprétations : le ton peut tout changer ! On aide les enfants à prendre conscience de ces différences et à jouer avec leur voix....
A faire soi-même

La recette au Ton

Cet exercice est plus facile avec des enfants qui savent lire : on leur présente une recette facile à lire qu’ils doivent lire à voix haute avec un ton normal. Puis on demande à l’enfant de lire la recette de manière triste puis de manière hystérique puis de manière peureuse, etc….Si lire complique la tâche, ils peuvent simplement inventer une recette et changer la tonalité en fonction des instructions ou on fait le contraire : c’est l’adulte qui lit et l’enfant qui donne les instructions. Le but ici est pour les enfants de comprendre qu’un même contenu (en l’occurrence un contenu purement informatif) peut être perçu très différemment en fonction du ton qui a été utilisé.
Matériel Un livre de recettes
Préparation 5 Minutes
Temps de jeu 20 Minutes

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Souffleur de rêves

Souffleur de rêves

Catégories d'âge
3 ans 4-5 ans 6-7 ans
Développement
communication
Gamme de prix
Les histoires bienveillantes de Souffleur de rêves amènent un peu de calme dans ce monde de brutes. Pour divertir ou pour s’endormir ces histoires ont toutes une morales ou un objectif d’apprentissage. La manière dont elles sont racontées permet de vraiment engager sur cette thématique de la tonalité car elles ont pour but de calmer les enfants… et la manière dont l’histoire est racontée y contribue grandement. Une belle invention qui nous accompagne partout !

Emojito

Tactic

Catégories d'âge
6-7 ans
Développement
emotions
Gamme de prix
€€
Emojito est un outil très ludique pour favoriser l’expression des émotions. On pioche une carte et on doit mimer l’expression représentée pour la faire deviner aux autres joueurs. C’est une course : le premier à faire cinq fois le tour du plateau a gagné. Les illustrations, très réussies, débordent de détails subtils ce qui permet de développer le vocabulaire autour des émotions.

Imagine que tu es un animal

Flammarion

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans 8-10 ans
Développement
communication confiance-en-soi
Gamme de prix
7 histoires pour se détendre qui aident les enfants à faire travailler leur capacité d'imagerie mentale. Des histoires à lire, à regarder et à écouter, qui sont comme un petit film à se faire dans la tête, pour permettre aux enfants de dompter leurs émotions afin de grandir en toute confiance. Le livre s'accompagne d'un CD pour ceux qui aiment écouter les histoires de cette manière.

Notes & références

  1. Owens R. Language development: An introduction. 5th ed. Boston, Mass: Allyn and Bacon; 2001.
  2. Kern S., Le développement du langage chez le jeune enfant, Théorie, clinique, pratique, De Boeck supérieur; 2019
  3. Alaria L. & Pr. Gentaz P., Le développement du langage oral chez les jeunes enfants mono ou multilingues, repères théoriques et pratiques destinés aux professionnel-les de l'enfance à Genève; 2018
  4. Mayette M.,  Petit précis d'oralité pour mieux s'exprimer en public, Tedx Paris 2013
  5.  Vidal C. Nos cerveaux, tous pareils, tous différents. Le sexe du cerveau : au delà des préjugés (Egale à égal), Belin, 2015.
  6. Néel S., La communication positive parents-enfants : Une méthode douce et ludique pour aider votre enfant à dépasser ses peurs, cauchemars, émotions négatives, timidité, Josette Lyon ; 2016.
  7. Rosenberg M. B,, Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs), La Découverte, 2016
  8. Bourcier S.. Le grand monde des petits de 0 à 5 ans. Éditions du CHU Sainte-Justine, 2006.

Tous les enfants sont différents et chacun évolue à son rythme. Nos contenus abordent les thèmes de manière générale à des fins d’information et cela ne remplace pas l’opinion d’un professionnel de la santé ou du développement des enfants