Maîtriser ses émotions à 8-10 ans

Maîtriser ses émotions à 8-10 ans

Pour vivre en harmonie avec soi-même et avec les autres, on a besoin de savoir gérer nos émotions mais aussi de respecter celles des autres. A cet âge où le jugement des petits copains (et des adultes !) prend une place grandissante, le lien entre confiance en soi et émotions devient de plus en plus étroit. Il est important de stimuler la capacité de communication et de sensibiliser nos enfants à la bienveillance : de premiers pas vers la considération des émotions des autres (en plus des siennes), on encourage ainsi le développement de l'empathie.

Les points clés

scroll

Pas de panique, c'est normal !

On peut se trouver facilement démuni, inquiet voire impuissant face aux émotions qui submergent nos enfants. C'est tout à fait normal ! C'est parce que nous sommes nous-même en proie à nos propres émotions et que nous n'avons pas non plus toujours appris à comprendre (et donc à gérer) ces situations. Les émotions sont la première expression de nos besoins et il est donc primordial qu'elles soient extériorisées.

L'amygdale prend le contrôle

L'amygdale c'est la partie du cerveau qui, en quelques sortes, produit les émotions . Elle est liée à la mémoire, ce qui explique que les émotions aient un impact sur nos souvenirs. En revanche le cortex pré-frontal, qui aide au raisonnement et à la maîtrise de ces émotions, n'arrive à maturité que vers 25 ou 30 ans ! Pour simplifier cela explique en partie les manques de maîtrise des émotions de petits et des ados....

Bouger pour extérioriser

D'où l'expression : un esprit sain dans un corps sain ! Il suffit d'un peu d'observation pour se rendre compte qu'être statique trop longtemps peut influencer négativement sur le moral (rendre irritable, nerveux par exemple). L'activité physique est le meilleur moyen de libérer l'esprit et d’oxygéner le cerveau car il génère des réactions chimiques qui ont un impact direct sur les émotions. Merci les endorphines !

Émotions & confiance en soi

Il existe un lien étroit entre confiance en soi et émotions : on a naturellement tendance à exprimer de la déception ou une quelconque forme d'énervement face à un enfant qui ne se maîtrise pas. Il faut être capable de prendre du recul et de ne pas porter de jugement car ce n'est pas lié à un manque de volonté mais bien une incapacité : reconnaitre cela, c'est les aider à se sentir plus confiant. 

Accepter les frustrations

Il se met en colère lorsqu’on lui prend ses jouets, ou devient triste quand on termine un jeu : ce n’est pas évident pour les enfants de gérer leurs émotions. Ils doivent tout d’abord apprendre à les reconnaître puis à les comprendre. Cela peut prendre du temps pour être vraiment maîtrisé et percevoir les nuances mais c'est déjà un grand pas en avant que de pouvoir nommer et comprendre ce qu'ils ressentent.

Expliquer et décoder

Il est important d'expliquer que l'émotion et les réactions qui en découlent peuvent être différentes. S'il est légitime d’interdire par exemple de courir sur la route, la réaction de l’enfant (qui lui, trouve ça injuste), peut-être justifiée. Il est important d'en parler et de lui montrer que s'il a le droit d'être en colère, cela change rien à la règle qui est là pour le protéger d'un danger. 

1,2,3 manières de maîtriser les émotions

Tous les détails et notre sélection pour chacune de ces approches sont à retrouver plus bas ou en cliquant sur les images.
scroll
1

Respecter

Les enfants comprennent que les manifestations émotionnelles résultent d’une perception subjective. Respecter la tristesse ou la colère d’un autre enfant demande de différencier son propre ressenti de celui des autres, et de réagir en conséquence : ne pas sous-estimer la peur d’un petit camarade ou réconforter celui qui est triste par exemple.
2

S'adapter

Chacun ses émotions : on ne peut pas attendre des autres qu’ils réagissent comme nous. L’intégration sociale de l’enfant résulte notamment de sa capacité à gérer ses émotions tout en maintenant une bonne harmonie avec les autres, et ce n'est pas si simple car il s'efforce déjà de faire des compromis et donc, de canaliser ses frustrations. Pourtant, nous adultes le savons bien : c'est essentiel !
3

Résoudre le problème

Certaines émotions négatives sont plus persistantes que d'autres. Lorsqu'ils grandissent, les enfants peuvent, dans certains cas, se mettre facilement en colère dans certains situations ou ne pas savoir gérer certaines peur. Comment trouver la force de mieux anticiper et de s'adapter à ces situations récurrentes ?
1

Mets toi à ma place

Se mettre à la place des autres, c'est l'introduction de l'empathie et le meilleur moyen de comprendre que les réactions émotionnelles sont subjectives.
Idée astucieuse

Guidage à l'aveugle

Voici un jeu sympa à faire en famille ou entre amis, qui fonctionne par paires : l'un des participants a les yeux bandés et l'autre fait le guide. L'objectif, c'est de se fixer un endroit à atteindre (dans une pièce ou dans le jardin par exemple) à partir d'un point de départ. Sur le"trajet", on peut disposer des "obstacles" comme une chaise, des coussins, etc. Pour atteindre le point d'arrivée, le guide devra donner des indications à l'oral à son équipier, sans le toucher. Pas simple ! Cet exercice permet aussi de renforcer l'empathie car le guide doit prendre en compte que son coéquipier ne voit rien et ne peut donc se fier qu'à sa voix ! C'est un vrai travail d'équipe. Si on est plusieurs paires, on peut faire une course, ce qui imposera aux enfants de gérer leur stress !

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Feelings

Act in Games

Catégories d'âge
8-10 ans
Développement
confiance-en-soi empathie emotions collaboration
Gamme de prix
€€
Ce jeu de société permet d’explorer des situations diverses et de comprendre que chacun réagit différemment : il n’y a donc pas qu’une seule solution à un problème. Feelings montre aux enfants que dans chaque situation, chacun peut avoir un ressenti personnel, différent de celui de son voisin. Pour gagner il faut être capable d’identifier au mieux la réaction des autres, ce qui implique de se mettre à leur place et renforce donc le sens de l'empathie.

Affinity

Game Flow

Catégories d'âge
8-10 ans
Développement
emotions
Gamme de prix
€€
Affinity est un jeu coopératif durant lequel les joueurs doivent faire deviner des émotions au moyen de 3 cartes "phrase" : sujet, verbe et complément. Si certaines ne sont pas trop difficiles à décrire, d'autres peuvent vite devenir des casse-têtes ! Pour gagner, il faut réussir à construire une phrase avec les cartes qu'on a en main pour décrire l'émotion qu'on doit faire deviner. Progressivement, on avance les pions sur le plateau de jeu, alors est-ce que l'ambiance est harmonieuse ou tourne à la discorde ? Un chouette jeu pour approfondir la maîtrise des émotions en famille.

50 activités bienveillantes et anti-stress

Editions Larousse

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
emotions
Gamme de prix
Pour accompagner la scolarité de votre enfant, rien de tel qu’un concentré d’idées bienveillantes pour l’aider à appréhender une dictée, une évaluation, un départ en classe verte, etc. L’école est une expérience parfois stressante pour l’enfant, ce livre propose donc 50 activités anti-stress ! Afin que votre enfant apprenne à gérer ses émotions et donne le meilleur de lui-même, accompagnez-le avec des jeux simples et des activités conçues pour favoriser une éducation zen et harmonieuse.

Kit régulation des émotions

Mango

Catégories d'âge
4-5 ans 6-7 ans
Développement
emotions
Gamme de prix
Voici un outil pratique qui permet à l’enfant d’être acteur de son apprentissage émotionnel : on y trouve un système d’objectifs personnels à atteindre ainsi qu’un barème d’auto-évaluation. C’est motivant, ludique et bien expliqué. Non seulement ce jeu permet de comprendre en quoi un comportement est parfois inapproprié mais surtout il laisse l’enfant évaluer et choisir les alternatives possibles pour réagir différemment, de manière plus respectueuse. Utile, sympa et responsabilisant donc également efficace pour booster la confiance en soi.
2

Les amis de mes amis...

Il s'agit de trouver le bon équilibre dans la maîtrise de ses propres émotions pour vivre en harmonie avec son entourage.
A faire soi-même

Le dé des émotions

Confectionnez un dé à 6 faces (ou utilisez un cube en carton) et coller sur chacune des faces une image (ou directement le nom) d’une émotion. Prenons par exemple : la peur, la colère, la tristesse, la honte, l’excitation et la timidité. Jouer avec plusieurs enfants permet de les encourager à développer la bienveillance et l’empathie face aux réactions de leurs petits camarades. Chacun leur tour, les participants lancent le dé et miment une émotion. Les autres doivent s'unir pour réagir à cette émotion. A partir de 4 ou 5 participants, l’effet est d’autant plus intéressant que les enfants apprennent à adapter leurs réactions les uns aux autres et finissent souvent par s’unir autour d’une réaction consensus. Soucieux du jugement des autres, les enfants se jaugent naturellement et parviennent finalement à se retrouver autour d’une réaction commune. Ainsi si l’un des participants mime la tristesse par exemple, les autres auront tendance à le consoler en lui faisant un câlin ou à le divertir en faisant les pitres pour lui changer les idées. Cette activité permet de stimuler l’entraide et le soutien mutuel pour surmonter les émotions négatives.
Matériel Un dé en carton et un feutre
Préparation 5 Minutes
Temps de jeu Variable
Idée astucieuse

Multiplication des points de vue

Quand on fait face à une situation qui nous semble insurmontable, il est parfois compliqué de considérer le problème sous un angle différent. Pour dédramatiser, voir les choses depuis le point de vue des autres, cela peut aider. D'abord, on installe l'enfant confortablement sur un canapé, les yeux fermés (comme chez le psy dans les séries américaines). Il partage alors avec nous la situation qui le préoccupe Ensuite, on lui demande : Que ferait Tintin ? Que ferait Soprano ou Roger Federer ? (bref on choisit des personnages fictifs ou réels qu'il apprécie : ce choix improbable est inspiré de faits réels..). Il est important qu'il élabore et justifie. On essaye de finir en lui demandant lequel de ces points de vue serait celui qu'il pourrait adopter et savoir ce qui l'empêche de le faire. C'est plutôt efficace pour débloquer les situations. 

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

ImProsocial

Placote

Catégories d'âge
8-10 ans
Développement
emotions
Gamme de prix
€€
Tu n'aimes pas le cadeau que tu viens de recevoir ? Un petit copain te copie dessus pendant un devoir ? Tu as cassé ou abîmé quelque chose qui n'est pas à toi... Comment réagir dans toutes ces situations qui mettent les habilités sociales à l'épreuve ? ImProsocial permet de dévoiler ses talents d'acteurs et de réfléchir aux différents comportements à adopter face à des situations compliquées. Un jeu qui pousse à improviser, à réfléchir et à s'exprimer. 85 cartes Situations, 15 cartes Situations spéciales, 1 roulette, 1 liste de questions et 1 feuillet explicatif.

Emojito

Tactic

Catégories d'âge
6-7 ans
Développement
emotions
Gamme de prix
€€
Emojito est un outil très ludique pour favoriser l’expression des émotions. On pioche une carte et on doit mimer l’expression représentée pour la faire deviner aux autres joueurs. C’est une course : le premier à faire cinq fois le tour du plateau a gagné. Les illustrations, très réussies, débordent de détails subtils ce qui permet de développer le vocabulaire autour des émotions.

La montagne de la confiance

Placote

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
confiance-en-soi emotions
Gamme de prix
€€
Ce jeu est un outil très pratique pour travailler la confiance en soi et la maîtrise des émotions avec les enfants dès 7 ans, sans qu’ils ne s’en rendent vraiment compte. Le but est de venir en aide au yéti pour qu’il réussisse à atteindre le sommet de la montagne. Au fil du jeu, les enfants sont amenés à faire des parallèles avec leurs propres réactions : un très beau jeu de bonne qualité avec de belles illustrations qui pousse les enfants à réfléchir et s'interroger sur ce qu'ils ressentent.

Les Emoticartes

Emotibox

Catégories d'âge
6-7 ans
Développement
emotions
Gamme de prix
Plébiscité comme LE jeu de référence pour apprendre aux enfants à maîtriser leurs émotions, Emoticartes est disponible en version enfants et adultes et se présente sous la forme d’un jeu ludo-éducatif de 39 cartes. On apprend à gérer nos émotions dans des situations données en tenant compte de nos affinités propres (graduation des émotions) et en bénéficiant de “ressources” (cartes bleues) : solutions à mettre en pratique directement dans le jeu pour apprendre de manière ludique à gérer nos émotions.
3

Quel est le mode d'emploi des émotions ?

L’enfant comprend désormais les causes de ses réactions émotionnelles, il doit maintenant trouver des solutions pour faire face aux débordements émotifs.
Idée astucieuse

Brainstorming !

Le brainstorming consiste à stimuler le cerveau à la recherche de solutions pour résoudre un problème. Réalisez cette activité en groupe avec au moins 3 enfants. Armez-vous d’une grande feuille ou d’un tableau et d’un feutre pour noter toutes les idées des petits cerveaux que vous allez mettre à contribution. 

Exposez une situation dans laquelle un protagoniste s’emmêle avec ses émotions parce qu'il rencontre un problème. Par exemple : Félix, un petit garçon qui rêve de voir la mer est heureux de partir enfin en vacances. Mais, sur le trajet, la voiture tombe en panne. Les émotions de Félix s’emballent : colère, tristesse… Comment l’aider pour qu’il se sente mieux ? 

Notez toutes les idées que les enfants imagineront pour aider Félix. Vous pouvez aussi combiner plusieurs solutions et inciter les enfants à commenter les idées des uns et des autres. Ensemble, ils inventeront un formidable scénario de réconciliation pour aider Félix en proie à sa tempête émotionnelle. Cette activité permet de projeter une situation provoquant des émotions négatives et donc d’envisager de la solutionner avec recul et clairvoyance. Le partage des idées démontre aux enfants qu’en collaborant ensemble, il est possible de résoudre la situation. Montrer aux enfants que l’union fait la force, c’est les préparer au monde des adultes où le travail d’équipe, l’entraide et l’écoute sont des atouts considérables pour bien s’intégrer dans un groupe.
Idée astucieuse

Un problème en jeu

Quand on se trouve dans une situation difficile et qu’on perd confiance en sa capacité à y faire face, il peut être utile d’accompagner l’enfant pour faire des petites mises en scènes de la situation. Le mieux est que l’enfant ne joue pas son propre rôle : on définit les personnages et on joue différentes situations avec pour objectif de montrer à l’enfant que ses craintes ou son manque de confiance ne sont pas justifiés. En général, en jouant le point de vue des autres l’enfant va :
  • Soit se rendre compte que sa perception de lui-même n’est pas aussi mauvaise qu’il le pense
  • Soit que la situation n’est pas si dramatique et qu’on peut trouver des solutions.
Par exemple, pour un enfant qui ne se sent pas confiant pour commencer une nouvelle activité sportive, on peut jouer une petite scène où il joue le professeur et les parents jouent l’enfant et un copain. Dans la première scène, on essaye de jouer le pire qu'il puisse arriver (le professeur ne nous aime pas, personne ne nous parle, on rate tout ce que l’on fait) puis dans les scènes suivantes on se focalise sur les solutions. Il est aussi très important de discuter ce qu’il s’est passé dans les scènes par la suite : comment les gens ont réagis, pourquoi, qu’est-ce que l’on aurait pu faire différemment, qu’est-ce qui était bien etc. Un excellent moyen de dédramatiser.

Nos iD livres & jeux les plus adaptés

scroll

Voixci

Camille Marcos

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
emotions creativite musique
Gamme de prix
Voixci permet de créer de magnifiques histoires musicales et de voyager à travers ses émotions. Comme un réalisateur de film, l'enfant compose son histoire de bout à bout en y ajouter les sonorités de son choix pour donner le ton. En modifiant la musique, il change l'ambiance ! Les sons ont un impact direct sur nos émotions. Pour créer les ambiances sonores, on pilote directement la musique par les émotions, représentées par de petites trombines rigolotes. Une très belle app qui ravira tous les enfants, notamment les créatifs !

Cap sur la confiance

Helvetiq

Catégories d'âge
8-10 ans
Développement
confiance-en-soi emotions collaboration
Gamme de prix
€€
Dans le scénario de ce jeu, une énorme vague se rapproche et menace le phare que vous êtes en train de construire. Panique ? Peur ? Angoisse ? Ce jeu permet de stimuler la confiance en soi en trouvant des solutions de manière collective... Un bon moyen de montrer aux enfants qu'en maîtrisant la situation, on impacte aussi la maîtrise de nos émotions. Voici un jeu directement inspiré des dernières recherches en neurosciences.

Les voyageurs du bonheur

Le Souffle d'or

Catégories d'âge
6-7 ans 8-10 ans
Développement
emotions confiance-en-soi
Gamme de prix
€€
Les voyageurs du bonheur est un jeu de cartes de développement personnel pour les enfants. C'est un outil qui permet de s'interroger, de s'écouter, de se comprendre, un outil pédagogique également très intéressant pour développer la confiance en soi. L'idée ? Constituer sa propre boîte à outils du bien-être. Il peut se jouer seul ou à plusieurs comme un jeu des 7 familles. Chaque carte transmet un message et ses perspectives positives, abordant toutes les thématiques du quotidien qu'il s'agisse des émotions, de dormir, de manger, de bouger, de partager, etc.

Emotions : enquête et mode d'emploi

Pourpenser

Catégories d'âge
8-10 ans
Développement
emotions
Gamme de prix
Un BD philosophique qui aide à répondre aux questions que l'on se pose concernant les émotions : si le livre est fluide et pertinent, c'est le résultat d'un travail méticuleux et très bien documenté de la part de son auteur. C'est agréable à lire pour les grands enfants mais aussi pour les parents et on apprend plein de choses : c'est un réel allié pour faire sa propre enquête intérieure. Ce livre existe en deux tomes (apparemment un seul ne suffisait pas pour donner toutes les réponses...).

Notes & références

  1. Saarni, C. (2008). The interface of emotional development with social context. In M. Lewis, J. Haviland-Jones & L. Feldman Barrett (Eds.), The Handbook of Emotions. New York : Guilford Press.
  2. Pollack, S. D. (2008). Mechanisms linking early experience and the emergence of emotions: Illustrations from the study of maltreated children. Current Directions in Psychological Science
  3. Dione M. Healey, Nathan S. Consedine (2011), Émotions et psychopathologie au cours des cinq premières années de vie. L'encyclopédie des enfants
  4. Panksepp J. Développement de l’enfant et les circuits émotionnels du cerveau des mammifères. Dans: Tremblay RE, Boivin M, Peters RDeV, eds. Lewis M, éd. thème. Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants [en ligne]. Publié : Décembre 2011.
  5. Filliozat, I (2019) J'ai tout essayé ! Opposition, pleurs et crises de rage : traverser la période de 1 à 5 ans, Editions Marabout
  6. Denham SA, Brown C, Celene E. Domitrovich. “Plays Nice With Others”: Social–Emotional Learning and Academic Success. Early Education & Development. 2010;21(5):652.

Tous les enfants sont différents et chacun évolue à son rythme. Nos contenus abordent les thèmes de manière générale à des fins d’information et cela ne remplace pas l’opinion d’un professionnel de la santé ou du développement des enfants.